vendredi 11 janvier 2019

Mon avis sur le 1er tome de la saga Wild Crows, Addiction, de Blandine P Martin

Suite au décès de sa mère, Joe hérite d’un courrier lui dévoilant le nom de son père biologique, ainsi que l’endroit où il vit. Esseulée, et démunie face à son deuil, la jeune infirmière décide de tout plaquer pour partir en quête de ce père inconnu, un certain Jerry Welsh, propriétaire d’un bar et dirigeant d’un club de moto en Californie.

Surpris de découvrir l’existence de sa fille de 27 ans, Jerry accepte malgré tout de lui donner sa chance, et lui fait une place dans son monde à lui, mais aussi dans sa famille : celle de sang, comme celle de cœur. Joe découvre la véritable identité du club. Plus que des passionnés de motos, ces hommes forment un véritable gang ayant la main mise sur toutes sortes d’économies parallèles.

Novice dans ce milieu, Joe s’apprête à mettre les pieds dans un univers dont on ne ressort pas indemne.



Date de sortie : 18 janvier 2018
Editeur : Indépendant
Prix: 4.99 euros
Pages : 332 pages

Note : image host

Mon avis : Je découvre enfin cette saga qui va désormais être traduite en anglais et j'ai passé un très bon moment de lecture en découvrant ce monde de bikers, avec les Wild Crows. L'histoire se déroule de sorte à ce qu'on se mette dans la peau de Joe, l'héroïne et qu'on découvre ces bikers auxquels on va vite s'attacher. 

Joe Blake vient de perdre à 27 ans sa mère Margaret et outre cette douloureuse épreuve, elle va faire une découverte qui va sans conteste bouleverser sa vie. Dans une lettre laissée par sa mère, elle apprend enfin l'identité de son père biologique et elle décide donc de prendre un congé sabbatique pour rejoindre la Californie et Monty Valley. Cette jeune femme a le courage de traverser les états sans savoir quel accueil lui sera réservé. J'ai fortement apprécié le caractère de cette héroïne qui nous prouvera à quel point elle sait s'adapter à des situations complètement inattendues. Nous découvrons en même temps qu'elle les règles de ces club de bikers et même si on a déjà lu des romances dans cet univers, j'ai apprécié découvrir Jerry Welsh et ses compères car il se dégage de ces hommes un sentiment fort de famille soudée. Quand on entre dans cette famille c'est à la vie à la mort et personne ne touche aux membres des Wild Crows. Bien entendu , ce n'est pas un univers édulcoré et la violence fait partie de leur quotidien. Les femmes y ont un certains statut, ce qui ne va pas plaire à Joe car pour elle la place de la femme et le respect sont primordial. 

J'ai adoré découvrir Jerry car c'est un leader comme je les aime. Il prend les bonnes décisions et a la bonne réaction quand il découvre que son passé resurgit et qu'il aura un impact sur sa vie familiale. Il est marié à Mona, une femme adorable et aimante dont se dégage de la bienveillance. Elle ne sera pas la belle mère acariâtre et aidera Joe à s'habituer à cet univers si codifié et particulier. On découvre aussi Casey le fils de ce couple qui fait son entrée dans le club de son père et qui doit donc faire ses preuves. Les bikers nous donneront aussi le sourire à cause de leur comportement mais celui qui m'a le plus touché est sans conteste Ash qui se liera petit à petit par la force des choses à Joe. Elle l'aidera à un moment clé et il saura l'aider à déchiffrer ce qui peut être déchiffré. Une belle amitié pourrait naître. 

Mack est un biker qui va sortir du lot car il va tout de suite tenter de flirter avec notre héroïne qui a vu arriver le séducteur à des kilomètres à le ronde. Il est habitué à ce que les filles tombent à ses pieds en un claquement de doigt mais il va tomber sur plus coriace que lui. Ses belles paroles et ses tentatives ridicules ne séduiront pas Joe qui le remettra sans cesse à sa place. Le passé de ce personnage semble intense et si nous n'avons que quelques indices , les doutes sont permis. Nous n'avons pas de chapitres écrits de son point de vue donc nous ne pouvons nous fier qu'au point de vue des autres personnages comme Jerry en particulier et de ce fait notre regard sur ce personnage est en quelque sorte biaisé car nous n'avons pas toutes les cartes en main. Peut on lui faire confiance? A quel jeu joue t-il avec Joe. 

Bref, j'ai passé un bon moment de lecture avec ce roman qui installe peu à peu les codes des bikers et leurs règles plus que rigides. Blandine P Martin nous offre un premier tome qui monte crescendo jusqu'à nous offrir un final en apothéose, ce qui nous donne évidemment envie de connaître la suite. 

Pour commander ce roman, clique ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...