mardi 29 août 2017

Mon avis sur Hate to Love You, le nouveau roman VO de Tijan

Règle #1: Pas de garçons sexy

Ca pourrait sembler ridicule . Je comprends. Ca l'est un peu, mais l'université était supposée être mon sanctuaire. Mon endroit pour recommencer à zéro. Les rumeurs, les chuchotements et la jalousie que j'avais supporter au lycée n'auraient plus lieu d'être.
Personne ne me connaîtrait à la fac

Règle #2: Pas de drame

Je serais diplômé en droit. Je me ferais quelques amis fidèles. Tout serait plus simple et détente. Personne ne m'utiliserait pour me blesser. Je ne leur permettrait pas.

Règle #3: Nouvelle année. Nouvel endroit. Nouvelle personne.

Pas vrai?
Tout faux.
Tout ça à cause de Shay Coleman.
Le capitaine et quaterback de l'équipe de Football , il était le gros dur du campus. Le emc arrogant dans ma classe de science politique avec un sourire en coin. Je l'ai détesté au premier regard . . .
. . . et aller briser toutes mes règles

Date de sortie : 28 août 2017
Editeur: Everafter romance
Prix: 13.44 euros
Pages : 400 pages

Note image host

Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tenais à remercier Sarah de Social Butterfly Pr pour sa confiance et pour m'avoir permis de lire en SP ce roman

Mon avis : C'est seulement le second roman de Tijan que je lis et j'apprécis toujours autant le style de l'auteur. Avec Hate to love You nous sommes plongés au coeur de l'université et nous découvrons une héroïne qui cache des choses et qui refuse de s'ouvrir aux autres mais qui devra apprendre à faire confiance par la force des choses. 

Kennedy Clarke est une jeune femme bien étrange car bien qu'elle soit à la fac , elle ne compte pas déroger aux règles qu'elle s'est infligée dès son arrivée sur le campus. On se pose des tas de questions à son égard et concerant ces règles bien précises et malgré l'attitude très souvent hostile de cette jeune femme , nous avons envie de gratter la surface afin de découvrir ce qu'elle nous cache. On ne peut pas dire que Kennedy soit une étudiante très sociable car dès les premières pages , on découvre que ses interactions avec les autres sont très limitées. Elle a choisi des études de droit et n'a qu'une seule idée en tête : réussir ses examens. Il semblerait que des événements au lycée l'ait conduite à se renfermer sur elle comme une huitre et l'affaire Parker va dès lors retenir toute notre attention. Outre le fait qu'elle soit une bonne étudiante, ce qui nous marque sont les remarques cinglantes et souvent acerbes qu'elle lance aux autres. Elle n'a que très peu d'amies filles et ce n'est pas sa collocataire Missy qui va arranger ce point. Les deux jeunes femmes semblent en effet avoir pas mal de point de divergence et peu de points communs. Elle parviendra pourtant à lier une sorte de relation amicale avec Kristina Collins et par la force des choses avec Casey. 

Comme je vous le disais donc Kennedy est une jeune femme secrète qui n'accorde pas sa confiance facilement et qui cache sa famille aux autres. Pourquoi de tels agissements? Il semblerait qu'on ait déjà utilisé la jeune femme pour la toucher ou la faire souffrir donc il est hors de question que son frère Gage Clarke clame haut et fort qu'il est son frère. Ce dernier est un étudiant très populaire qui joue au football américain mais qui doit se cacher dans des buissons pour avoir un échange avec sa soeur. Cela peut donc paraître un peu tiré par les cheveux mais quand on connait l'origine de tout ça, on commence à comprendre la démarche de Kennedy. Il en sera donc de même avec Shay Coleman, LA star du campus avec qui elle va devoir travailler dans un cours . Elle ne sera pas seule à ses côtés car le groupe comptera pas moins de 6 personnes mais pourtant quand elle tissera des liens en dehors de ce projet , il sera hors de question que les gens ou que ses amies sachent qu'elle connaît la star du football américain. C'est assez dingue quand on y pense mais on sent qu'elle a vraiment souffert de ce sentiment d'être utilisé pour tendre à nouveau la joue pour être gifflée. Par contre, si elle compte sur Shay pour garder ses distances, elle se trompe lourdement car même si elle peut se défendre comme une grande , elle ne pourra pas se défaire de l'emprise qu'il aura sur sa vie. Même si avec elle , on ne parle pas , on ne se lie pas d'amitié, il se pourrait bien que Shay ne renonce pas. 

Shay Coleman est donc le héros local et pourtant il n'est pas aussi arrogant qu'on peut le croire. Il sait qu'il a du charme et il mettra tout en oeuvre pour que Kennedy continue de le détester. Il sait appuyer sur les boutons pour déclencher une réaction chez la jeune femme et j'ai fortement apprécié cet aspect de sa personnalité. Shay est clairement un personnage auquel on s'attache car sous ses airs arrogants, c'est un vrai héros et un vrai homme qui assume ses choix. S'il y a un personnage qui freine des deux freins pour rester dans l'anonymat ce n'est sûrement pas Shay et il mettra tout en oeuvre pour que Kennedy s'ouvre à lui et lui parle. Ce que j'ai aussi aimé chez lui est son côté posé car face à la jeune femme , il fallait un homme qui puisse l'apaiser et qui puisse la rassurer. C'est assez ironique de se dire qu'un homme avec une telle réputation pourrait apaiser les angoisses de Kennedy mais on verra que si elle s'ouvre aux autres, il pourrait être le bon . Shay est aussi un homme loyal et fidèle et on le verra aussi avec son amitié avec Linde Raymond, un autre joueur de l'équipe avec qui il est en colocation. Linde saura une valeur sûre et un ami de confiance pour Kennedy mais il aura aussi un autre rôle capital dans le déroulé de l'intrigue.

Les thèmes abordés seront donc très intéressants car au delà de ce que j'appelerai la romance universitaire , il y a des sujets de fonds savamment amenés. Je ne vous dirai pas quels thèmes précis sont abordés car ce serait vous révéler une partie de l'intrigue mais sachez que tout ne sera pas de tout repos lors de cette année universitaire et les règles devront être brisées pour aller de l'avant. L'intrigue est habilement menée et Tijan saura nous surprendre sans cesse avec des rebondissements souvent très inattendus.

Bref, j'ai passé un très bon moment de lecture avec Hate to Love you. C'est une romance certes classique mais qui saura nous tenir en haleine au fil des pages. Les échanges musclés entre les personnages nous permettront de souffler un peu et de rire quand des thèmes plus profonds seront abordés. Je suis sûre que vous succomberez au charme de Shay et que vous parviendrez aussi à apprécier Kennedy et son caractère si particulier. 

Pour commander ce roman , cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...