vendredi 29 mai 2020

Cover Reveal : Découvrez la couverture et le résumé de Kiss me in the Dark



KISS ME IN THE DARK est une anthologie qui va recueillir une sélection de chapitres sombres et délicieux d'auteurs bestsellers de dark romance mais il y aura aussi des contenus inédits. Nous espérons faire découvrir aux nouveaux lecteurs notre monde et donner l'opportunité à nos fidèles lecteurs de se perdre dans les histoires qu'ils ont adoré avec des scènes bonus. Il ne s'agit là que d'un bref aperçu, de trois chapitres par auteurs... mais cela suffira à vous rendre accro et à en vouloir plus

Inclus:

Monica James—Bad Saint; bonus content is the first chapter of the upcoming release The Devil’s Crown—All the Pretty Things Trilogy spin-off.
Aleatha Romig—Unconventional; bonus content is the prologue, an outside prospective on this stalker romance. 
Amo Jones—In Fury Lies Mischief; bonus content: Eli’s Transition.
Callie Hart
Cora Reilly—Luca Vitiello; bonus content is the prologue and first chapter of the upcoming standalone Fragile Longing—an age-gap arranged marriage romance.
Giana Darling––Enthralled; bonus content is a new chapter from hero Alexander Davenport’s POV. 
K WebsterThis is War, Baby; bonus content is a new thrilling “training” chapter in the villainous Gabe’s POV with Baylee.
Lili St. Germain—Vicious Prince; bonus content is never-before-seen chapters from the main characters past.
S.M. Soto—Deception and Chaos; bonus content is a never-before-seen chapter written from Creed’s POV. 
Parker S. Huntington—Devious Lies; bonus content is a never-before-seen email from Nash to Emery.
Willow Winters—A Kiss to Tell; bonus content is a never-before-seen chapter.
So come, sit, and enjoy a taste of the darkness…you just may like it.

Tous les bénéfices seront reversés à 





KISS ME IN THE DARK ANTHOLOGY (A Taste of Dark Romance)

Monica James, Aleatha Romig, Amo Jones, Callie Hart, Cora Reilly, Giana Darling, K Webster, Lili St. Germain, Parker S. Huntington, S.M. Soto, Willow Winters.
@authormonicajames
@aleatharomig
@thatcrazykiwiauthor
@calliehartauthor
@corareillyauthor
@gianadarlingauthor
@authorkwebster
@ lili_stgermain
@parkershuntington
@authorsmsoto
@ willowwintersauthor

Release date: June 30th

$0.99 Pre-order Links:
Kindle: https://tinyurl.com/yauge5ps
Nook: https://tinyurl.com/ycpumvhn
Kobo: https://tinyurl.com/y6twutld
Google Play: https://tinyurl.com/y7ttdswm
Goodreads: https://tinyurl.com/ybmgosut

UK
Kindle: https://tinyurl.com/y8b8rdef
Australia
Kindle: https://tinyurl.com/ycb3yxjz
Canada
Kindle: https://tinyurl.com/ydfw8vgd

Mon avis sur #Connard de Kristin Rockaway

Swipez à droite pour l’amour.
Swipez à gauche pour le flop.

Le jour, Mel Stickland est une développeuse Web sous-employée qui travaille pour un accélérateur de start-ups, Hatch. Le soir, elle enchaîne les dates pourris, avec des enfoirés rencontrés sur Internet. Mais après un salaud de trop, Mel craque.
Elle met au point un site qui permet d’importer des profils de mecs qui dépassent les bornes et le baptise BastardAlert. En une nuit, ce concept fait le buzz. Dépassée, Mel se demande vite si ce coup de sang d’un soir ne sonnera pas le glas de sa carrière.
Ou pire ! N’anéantira pas toutes ses chances avec Alex Hernandez, le séduisant entrepreneur de Hatch, qui est loin de se douter qu’elle est à l’origine de tout ce tapage médiatique.





Date de sortie : 13 mai / 10 juin 2020
Editeur : Hauteville 
Prix : 9.99 ou 18.50 euros
Pages : 416 pages

Noteimage host

Avant de vous donner mon avis le plus complet sur ce roman , je tiens à dire un grand merci aux Editions Hauteville et aux Ladies de l'édition pour m'avoir permis de découvrir en SP ce roman.

