lundi 11 décembre 2017

Mon avis sur le sublime et émouvant Behind the Bars de Brittainy C Cherry

Quand j'ai rencontré pour la première fois Jasmine Greene, elle est entrée sur la pointe des pieds.

J'étais le musicien maladroit et elle était la reine du lycée.
Les seules choses que nous avions en commun étaient notre musique et notre solitude.

Quelque chose dans son regard me disait que son sourire n'était qu'une façade..
Quelque chose dans sa voix me donnait l'espoir que j'avais toujours voulu trouver.
En un clin d'oeil, elle est partie.

Des années plus tard, elle se tenait face à moi dans une rue de la Nouvelle Orléans.
Elle était différent, mais moi aussi. La vie nous avait rendu plus froid. Plus dure. Isolé. .


Mis derrière les barreaux.

Même si nous étions différent, les morceaux brisés en moi reconnurent la tristesse chez elle. 

Maintenant , elle était de retour, et je ne commettrai plus l'erreur de la laisser partir à nouveau.

Quand j'ai rencontré Jasmine Greene, elle est entrée sur la pointe des pieds.
Lorsque nous nous sommes retrouvés, elle était devenue la plus sombre des tempêtes.

Date de sortie : 7 décembre 2017
Editeur : Lecture VO
Prix: 2.99 euros
Pages: 375 pages

Note : Hebergeur d'image

Avant de vous donner mon avis le plus complet sur ce roman, je tiens à dire un grand merci à Brittainy pour sa confiance et à Inkslinger PR pour m'avoir permis de lire en ARC ce roman.

Mon avis : Behind the Bars est le titre du 1er roman de la nouvelle saga de Brittainy C Cherry qui s'intitule Music Street Series. Comme vous l'aurez compris cette sage aura en toile de fond la musique et ce premier tome nous entraîne à la Nouvelle Orléans pour découvrir le jazz , cette musique envoûtante et entraînante qui nous fait passer tellement de messages. Comme pour sa saga The Elements, chaque tome sera indépendant et pourra être lu indépendamment. On sait que Brittainy a un plume très talentueuse et qu'elle sait nous faire vivre de vivaces émotions et Behind the bars ne déroge pas à la règle car dès le prologue, nous avons les larmes aux yeux. l'histoire du héros a ce côté Dickensien et on souffre de le voir subir autant d'épreuves. On en vient à se demander pourquoi le destin semble s'acharner sur lui et ses proches et s'il aura un jour le droit d'être tout simplement heureux.

Behind the Bars est donc un titre à prendre à la fois de manière littérale mais aussi de manière symbolique. De nombreux symboles se dégagent de cette romance poignante tel que les clés mais aussi l'ancre marine. Je ne vous en dirai pas plus sur leur sens car je vous laisse le découvrir par vous même. Le roman se déroule en deux parties et nous suivrons d'une part Jasmine et Elliott alors que ces derniers ne sont encore que des adolescents de 16 ans et d'une autre part, nous les retrouverons 6 ans plus tard quand ils seront devenus des adultes.

Jasmine Greene est donc une jeune femme qui ne maîtrise pas sa vie car sa mère Heather est une vraie tortionnaire qui l'empêche de vivre sa vie d'adolescente de 16 ans. Elle l'a inscrite à des cours de chants, de danse et de théâtre et Jasmine n'a d'autres choix que de passer casting sur casting pour devenir la pop star que veut ériger sa mère. Dès le début je l'ai détestée car elle n'aime pas sa fille et n'a aucun geste maternel à son égard. Comment se construire quand on ne parvient pas à rendre sa mère fière, à réaliser ses rêves et à s'oublier en route. Elle n'est qu'une poupée dans les mains d'une femme diabolique et folle furieuse. A l'école , Jasmine est une élève très populaire car de nouveau , elle doit accepter les règles débiles des populaires si elle ne veut pas être rejeter. Jasmine peut donc paraître superficielle mais je pense sincèrement qu'elle ne peut pas trouver sa place car elle ne sait pas elle même ce qu'elle veut. Elle sera donc manipulée et cela va lui coûter chère.

