vendredi 13 juillet 2018

Mon avis sur La délicatesse du homard, une romance tout en finesse de Laure Manel

François, directeur d’un centre équestre en Bretagne, découvre, lors d’une promenade à cheval sur la plage, une jeune femme inconsciente au pied d’un rocher. Plutôt que d’appeler les secours, il décide sans trop savoir pourquoi de la ramener chez lui pour la soigner. À son réveil, l’inconnue paraît en bonne santé, mais peu encline à parler. Elle dit s’appeler Elsa mais refuse de répondre à ses questions. Commence alors entre le célibataire endurci et cette âme à vif une étrange cohabitation, où chacun se dévoile peu à peu à l’autre sans pour autant totalement révéler les secrets qui le rongent. Et même si le duo en s’apprivoisant s’apaise, leur carapace peine à se fendre...
Qui est Elsa et quelle vie est-elle en train de fuir ?

Date de sortie : 2 mai 2018 
Editeur : Le livre de poche romance
Prix: 7.70 euros
Pages: 352 pages


Note:

Avant de vous donner mon avis complet, je remercie une nouvelle fois Léa des Editions Le livre de poche romance pour m'avoir permis de lire en SP ce roman 

Mon avis : Ce que j'ai adoré avec La délicatesse du homard est le fait que la romance se construit très lentement mais sûrement. Les destinées de François et Elsa ne sont pas communes et je me demande même si on ne peut pas parler de slow burn romance avec ce roman. 

François va découvrir un matin le corps inanimé d'une jeune femme en bord de mer. Il lui vient évidemment à la rescousse mais ne conçoit pas d'appeler les secours. Il sent très bien que la jeune femme ne va pas bien émotionnellement parlant et pas forcément physiquement. Il la laissera reprendre goût à la vie progressivement et s'ouvrir peu à peu. J'ai beaucoup aimé la personnalité de ce héros car il travaille dans un centre équestre et les chevaux auront une grande importance dans le déroulé de l'intrigue. A mon sens la relation d'Elsa et les chevaux est une analogie de celle qu'elle va vivre avec François. Ce dernier est d'une patience incroyable et il ne montrera que très rarement son mécontentement. Il saura établir une vraie connexion , un vrai lien avec la jeune femme et j'ai trouvé cela magnifique. 

François est aussi très proche de sa famille et ces derniers font partie intégrante de son quotidien. Il y a d'abord sa soeur Noémie qui sera la plus ouverte à ce qu'il va vivre et qui sera plus tolérante et accueillante envers Elsa. Elle la laissera s'ouvrir à eux petit à petit car je pense qu'elle sent que cette femme pourrait aider à son tour François à surmonter ce qu'il a vécu dans le passé. Il y a aussi Laurent, son beau frère, avec qui il partage la passion de l'équitation mais qui sera plus critique à l'égard de la jeune femme. Il est méfiant et comme le père de François se méfiera de ses prétendues mauvaises intentions. Ils ne chercheront pas à comprendre le mal être de la jeune femme et resteront pendant un bon moment ancrés dans leur idées fixes. 

Elsa est donc une jeune femme perdue qui est en fait une disparue volontaire. A 32 ans, elle a décidé de partir sans laisser aucune trace pour tenter de se reconstruire. Nous ne connaissons pas tout de suite sa vie passée mais en découvrant des bribes d'informations, nous comprenons qu'elle ne veut plus être celle qu'elle était et qu'elle a pris un nouveau nom afin de se construire une nouvelle vie. Quand on la rencontre, elle est en dépression et nous la voyons tenter de reprendre pied comme elle peut. Comme je le disais au début de ma chronique , j'ai trouvé que l'analogie entre l'évolution d'Elsa et sa relation avec les chevaux était très intéressante car elle est un peu sauvage au début, on a dû mal à l'apprivoiser et puis peu à peu on passe de monter à cheval, à se promener au trot puis au galop. J'ai adoré découvrir ce personnage car on est à ses côtés pour en quelque sorte l'aider à se relever et à la voir heureuse. 

Bref, j'ai vraiment aimé lire ce roman que j'ai beaucoup apprécié car l'histoire de développe pas à pas et j'ai trouvé ça vraiment très agréable d'avoir cette évolution lente et logique. Cette slow burn romance nous donne envie d'y croire et d'espérer une fin heureuse pour les héros. La délicatesse du homard est donc un roman que je vous recommande de découvrir si ce n'est pas encore fait. 

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...