Mon avis : Quand j'ai lu le résumé , j'ai tout de suite su que je voulais découvrir ce roman car il me semblait très réaliste et ancré dans notre réalité de femmes . Que ce soit dans la vie de tous les jours, dans la vie professionnelle ou encore sur les sites de rencontres, on va toutes se retrouver dans le personnage de Mélanie. Je découvre avec ce roman la plume de Kristin Rockaway et j'ai adoré découvrir son histoire qui nous donnera un sourire aux lèvres. 

Mélanie Strickland est une jeune femme de 26 ans qui travaille pour la société Hatch. Elle est en charge de réparer les PC et de régler les autres soucis technologiques que nos chers personnages vont rencontrer. Si elle reste invisible aux yeux de ses machos qui la prennent pour leur punching ball personnel, notre héroïne a un vrai talent pour le codage et on va donc espérer qu'elle puisse le prouver et en vivre. Elle est entourée d'un groupe d'amies que j'ai adoré découvrir car elle seront toujours là l'une pour l'autre. Lia est en couple mais on sent qu'avec Jay, tout n'est pas aussi beau que pourraient le laisser présager les images postées sur Instagram. Whitney n'a pas sa langue dans sa poche mais elle sera d'une aide essentielle car son réseau de connaissances est infinie. Quant à Dani, elle aussi souffre des rencontres en ligne qui la déçoivent et elle ne croit plus en sa chance de trouver la princesse idéale. Mélanie va elle aussi essuyer quelques déboires avec le site Flurrt. Tout ce machisme ambiant et ces déceptions vont lui donner l'idée de son site bastardalert qui a pour but de dénoncer les mecs qui nous déçoivent ou qui mentent. 

Pourtant quand elle va rencontrer Alex, elle veut y croire car il est sympa , charmant et même si lui travaille chez Hatch, ils ne sont pas dans le même service. Son amitié avec Greg est douteuse , mais le doute va s'installer plus fortement quand il y aura une alerte le concernant sur son site. Certaines paroles , certains gestes vont donc être analysés mais sa paranoïa pourrait lui jouer de mauvais tour. Peut elle encore faire confiance à la gente masculine quand elle voit tous les imbéciles qui travaillent chez Hatch ? Avoir un appareil génital masculin est il le signe d'un pouvoir absolu ? Le réalisme des situations fait grincer des dents et notre pauvre héroïne n'aura pas son mot à dire. Etre une femme dans le domaine du codage est vraiment une mission impossible et être reconnue encore pire. J'ai beaucoup aimé ce personnage car elle se pose plein de questions, elle fait des erreurs mais elle va tout de même aller de l'avant.

Il est évident que l'image des hommes est assez écornée dans ce roman mais tout est dit dans le titre. Il faut dire que nos héroïnes vont tomber sur de sacrés numéros tout de même , ce qui explique cette image. Les sites de rencontres c'est bien connu que ce n'est pas là qu'on trouve le grand amour. A quelques exceptions près, on en revient à la même chose. Heureusement deux personnages masculins vont sauver la mise. Nous n'aurons jamais leur point de vue mais nous allons adorer les découvrir. Il y aura donc Alex Hernandez , un jeune geek de 26 ans qui est très très pris et qui est très avenant lorsqu'il a du temps à vous consacrer. On va donc être séduit mais comme nous suivons le point de vue de notre héroïne , on va évidemment douter et avoir peur qu'il soit au final comme les autres. On va donc tenter de chercher à comprendre comment il peut être ami avec cet imbécile de Greg, même si on sent son agacement à son égard mais l'espoir ne sera jamais loin le concernant. Et n'oublions pas Ray qui sera parfait pour un autre personnage féminin. Il est l'homme parfait et on espère que cette personne ouvrira les yeux car laisser passer cette exception rare serait un crime.

Bref, je vous recommande la lecture de ce roman moderne et réaliste qui vous fera passer un très bon moment de lecture. L'amitié sera plus fort que les mauvais tours , l'union fera la force et cette histoire aura le don de nous faire réfléchir mais aussi de nous attendrir. 

jeudi 28 mai 2020

Chapter Reveal : Découvrez le 1er chapitre de Falling for Her de Monica Murphy



Pour pré commander votre exemplaire


Amazon: https://amzn.to/3f9g3XX
Amazon Worldwide: http://mybook.to/FallingForHerMM
Apple: https://apple.co/3aTzq4e
Nook: https://bit.ly/2KUiQq0
Kobo: https://bit.ly/2VSZ98m
Goodreads: https://bit.ly/3bFa4rb
Chapter One


Jake


“How about that one?”

