lundi 2 juillet 2018

Ma Ptite interview avec Erin Watt qui nous parle de sa saga Royals mais aussi de One Small Thing

Bonjour Erin Watt


Crédit Photo - Françoise Le Monde de Francesca 

Tout d'abord, je vous remercie d'avoir accepté de répondre à mes questions. 
Les lecteurs français vous connaissent grâce à la saga Royals? Est ce la toute première saga que vous avez écrite ensemble? 

Oui . La saga Royal a été notre première coopération. Nous partagions un amour mutuel des romans New Adult mais on voulait tenter quelque chose se totalement différent de ce que nous écrivions. Nous voulions écrire des histoires complètement folle , avec des cliffhangers et des intrigues dingues

Comment avez vous décidé de travailler ensemble?

Nous partagions le même amour des romances en général et sur le football, et après avoir échangé de nombreux mails, on a décidé d'écrire des livres que nous voulions lire. Après ça, le plan pour La Princesse de Papier et la saga Royal s'est rapidement développé.

Comment faites vous pour écrire ensemble? Quels sont vos rituels d'écriture? 

En général , on planifie l'histoire et l'intrigue en amont, en détails. Après ça, on écrit chacun notre tour environ 2000 mots chacune et on s'envoie / renvoie les chapitres ou les scènes. Puis chacun notre tour, nous éditons l'histoire, et parfois on ne se souvient plus de qui a écrit quoi

Est plus facile d'écrire ensemble ou d'écrire chacun de votre côté en tant qu' Elle Kennedy ou Jen Frederick?

Le processus est très différent quand on écrit avec une autre personne. D'une certaine façon , c'est plus simple et d'autres fois c'est plus difficile. Vous avez quelqu'un en face pour rebondir sur vos idées et cela est une aide pour faire avancer le processus d'écriture. Cependant , écrire seule est aussi enrichissant car on prend chacune notre temps , et on écrit nos histoires au fil de leur développement.

Aucun texte alternatif disponible.

Est ce plus facile d'écrire une saga ensemble ou des romans indépendants comme One small thing ou When it's real?

C'est plus facile d'écrire des romans indépendants car il n'y a pas autant d'intrigues ou de sous intrigues qu'on a besoin d'entremêler  pour qu'on puisse en garder la trace

Comment définiriez vous One Small Thing , votre nouveau roman? 

C'est un roman qui parle de combats, de secondes chances et de pardon . Que ce soit le héros ou l'héroïne, ils doivent surpasser des obstacles sur leur chemin et l'amitié qu'ils vont développer les aide à faire la paix avec des éléments de leur passé

Pourriez vous nous présenter les personnages principaux, Beth et Chase?

Beth en a ras le bol de vivre dans l'ombre de sa soeur, elle en veut à ses parents et est prête à faire quelque chose, n'importe quoi pour se sentir elle même, une personne à part

Chase est prêt pour un nouveau départ. Il a ses propres démons et il a peur que ces derniers ne ternissent Beth s'il la laisse s'approcher mais il ne veut pas la laisser tomber non plus.

Pourquoi avoir choisi de créer un roman où le pardon , la culpabilité et le harcèlement sont présents? 

Nous voulions créer quelque chose de réaliste. La culpabilité, le pardon sont des émotions communes dont nous faisons tous l'expérience. Le harcèlement est également un thème commun que nous voyons avec les gens de l'âge de nos personnages. Nous voulions d'un livre dans lequel on pouvait s'évader mais avec lequel on pouvait aussi se reconnaître dans les personnages et dans leurs combats.


One Small Thing par [Watt, Erin]


Quelles sont les qualités et les défauts de ces personnages?

La force de Chase est sa résilience, mais son défaut est de ne pas être capable de se pardonner pour ses erreurs passées. Beth quant à elle , a une force avec son pardon . Et son plus gros défaut est d'agir de manière impulsive.

Parlons à présent de Scarlett et Jeffrey. Ce sont des personnages secondaires mais ils sont tellement importants pour l'intrigue. Comment vont ils interagir avec nos héros? Quel est leur rôle? 

Scarlett et Jeffrey ont un impact sur l'intrigue de manière très importante mais il est difficile de vous donner des détails sans spoiler le livre

Que feriez vous à la place de Dave et Marnie? Agiriez vous comme eux?

Tout le monde gère la perte et la souffrance à sa manière et les parents de Beth , Dave et Marnie, ne les ont pas gérés d'une manière que Beth va comprendre. Ajoutez à cela leur peur de revivre cela et cela les a rendus très extrêmes. Même si nous ne pensons pas réagir de la même manière qu'eux, nous serons ravies de ne jamais le découvrir.

Quel est le petit détail en plus qui vous fait sourire ( Le titre VO One small thing signifie une petite chose en plus) ou pleurer?

Nous ne pouvons pas vous répondre sans spoiler

Y a t-il eu une scène très difficile à écrire?

Des tas de scènes furent difficiles à écrire étant donné leur contenus particuliers. Certaines des scènes les plus lourdes émotionnellement parlant et celles d'abus sans aucun doute. C'est difficile parfois de travailler dessus pour savoir comment faire passer le message dans perdre de vue qui sont nos lecteurs.

Avez vous "supprimé" une scène et si oui pourquoi?

Il y a toujours une scène supprimée dans chacun de nos livres. Parfois, on se rend compte que c'est tout simplement inutile , et parfois on décide de donner une direction différente à l'histoire. La clé c'est de savoir si en supprimant la scène on en fait un meilleur livre.

Vous avez fait votre première séance de dédicaces à l'Apolicon de Washington cette année puis à la RARE de Rome. Les lecteurs français pourront ils vous voir un jour en France pour une séance de dédicaces?

Nous l'espérons ! Nous adorerions voyager plus et rencontrer plus nos lecteurs internationaux. Nous n'avons pas de plans immédiats pour la France mais nous espérons qu'un jour , ce sera le cas!

Avez vous un dernier mot pour vos lecteurs français? 

Merci beaucoup de nous lire ! Nous adorons que les lecteurs du monde entier puissent tomber amoureux de nos histoires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...