mercredi 10 décembre 2014

Mon avis sur Si j'étais elle de Lisa Renee Jones



Je m'appelle Sara McMillan, j'ai vingt-huit ans et je suis professeur. Un jour, par hasard, je découvre le journal intime de Rebecca, qui, semble-t-il, a travaillé dans la plus prestigieuse galerie d'art de San Francisco. Dès les premières lignes, l'addiction est totale, tant le récit de ses expériences sensuelles me fascine, éveillant en moi des fantasmes inavouables. Or, au fil des pages, je comprends bientôt qu'il lui est arrivé quelque chose ; le désir laisse alors place à la tourmente, à l'angoisse. Qu'est-il arrivé à Rebecca ? En marchant sur ses pas, je fais la rencontre d'hommes dangereusement attirants, des hommes qu'elle aussi a connus. Méfiance, toutefois, car ma curiosité pourrait bien me plonger dans un abîme de plaisirs interdits.



Mon avis : Une jolie surprise car en lisant le synopsis je m'étais attendue à un énième livre avec un dominant , une soumise, une chambre des plaisirs mais il en est tout autrement.

Les scènes de sexe sont joliment amenées et très intenses. 

On entre tout de suite dans le vif du sujet avec l'extrait du journal de Rebecca que Sara trouve sur la table de sa voisine et amie Ella. Cette dernière lui apprend donc qu'elle a récupéré un box qui a été laissé à l'abandon et qu'elle doit mettre en vente les biens se trouvant dans ce box, y compris les journaux intimes de cette jeune femme. Ella s'envolant sur un coup de tête pour Paris avec son fiancé David, Sara se voit donc confier la tâche de mettre aux enchères les biens du dit box.

Mais en se plongeant dans ces journaux , elle est de plus en plus inquiète quant à Rebecca : comment peut on laisser en stand by sa vie et ne plus se préoccuper de sa vie laissée dans des cartons. Qu'est il arrivé à Rebecca? Personne ne semble lui fournir une réponse et c'est ainsi que Sara se retrouve plongée dans la galerie d'art Allure , galerie dirigée d'une main de maître par Mark Compton.

Ce que j'ai apprécié c'est qu'on doute sans cesse au fil de ce que je considère être une mini enquête policière . On a Mark qui est le coupable idéal, il veut dominer tout le monde et les avoir à sa merci, imposant des tests précis pour tester la culture de Sara mais aussi pour savoir jusqu'à où elle est prête à aller pour obtenir la vie dont elle a toujours rêvé.

On doute aussi de Chris Merit, l'artiste que Sara admire depuis ses études de l'Histoire de l'Art et on peut dire que leur relation va être tumultueuse. Chris a ce côté Docteur Jekyll et Mr Hyde et on ne s'est jamais sur quel pied danser . Parfois on le découvre gentleman volant sans cesse au secours de Sara ( dans des situations vraiment très embarrassantes) et parfois on ne comprends pas ses réactions aussi vives qu'inattendues.

Quant à Sara, elle n'est pas l'héroïne un peu cruche qui ne connaît rien à rien et qui se laissera séduire par ce monde de luxe et de luxure. Non , elle a un passé assez sombre qui donne de l'épaisseur à son personnage même si parfois ces tergiversations sont un peu fatigantes.

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre et on découvre à la toute fin un monde auquel on s'attendait certes mais quel suspense à la fin. Vivement le tome 2 ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...