We all snicker when we see who Diego’s discreetly pointing at as we walk past her in the hallway. Some freshman who looks about ten, with big blue eyes and a mouth full of metal. She’s cute enough, but way too young.

“I don’t think so,” I tell my friends as we stride toward the quad.

It’s lunchtime. Our senior year. We’re able to drive off campus now, but not today. Coach wants us to watch game film of the team we’re playing tomorrow night. So we have about fifteen minutes to grab food before we all meet in the team room to study our opponents. Learn their weak spots, their strengths. See if they’re better defensively or offensively.

When I say Coach, I’m talking about my dad. I just try to keep that shit separate. It’s easier that way.

“Check her out,” says Diego—one of my best friends—nudging me in the shoulder and now not-so-discreetly pointing at a group of girls sitting at a nearby picnic table.

“Which one?” Again, they’re young. Maybe sophomores? I don’t really recognize any of them. If they’re a couple of years younger than me and not friends with my sister Ava, who’s a junior, or on the football team, I don’t bother getting to know them.

That makes me sound like an asshole, but I don’t have the time. I have my circle of friends. I even have my circle of acquaintances. This year, my last year in high school, I don’t need to add to either group. I’m perfectly content with what I have.

“Any of them.” Diego slaps me on the back, a giant grin on his face. “You need to find  someone, bro. This single, I-don’t-bother-with-any-girl business is getting old.”

I don’t bother with any girls anymore because when I do, they tend to take my heart and rip it to shreds. It’s ridiculous, but when I fall, I tend to fall hard.

Sophomore year I got my heart broken twice, once by Cami Lockhart. We got back together the beginning of junior year only for her to cheat on me—and I found out via Snapchat.

That sucked.

I’ve never bothered with a girl again. Fuck ’em. I’d rather focus on football and my friends and school, exactly in that order.

“Too young,” I tell Diego, and Caleb, my other best friend, bursts out laughing.

“Oh come on. She’s cute. I’d bet she’s down,” he says with a smirk.

Caleb is an actual asshole. He hooks up with an endless stream of girls, yet most of them don’t complain. It’s like they’re proud to be a Caleb fan girl.

“Find him a senior then,” Diego says, stopping in the direct center of the crowded quad. He settles his hands on his hips and turns in a slow circle, scanning the area with a narrowed gaze. Diego has a girl and they’re supposedly madly in love. I mean, good for him. They seem totally into each other—for the most part. They’ve been together for over a year, and Jocelyn treats him like a god, while she’s his princess, as he calls her. I’m pretty sure they’ve talked about getting married, which is just…insane if you ask me.

“Her.”

We all swivel our heads to see Tony—our quietest friend—inclining his head toward a table to the left of where we’re standing.

There’s a girl sitting there, her back to us. Alone. She’s wearing a black T-shirt, her reddish-blonde hair spilling down her back in loose waves. Her elbow’s propped on the table and she’s resting her cheek on her fist, an open book in front of her. Like she’s reading. For fun.

What the hell?

“No way,” Diego says with a dismissive wave of his hand. “Jake’s not into smart girls.”

I’m immediately offended. “Who says?”

“You, with the choices you’ve made in the past,” Diego points out.

He’s got me there. Cami wasn’t that smart. None of the girls I’ve dated were. Not really.

“I like her hair,” Tony says, his tone, his entire demeanor impassive, like we’re talking about the weather. “She’s cute.”

“You should go for her then,” Caleb suggests to Tony.

“Nah. Not my type.” Tony’s gaze meets mine and he tilts his head, like he’s giving me permission to talk to her.

Huh.

“How do you know she’s a smart girl?” I study her, taking in her narrow shoulders, the elegant slope of her back. She brushes her hair back from her face, tucking the strands behind her ear and offering me a glimpse of her profile. She’s pretty in an understated way, I guess. Upturned nose. Pale skin. Freckles.

I don’t recognize her at all.

“Because she’s reading a book, dumbass.” Caleb sounds enormously pissed off, though I know he’s not. That’s just how he always sounds. “If you don’t ask her to wear your jersey, I think I’ll ask her instead.”

