dimanche 7 décembre 2014

Mon avis sur Drôle de Karma de Sophie Henrionnet


Joséphine est une trentenaire ordinaire. Jusqu'au moment où, en quelques jours, sa vie bascule : elle découvre la double vie de son petit ami et se fait licencier. Pour couronner le tout, sa voisine meurt sous ses yeux, victime d'une chute de pot de fleurs sur la tête ! Certains diraient que Joséphine a un mauvais karma, qu'elle enchaîne les catastrophes. Qu'à cela ne tienne : elle décide de quitter Paris pour conjurer le mauvais sort.

Cap sur l'Angleterre. Mais là-bas non plus, la vie de Joséphine n'est pas un long fleuve tranquille. Au beau milieu d'une excentrique famille d'aristocrates, les choses prennent même une tournure franchement délirante. Drôle de karma, décidément...




Mon avis: Je ne dirais pas que je n'ai pas aimé ni que j'ai véritablement adoré . D'habitude, lorsque je suis emportée par un livre , je ne lâche pas jusque la dernière page mais ce ne fut pas le cas pour ce roman que j'ai lu sur plusieurs jours.

J'ai ri mais je n'ai pas eu de franc fou -rire. Joséphine n'est pas une ballerine de la vie mais un vrai boulet. Toutes les mauvaises expériences, elle les attire. Alors si on peut en rire au début, on se lasse vite de ses péripéties sans fin. Cette citation résume bien notre héroïne :  "J'avais l'impression de m'être pris un bus en pleine figure. Suivi d'un scooter puis d'une camionnette tirant elle même une remorque assez chargée". Pour moi trop de péripéties tuent la péripétie. On a l'impression que le destin s'acharne sur elle dans des situations rocambolesques. Je pense aussi que je n'ai pas accroché à l"intrigue car elle manque d'originalité.

L'équilibre représenté sur la couverture par ces haut-talons perchés sur un ban public et le ying et le yang n'a pas été atteint .

Si vous n'avez pas lu le livre, ne lisez pas ce qui suit



Après une rupture avec un fiancé qui devait changer sa vie, elle doit subir un cambriolage en bonne et due forme , elle est également licenciée par la patronne de la parfumerie dans laquelle elle n'aimait pas travailler. Elle ne supporte pas sa voisine à qui tout réussit et qui ne cesse de la rabaisser mais qui subira une mort qui n'a rien de banal.

Tout le monde vient se confier à elle et alors que son amie Léonie est enceinte que son amie Cristina s'envole à Miami pour s'épanouir professionnellement, sa soeur Amanda décide de mettre en pause sa thèse pour se lancer corps et âme dans ses fouilles archéologiques. Sans oublier ses parents qui décident du jour au lendemain de partir faire le tour du monde et de vivre enfin leur vie. Bref tout le monde avance sauf Joséphine.

On a un peu plus de rythme quand elle arrive à Westfield Mansion pour donner des cours de français aux enfants de Roger et Abigail Stevens. Mais pour se faire , elle usurpera l'identité de sa soeur ! Et bien entendu , elle fera face au frère tantôt bougon tantôt charmant de Roger, Charly.

Quand on se focalise sur l'évolution de leur relation, on a des moments agréables à lire mais une fois de plus , on s'emmêle dans des intrigues secondaires des plus loufoques aux rebondissements tellement attendus que ça enlève le piment qu'on aurait pu avoir. C'est dommage car à vouloir en trop faire, je me suis perdue dans cette lecture. En effet, Harriet et le Royal Scottsman m'ont définitivement lassée

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire. Je le validerai après l'avoir lu . Belle journée et merci pour votre fidélité

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...