mercredi 6 décembre 2017

Mon avis sur The Hunter de Laurie Pyren : une première saison qui donne le ton

Aaron Blake.

Oui, oui, oui, il est beau, avocat, très riche. Sur papier, c’est l’homme parfait. Mais croyez-moi, Aaron Blake est le plus gros sac d’embrouilles qu’il m’ait été donné de croiser!

Dans une vie antérieure, j’ai dû être très très méchante. Genre parrain de la mafia, tueur à gages ou même suppôt de Satan. Sinon, pourquoi le karma s’acharnerait-il sur moi dans cette vie-ci?
J’allais tranquillement sur mes 30 ans, avec un boulot et des amis sympas. Une vie bien normale pour une fille normale. Jusqu’à ce que je le rencontre, lui.

Je lui ai pourtant dit : « désolée, mais ça va pas être possible. » Mais monsieur doit aimer le défi parce qu’au contraire, il a décidé de se mettre en chasse et de faire de moi sa proie.

Je m’appelle Jen Moran, et ce golden boy va me rendre chèvre


Date de sortie : 8 décembre 2017
Editeur : Nisha Editions
Prix: 2.99 euros
Pages : 213 pages

NoteHebergeur d'image

Avant de vous donner mon avis le plus complet sur cette première saison, je tiens à remercier Marie de Nisha Editions pour m'avoir permis de lire en SP cette première saison. 

Mon avis : Je découvre la plume de Laurie Pyren et tout de suite j'ai aimé cette romance qui est différente des autres car notre héroïne et notre héros nous font passer un bon moment de lecture. Chacun a un caractère bien trempé et au final on ne sait plus qui chasse ou qui est chassé? 

Jen Moran est une jeune femme de 28 ans qui travaille comme chasseuse de tête pour Right Match Recruitment. Elle est parfaite dans son métier qu'elle assure avec brio. Elle sait trouver les mots pour encourager les gens à rejoindre telle ou telle entreprise. Elle y travaille avec Kelly, Kevin et Victoria sous la houlette de Paul qui est un patron exigeant mais à l'écoute de ses employés. J'ai donc apprécié cette jeune femme dans cet environnement car elle n'a pas sa langue dans sa poche et sait exprimer ses idées comme personne. Le fait que tout le roman est écrit de son point de vue nous permet donc de connaître ses pensées les plus intimes mais aussi son aversion la plus totale pour les avocats. Vous vous demandez surement pourquoi elle fait une telle fixette? La réponse est dans ce premier tome qui pose donc les bases d'une intrigue prenante mais qui nous laisse aussi avec d'autres questions car elle évoque sans cesse un certain David et nous nous posons des questions à son égard mais aussi sur l'impact que ce dernier a eu sur la vie personnelle de la jeune femme. 

Ce que j'ai aussi aimé est le fait qu'elle ne soit pas une héroïne parfaite , mais bien avec des failles qui la fragilisent. Ce faisant , elle a une armure qui s'apparente à des préjugés et elle reste ancrée dans son passé. Au lieu de s'ouvrir à Aaron, elle décide qu'il n'est pas un homme à qui on peut faire confiance et de ce fait, elle va développer une fausse image de ce dernier et cela ne pourra donc que créer des tensions. Ces dernières seront de plus en plus importantes et j'ai adoré ce jeu du chat et dela souris car il n'en devient pas lassant. Les personnages ont , comme je l'ai dit , un fort caractère et face aux quiproquo ou aux mauvaises compréhensions, la situation va devenir tendue et propice à des affrontements. Jen a du répondant et ce qu'elle va faire pour se venger d'Aaron est juste hilarant et jouissif .

Aaron Blake est un homme d'affaires sûr de lui, parfois hautain mais toujours maître de lui même. On arrive à se poser des questions à son sujet car il semble bien trop sérieux et ne semble pas connaître le sens du mot lâcher prise. Il est en contrôle permanent de ce qu'il est , de ce qu'il exprime. J'ai eu du mal à la cerner car il a parfois des attitudes contradictoires et équivoques face à Jen. On ne sait pas trop sur quel pied danser avec lui et ce qui attise donc malgré tout notre curiosité. Grâce à ses échanges avec son assistante Evelyne , nous parvenons à avoir une vision plus édulcorée ou plus empathique car elle semble le connaître et connaître sa vraie personnalité. Je ne vous en dirais pas plus à son sujet car c'est un personnage qu'il faut découvrir par vous même pour vous faire votre propre opinion et émettre vos propres hypothèses.

Bref, j'ai fortement apprécié la lecture de cette première saison car Laurie Pyren a réussi à m'attirer dans son univers. J'ai aimé sa plume fluide teintée de références culturelles qu'on connaît toutes. The Hunter nous offre une romance feel good simple et efficace où nous partons à la découverte de personnages attachants et qui au final nous ressemblent pas mal.

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...