Yes, this is what we’re doing on a Thursday afternoon during lunch. Trying to find a girl for me to ask to wear my jersey on game day. It’s a big deal at our high school, and so far during my reign as the varsity team’s quarterback, I’ve only had one girl ever wear my jersey, and for only one time. It was Cami Lockhart, right at the beginning of our junior year, when I thought there was a possible chance we could work shit out and be a couple again.

But then someone sent me her private story off Snapchat—a video of her making out with motherfucking Eli Bennett, the quarterback for our rival school’s team, and I was done. Finished.

For some reason, this year my boys want to see me make a claim. Find a girl. They tell me I’m too grumpy. That maybe if I’m getting some on the regular, that’ll mellow me out. Some of them even complain I’m too focused, which I don’t get. Why wouldn’t they want me focused?

Focused wins games. I’ve had that drilled into my head over the years by my dad.

“No way,” I tell Caleb when he acts like he’s going to approach the mystery girl sitting at the table. “I’ll do it.”

I don’t know why I’m bothering with this. I don’t know her, but I’m guessing she knows me. Most girls would probably be flattered if I asked, but I’m not that sure if she’s into football, or if she even goes to the games. But it would be cool to see her wear my number around school all day.

Maybe I could make it a thing. Give it to a different girl every week. They’d start fighting for their chance. It could turn into a contest. Maybe it would go viral…

“Go ask her.” Diego gives me a shove in the girl’s direction, his hand right in the center of my back. “Before you chicken out.”

Okay, that shit’s annoying. And it’s just the incentive I need to make it happen. Glancing over my shoulder, I glare at my three best friends, but all they do is make clucking noises at me in return like they’re a bunch of chickens.

Assholes.

Slowly I approach the table, wondering what I should say first. I don’t have a problem talking to girls. I never really have. I almost wonder if this is because I grew up in a household full of women. Don’t get me wrong, Dad is a strong personality and is a big influence on me, but he wasn’t around much when I was little. He was busy working all the time.

Growing up, I was always with Mom, my older sister Autumn and my younger sister Ava. Our little brother Beck didn’t come along until years later, and by then I was resigned with the idea that I’d never even have a brother.

So I was constantly surrounded by girls. Autumn and Ava used to fight like cats and dogs. Now that Autumn’s gone, away at college in Santa Barbara, we don’t see her that much. Ava is happier with Autumn gone, I think. Having an older sister trying to boss you around all the time gets old.

I know I got tired of Autumn’s bullshit. Now, I miss her. Not that I’d ever tell her that.

Deciding I need to approach this mystery girl straight on, I walk around the table, keeping a wide berth so she doesn’t get suspicious or think I’m a stalker. And once I’m facing the table, I take a good, long look at her.

She’s vaguely familiar, so I’m assuming she’s a senior like me, or maybe a junior. Our school is small, so most of the time I feel like I know everyone, but I can’t place her. I don’t remember her name. Her hair is this burnished, reddish-gold color and her eyes are big and blue. Her features delicate—except for her mouth. Full, bee-stung lips that fill my head with dirty images.

Every one of them involves my dick.

Not that I’m actually interested in this girl. I don’t even know her. But as far as my first choice to wear my jersey this week, it’s not a bad one.

Not a bad one at all.

One of my friends, I’m not sure who, makes a bok-bok noise and I send them all a menacing look before I march right up the table and clear my throat. “Hey.”

The girl lifts her head, sky-blue eyes meeting mine, her expression open. Friendly.

Until she keeps looking at me, her gaze narrowing, that open, friendly expression disappearing within seconds. Almost as if she realized who she’s looking at and doesn’t like what she sees.

Damn.

When she still hasn’t said anything, I decide to keep talking. “What’s your name?”

Her eyebrows shoot up. “You don’t know my name?”

I know this sounds weird, but I like the sound of her voice. A lot. “Should I?”

“I know yours.” She sniffs, shutting the book she was reading. “Jacob Callahan.”

Ah, see? She knows me. She’ll totally agree to wear my jersey. “You have the advantage then.”

“Because you still don’t remember my name?”

I shrug helplessly and flash her a smile that’s hopefully equal parts bashful yet charming. “Guilty.”

She rolls her eyes, resting her arms on top of the table. “Did you have a question or something?”

Her tone is short. Dismissive. This girl is totally trying to get rid of me. “Yeah, as a matter of fact, I do have a question for you.”