Mais Jasmine est aussi une jeune femme adorable , pleine d'empathie qui a su lier une véritable relation père - fille avec Ray qui est un personnage que j'ai adoré. N'étant pas son père biologique, il n' a pas son mot à dire et même s'il est reconnu dans le milieu musical , il ne brillera pas aux yeux d'Heather qui ne voit que la musique comme un moyen de gagner très bien sa vie. Contrairement à cette dernière , il ne vend pas son âme au diable et est profondément touché par le côté soul de la musique. Il sait transmettre ce bonheur aux gens qui viennent l'écouter. J'ai donc adoré cette relation qui pourrait bien sauver Jasmine de l'enfer auquel elle est destinée. Nous serons donc les témoins privilégiés de l'évolution de cette héroïne qui va elle aussi souffrir à sa manière mais qui n'en voudra jamais aux autres. Elle sera peut être la clé du bonheur d'Elliott et nous espérons que la traversée de la tempête sera salvateur pour eux.

Que dire d'Elliott Adams ? On a envie de le prendre dans nos bras tout au long du roman car c'est un homme formidable qui va accuser les coups du destin. Nous aurons deux facettes de sa personnalité qui correspondent à deux facettes de sa vie. A 16 ans, c'est l'innocence même , la naïveté même et la souffrance. Il est différent des autres et Todd Clause prend un malin plaisir à la martyriser. Ce Todd est abject, immonde et agit avec une impunité écoeurante. Sa famille est riche donc il peut faire régner sa loi. Au lycée , c'est simple il y a le bourreau et ses adeptes puis il y a les victimes de Todd dont fait malheureusement partie Elliott. Je n'ai pas de mots pour qualifier mon ressenti face à cette détresse. Le poids qui pèse sur les épaules d'Elliott est donc effroyable et sa famille en pâtit aussi. De plus , le jeune homme est complexé par son handicap à savoir son bégaiement , qui est évidemment le sujet parfait de raillerie. La musique adoucit les moeurs dit on mais pour Elliott ça le transforme complètement. Il parvient à transmettre des émotions intenses et émouvantes et c'est tout simplement magnifique à voir.

Et puis un événement dramatique va changer Elliott à tout jamais et celui qui distribuait des clefs dans un but bien précis a perdu sa propre clé et s'est renfermé sur lui même. ni Laura sa mère ni TJ son oncle pourront dès lors renouer un lien solide. Le seul avec qui il parle encore un peu est Jason son meilleur ami qui reviendra du Nebraska pour être aux côtés de son ami en pleine tourmente. Ce drame va transformer cet être plein d'empathie en un homme froid , dur et fermé. TJ est un personnage certes secondaire mais tellement important à mes yeux. Il saura être le point d'ancrage pour nos deux héros et de nouveau grâce à la musique il parviendra peut être à sauver leur âme. Quant à Laura , je suis très admirative de son combat et de sa réaction. C'est admirable, c'est émouvant et poignant et cette figure maternelle est tout simplement un pilier aussi de l'intrigue. Elliott parviendra t-il à renouer le lien magique qu'il avait avec Jasmine? Sauront ils se sauver des ténèbres qui leur temps les bras?

Bref, je pourrais vous parler des heures durant de ce roman que j'ai lu hier et que j'ai adoré. Brittainy C Cherry est une auteur formidable qui aborde avec brio des thématiques dures et intenses mais qui ne tombent pas dans la psychologie de bar. Elle nous parle sans détour de la perte, de la place qu'on doit trouver dans notre société et ces mots rendent parfaitement hommage à tous ces maux dont nos héros souffrent. Sa plume les aborde avec une beauté et un symbolisme très poignant. Ne manquez pas ce superbe roman.

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...