lundi 13 juin 2016

Mon avis sur le 1er tome de Play and Burn de Fanny Cooper

Dylan Savage est un électron libre. Elle se démène pour survivre, entretenir sa mère, obtenir son stage dans une grande multinationale et faire fonctionner son groupe de rock... La solution : organiser des soirées underground. Tout roulait jusqu'à sa rencontre dans une demeure de Neuilly-sur-Seine avec le sexy Gaspard Maréchal, riche héritier d'une grande société spécialisée dans les médias, torturé par son passé. Le jeu de séduction qui s'impose entre eux sera dévorant, insatiable. Alors que leur milieu respectif les oppose, réussiront-ils à surmonter les obstacles et leurs différences ?


Date de sortie : 15 juin 2016
Editeur : Nisha Editions
Prix: 0.99 euros le week end de sa sortie puis 2.99 euros
Pages: 120 pages




Note :image host


Avant de vous donner mon avis complet, je voudrais remercier Marie de Nisha Editions pour m'avoir permis de découvrir en SP ce 1er tome

Mon avis : Une nouvelle auteur, Fanny Cooper, que je découvre et un nouvel univers avec cette nouvelle saga de la collection Diamant Noir. J'ai adoré lire ce premier tome car nous avons une histoire très intéressante avec des personnages qui ne sont pas des caricatures et les écarts de langage des divers personnages tombent au bon moment et ne sont pas répétitifs.

Dylan Savage est une femme pleine de vie qui veut donc mener de front de nombreux projets. Celui qui est le plus périlleux et le plus difficile à vivre au quotidien est sans nul doute celui qui concerne sa vie personnelle. Nous avons un bref aperçu de sa mère et le moins que l'on puisse dire c'est que ça sent les ennuis à plein nez. Cet aspect là c'est comme une cocote minute qui risque de faire monter la vapeur à tout moment. Je pense que nous n'en avons pas fini et que les ennuis ne font que commencer. 

Ce que j'ai adoré chez Dylan c'est son sens du défi et de la réussite. On sent qu'elle veut à tout prix réussir dans les projets qu'elle entreprend et qu'elle met toutes ses forces et ses qualités dans la balance pour y parvenir. Elle est professionnelle jusqu'au bout des doigts et ne supporte donc pas l'injustice. Sa force réside en son caractère et son ambition. Elle règne d'une main de maître sur le milieu underground et elle fait partie de ces jeunes femmes qui n'hésitent pas à braver l'interdit pour créer des soirées événementielles et démentielles. En même temps, elle forme avec ses amis Parisse, Maya et Charlie le groupe No Limits et on peut dire que le succès est au rendez vous. Fanny Cooper nous emmène donc dans le milieu de la musique mais aussi des soirées underground. Nous sommes donc plongés dans un monde où les abus peuvent être rois mais où les personnages ne sont pas des idiots qui ne respectent aucune limite ou qui ne pensent qu'à une chose braver l'interdit et se mettre en danger. Non , ce groupe d'amis a , si on peut dire , la tête sur les épaules et chacun veille l'un sur l'autre. Nous avons donc une Dylan de la nuit fonceuse qui maîtrise son art et qui parvient à le partage avec des amis solides.

Et d'un autre côté , il y a la Dylan qui veut à tout prix faire ses preuves chez Marechal Community. C'est une étudiante sérieuse qui doit donc valider son année en effectuant son stage dans cette brillante entreprise. Son amie Stéphanie va lui donner un coup de pouce tandis que son frère risque de tout saboter. Dans ce milieu professionnel , on la sent moins à l'aise car certains semblent guetter son moindre faux pas. Je pense que Dylan est équipée pour réussir mais j'espère juste qu'on lui laissera faire ses preuves. 

Autre personnage emblématique de ce 1er tome : Gaspard Marechal aussi connu sous le surnom détestable du fils maudit. Le passé des Maréchal est lourd de douleurs et de souffrances et on se demande pourquoi il a quitté sa soeur Stéphanie pendant plus de deux ans. Son retour va donc faire grincer des dents et on a le sentiment qu'il veut reprendre sa place au sein de son entreprise. Mais la tâche ne sera pas simple et ce sur plusieurs plans. Gaspard n'est pas la cliché de l'homme d'affaires froid et distant prêt à écraser tout le monde, cela serait plus le cas de Paul Antoine son oncle . Ce dernier n'a pas l'air très honnête et je pense qu'on a pas fini de le voir mettre des bâtons dans les roues de son neveu. Mais je pense que Gaspard est armé pour reprendre ce qui lui revient de droit. Il a la tête sur les épaules et je pense qu'il saura contrer les attaques personnels. Pourtant , il a une faiblesse et j'ai peur que son oncle ne l'utilise pour le faire tomber. 

En effet sa rencontre avec Dylan est électrique et on sent que ces deux là ne sont pas insensibles au charme l'un de l'autre. Lorsqu'ils sont dans la même pièce cela fait des étincelles. La tension sexuelle est bel et bien là et on se demande donc qui va céder en premier et qui osera franchir le pas. Les scènes de sexe sont donc là sans être là mais elles sont bien écrites et la tension est bien palpable. Comme je le disais précédemment , les propos sont parfois crus ou vulgaires mais ce n'est pas juste pour le style, cela fait en effet partie de l'ambiance générale. 

Bref, je ne veux pas vous en dévoiler davantage mais sachez que j'ai été conquise par ce premier tome et que j'ai hâte de découvrir la suite. Fanny Cooper nous offre un nouvel univers original avec des personnages loin d'être stéréotypés ou caricaturaux. L'intrigue est rondement menée et les bases sont posées. La situation et la tension sexuelle est à son comble. Dylan et Gaspard céderont ils à leur pulsion? Leur passé ne risque t-il pas de leur exploser à la figure ? Nous le saurons le 1er juillet .

Pour commander le tome broché regroupant les tomes 1 et 2 , vous pouvez cliquer ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...