“I’m waiting on pins and needles,” she says, her voice going up a notch, those blue eyes of hers extra wide.

They’re pretty, I’ll give her that. She’s pretty. There’s a sprinkling of freckles across the bridge of her nose and she has very white teeth.

“I was wondering if you wanted…” I let my voice drift and I glance down at my shoes, kicking at the base of the picnic bench. I’m trying to up the anticipation a notch. Going for the golly, gee bashful vibe. Girls seem to like it.

“Wanted what?”

Huh. Guess she’s not one for anticipation.

“If you wanted to wear my jersey tomorrow.” I lift my head, my gaze meeting hers straight on, and I see the surprise in her eyes. I’ve shocked her with my request.

Come on, I can see why. I’m me and she’s…whoever she is.

She studies me for a while, and now it’s my turn to wait with anticipation. Her full lips part, like she’s about to say something, but instead, she looks away from me, grabs her things and starts shoving them into her backpack.

As if she’s about to leave.

When she shoots me an irritated glare, slides off the picnic bench and walks away without another word, I chase her, surprised by how quick she is. My friends are laughing, I can hear them as I follow after this chick—still don’t know her name—but I can’t worry about them right now.

Even though they’re total assholes for laughing at me.

“Hey!” I call out, but it’s like my voice only spurs her on. She’s practically in a full jog as she heads toward Adams Hall, and I wonder if her plan is to duck into a classroom and hide from me.

Putting a little speed behind my step, I catch up with her easily, hooking my fingers around her upper arm and stopping her escape. She turns to face me, the look on her face so full of disgust I immediately release her and take a step back.

“Why are you chasing me?” she asks breathlessly. Her cheeks are pink, and she’s practically panting. I get the sense that maybe she doesn’t exercise much? I mean, I’m not even winded.

“You never answered my question.”

She lifts her chin. Blows out an exaggerated breath, like what I’m asking is too damn much. After enduring the last five minutes with this chick, I don’t even want her to wear my jersey now. She’s making way too big a deal about this.

But for some weird reason, I have to know what her answer is.

“My name is Hannah,” she finally says, and it all hits me at once. I do know her. Barely. Hannah Walsh. Senior. Moves in a completely different crowd. As in, she doesn’t really move with any crowd. I’ve never had a class with her ever, because she takes all the advanced courses. My friends were right.

She’s a smart girl.

“Right. Hannah.” I nod and smile. “I know you.”

She smiles in return, though it doesn’t quite reach her sky-blue eyes. “Uh huh. Sure you do.”

“I do. You’re friends with…” My voice drifts. I don’t know who she’s friends with. I can see their faces, but at the moment, I can’t recall their names.

“Please.” She reaches out, settling her hand on my forearm, and it’s like a spark of electricity between us the moment our skin makes contact. She snatches her hand away like I burned her. “Stop trying so hard.”

I almost want to laugh. This girl is telling me to stop trying so hard? Does she even know who she’s dealing with? The power I wield at this school? I’m the most popular guy in the senior class—maybe in all the classes. This is my year to shine. My year to reign.

And this Hannah nobody is telling me to stop trying so hard?

Get the fuck out of here.

Can’t back out now, though. I’m fully committed.

“So what do you say, Hannah? Are you in? Do you want to wear my jersey tomorrow?” Not like I want her to anymore. She’s been rude from the moment I started talking to her.

“Gee, I sure appreciate the offer, but…” She scowls at me, her lush lips pursed. “No.”

Netflix - Mon avis sur la 4ème saison de La Casa De Papel



Nous voilà dans la saison 4 de cette saga et de nombreux rebondissements vont toucher le Professeur et son équipe

Date de diffusion : 3 avril  2020
Nombre d'épisodes : 8 épisodes de 40 à 60 minutes

Note :image host

Mon avis : Et voilà , maintenant il va falloir attendre combien de mois avant de pouvoir avoir la suite de cette série. On pourrait se poser la question de la nécessité oui ou non d'une 5ème saison mais le final l'indique clairement et saura relancer une série qui n'a jamais perdu en qualité à mes yeux.

Le professeur va changer de tactiques car fini les méthodes à la Ghandi . Ils ont dépassé les bornes et la violence va donc être de mise. Il va jouer avec leur arme et la violence va monter d'un cran avec un personnage en particulier qui est vraiment.... énervant , agaçant , et très très perturbant. Je ne vous dirai ni son nom ni ce qui lui arrive ou ce qu'il va faire mais il a vraiment joué sur mes nerfs.

L'équipe risque aussi de commettre de nouveaux impairs car des scissions vont apparaître et pourraient coûter chères. Nous allons découvrir une fois de plus l'origine du plan et le rôle que chaque membre va jouer.

Ce qui est génial c'est qu'on ne perd jamais le rythme , que c'est toujours palpitant et que même il y a certaines "incohérences", j'ai été happée par cette saison. Mon coeur a battu la chamade , les larmes ont aussi coulé. Chaque personnage va devoir affronter son destin, ses peurs et se battre pour continuer de s'en tenir au plan.

J'ai trouvé aussi que cette saison , nous avions plus de messages forts liés à ces Robins des bois des temps modernes. La place de la femme prend une toute nouvelle tournure dans cette saison et Tokyo reste un sacré personnage. Nairobi reste mon personnage préféré chez les femmes tout comme Denver chez les hommes.

Mention spéciale à Alicia Sierra qui est un sacré bout de femme. Enceinte jusqu'au dent , elle ne va jamais lâcher prise et elle n'a pas fini de nous agacer , de nous révolter mais au final aussi de nous épater.

Bref, j'ai tout simplement adoré cette nouvelle saison qui à mes yeux est vraiment géniale. Elle n'est pas parfaite car il y a certains éléments qui demandent plus d'éclaircissement mais rien qui n'a gâché mon visionnage. Bon c'est quand la saison 5?

mercredi 27 mai 2020

Cover Reveal : Découvrez la couverture et le résumé de Hard to Handle de K Bromberg







Hard to Handle, 1er tome de la saga Hard , une toute nouvelle série standalone par l'auteur bestseller du New York Times , K, Bromberg, sortira le 30 juin 2020


Cover Designer: Helen Williams
Cover Photographer: Rafa G. Catala
Model: Emilio Alcaraz


Au début, la demande semblait simple: signer un nouvel athlète à l'agence.
Puis j'ai découvert que le nouvel athlète n'était autre que l'homme le plus recherché en ce moment dans le monde du hockey : Hunter Maddox

Doué. Sexy. Au sommet de son art. Et le seul homme qui ait jamais brisé mon cœur.
Si sa signature contribuera à sauver notre entreprise familiale, je ravalerai ma fierté et ferai ce qui est demandé.

Mais quand il devient clair que ses pitreries inhabituelles sur la glace sont un indice de quelque chose de plus profond, garder les choses strictement professionnelles entre nous devient plus que compliqué.

Mais je sais bien qu'il ne faut pas franchir cette ligne.

Je ne sortirai jamais avec un client. Pas même pour lui.

***
Gagnez la coupe Stanley et le faire avant la fin du temps imparti.

Pas une mince affaire , mais c'est ce qui m'a motivé depuis le début de ma carrière.

Et le temps presse.

Et entre en scène Dekker Kincade.

Un tempérament de feu. Obstinée. Absolument magnifique. Celle que j'ai laissé partir.

Je ne sais pas pourquoi elle voyage avec l'équipe, mais bon sang lui résister ne va pas être facile.

Mais j'ai un travail à faire et je refuse de perdre de vue cette fin de match. Même si elle me rend perplexe. Même si elle voit des parties de moi que j'ai cachées aux yeux des autres

Je ne peux pas perdre le focus. Pas même pour elle.



Pre-order today!

Amazon: https://amzn.to/3glG6vM
Amazon Worldwide: http://mybook.to/HardtoHandleKB
Apple Books: https://apple.co/3d3h9TK
Nook: https://bit.ly/2M0Vqjr
Kobo: https://bit.ly/3bZhDZO
Google Play: https://bit.ly/36uLzf8
Goodreads: https://bit.ly/2LWC3YW

 


Meet K. Bromberg:



New York Times Bestselling author K. Bromberg writes contemporary romance novels that contain a mixture of sweet, emotional, a whole lot of sexy, and a little bit of real. She likes to write strong heroines and damaged heroes who we love to hate but can’t help to love.

A mom of three, she plots her novels in between school runs and soccer practices, more often than not with her laptop in tow and her mind scattered in too many different directions.

Since publishing her first book on a whim in 2013, Kristy has sold over one and a half million copies of her books across eighteen different countries and has landed on the New York Times, USA Today, and Wall Street Journal Bestsellers lists over thirty times. Her Driven trilogy (Driven, Fueled, and Crashed) is currently being adapted for film by the streaming platform, Passionflix, with the first movie (Driven) out now.

With her imagination always in overdrive, she is currently scheming, plotting, and swooning over her latest hero. You can find out more about him or chat with Kristy on any of her social media accounts.


Connect with Kristy:


Facebook: https://bit.ly/3daL3pq
Pinterest: https://bit.ly/3c51HoI
Instagram: https://bit.ly/2ZAJgWB
twitter: https://bit.ly/3gpnOd1
Bookbub: https://bit.ly/2XvMI21
Website: www.KBromberg.com
Subscribe to her newsletter: http://bit.ly/254MWtI


Cover reveal : Découvrez le résumé et la couverture de The Rivals de Vi Keeland




Titre: The Rivals
Auteur: Vi Keeland
Genre: Standalone Contemporary Romance
Cover Design: Sommer Stein, Perfect Pear Creative
Photo: Walter Chin
Model: Tobias Cameroon
Date de sortie : July 13, 2020



Blurb

La querelle entre Weston Lockwood et moi a commencé à l'autel.

Sauf qu'aucun de nous n'a assisté au mariage, et les noces ont eu lieu des décennies avant la naissance de chacun d'entre nous.

Nos grands-pères ont été meilleurs amis et partenaires commerciaux, du moins jusqu'au jour du mariage de mon grand-père - lorsque sa future épouse a lâchéee qu'elle ne pouvait pas l'épouser parce qu'elle était aussi amoureuse du grand-père de Weston.

Les deux hommes ont passé des années à se battre pour Grace Copeland, qui était également leur troisième partenaire commercial. Mais à la fin, aucun des deux hommes n'a pu voler la moitié de son cœur à l'autre.

Finalement, ils se sont tous séparés. Nos grands-pères ont épousé d'autres femmes et les deux hommes sont devenus les plus grands rivaux commerciaux de l'histoire.

Nos pères ont poursuivi la tradition familiale de querelles. Et puis Weston et moi aussi.

En grande partie, nous avons gardé autant de distance que possible.

Jusqu'au jour où la femme qui a déclenché la querelle meurt et qu'elle laisse de façon inattendue l'un des hôtels les plus précieux au monde à nos grands-pères pour qu'ils se le partagent.

Maintenant, je suis coincée dans un hôtel avec l'homme que je suis destinée à haïr depuis ma naissance, essayant de démêler le gâchis dont nos familles ont hérité.

Comme d'habitude, il ne nous a pas fallu longtemps pour nous sauter à la gorge.

Weston Lockwood était tout ce que je détestais: grand, intelligent, arrogant et trop magnifique pour être honnête. Nous étions du feu et de la glace.

Mais cela ne devrait pas être un problème. Nos familles avaient l'habitude d'être en guerre. Il n'y avait cependant qu'un problème mineur. Chaque fois que Weston et moi nous battions, nous nous retrouvions au lit.








Pre-order Links

APPLE BOOKS / PAPERBACK


LIVE RELEASE ALERT

OR TEXT 'BOOKS' TO 77948 (US ONLY)






Author Bio


Vi Keeland is a #1 New York Times, #1 Wall Street Journal, and USA Today Bestselling author. With millions of books sold, her titles have appeared in over a hundred Bestseller lists and are currently translated in twenty-five languages. She resides in New York with her husband and their three children where she is living out her own happily ever after with the boy she met at age six.


Author Links



Other Books by Vi Keeland


AMAZON US / UK / CA / AU
B&N / KOBO / APPLE BOOKS
GOOGLE PLAY / AUDIOBOOK
PAPERBACK



AMAZON US / UK / CA / AU
B&N / KOBO / APPLE BOOKS
GOOGLE PLAY / AUDIOBOOK
PAPERBACK



AMAZON US / UK / CA / AU
B&N / KOBO / APPLE BOOKS
GOOGLE PLAY / AUDIOBOOK
PAPERBACK

Mon avis sur You belong with me de Kristen Proby

Elena Watkins a l'habitude d'obtenir ce qu'elle veut. Elle a grandi en étant la fille de l'un des patrons mafieux les plus puissants de la côte ouest, une fille riche et indulgente qui s'en est sortie avec tout.

Sauf l'amour de sa vie.

Archer était le roi de leur lycée. Son charmant sourire fut ravageur. Quelques jours après l'obtention du diplôme, ils se sont enfuis ensemble et se sont mariés. Ravis de passer le reste de leur vie ensemble, Archer et Elena étaient sur leur nuage.

Jusqu'à ce que le père d'Elena découvre ce qu'ils avaient fait.

Il jura de les séparer, même si cela signifiait tuer Archer. Sachant de quoi son père était capable, Elena a quitté Archer et n'a jamais regardé en arrière. La douleur de le quitter serait une pâle douleur face à la douleur de le perdre.

C’est ce qu’elle se dit chaque jour depuis douze ans. Mais maintenant, son père est mort et qu'Archer est de retour. Enfin, ils devraient pouvoir reconstituer les morceaux brisés de leur amour.

Mais la mafia a une grande mémoire.

Date de sortie : 26 mai 2020
Editeur : Ampersand Publishing, Inc.
Prix : 4.53 ou 14.52 euros
Pages : 286 pages

Note :image host

Avant de vous donner mon avis le plus complet sur ce roman, je tiens à dire un grand merci à Valentine PR pour sa confiance et pour m'avoir permis de lire ce roman en ARC.

Mon avis : Je ne connaissais pas la plume de Kristen Proby et je l'ai donc découverte avec le 14ème tome de la saga With me in Seattle. C'est un nouveau tome qui peut se lire de manière complètement indépendante et qui ne m'a posé aucun souci de compréhension. Quand la mafia se mêle d'une magnifique histoire d'amour, la fuite est la seule solution.

Elena Watkins est la fille d'un des boss de la mafia de Seattle et il est inconcevable qu'elle n'obéisse pas aux règles rigides et archaïques de sa famille. Son père va lui faire comprendre qu'elle devra se remettre sur le droit chemin si elle ne veut pas laisser de cadavres derrière elle. Ce qu'elle va vivre pendant un court laps de temps sera terrible et on va craindre à ses côtés pour sa vie. Elle fera donc un choix qui va lui coûter énormément mais qui aura le don de sauver des vies. Quand nous la retrouvons douze ans plus tard, elle a changé d'identité et de vie. Elle n'a qu'une idée en tête , à savoir rester invisible et elle le sera pendant un certain temps. J'ai aimé cette jeune femme qui à ses 18 ans devra prendre une décision absolument dramatique alors que sa vie aurait été si simple autrement. Nous allons avoir un aperçu de la vie de mafieux même si le pire restera au début du roman. Ses cousins Shane, Rocco et Carmine donneront une autre vision à la mafia mais on espère tout de même que notre héroïne ne croisera plus jamais leur chemin. Dans un petit coin de l'Oregon , elle va vivre une vie simple mais apaisante. Le danger ne sera pas à chaque coin de rue mais cette quiétude de longue haleine pourrait bien cesser rapidement.

Avec des nouvelles peu encourageantes de sa famille, elle va devoir se résoudre à accepter que son passé lui revienne en pleine figure. Devenue Ally, elle ne veut pas mettre en danger son amie Lindsey ni les personnages avec qui elle travaille dans ce refuge d'animaux. Sa vie près de la plage va prendre un nouveau chemin quand Archer fera son grand retour dans sa vie et qu'il refuse de la laisser fuir à nouveau. Elle va devoir faire de nouveaux choix tout en gardant cette peur intense en elle. Il est évident que l'histoire d'amour qu'elle partageait avec notre héros alors qu'elle n'avait que 18 ans était les prémices d'un amour qui pourrait exister contre vents et marées. A l'époque , Archer n'a pas eu le choix mais à 32 ans, il sait qu'il ne la laissera plus fuir. Les retrouvailles seront elles à la hauteur de leur souvenir?

Archer Montgomery est issu d'une très grande famille soudée et il sait qu'il peut compter sur chacun d'entre eux pour lui venir en aide. Il a très bien compris que le danger faisait partie de la donne et il n'a clairement pas l'intention de renoncer à l'amour de sa vie. Pendant ces douze longues années, il a tenté de tourner la page mais rien ne pourra remplacer ce qu'il ressent pour notre héroïne. Il mènera donc l'enquête, il cherchera et peut être trouvera t-il ce qu'il est venu chercher. Ce qui est évident c'est qu'il n'a pas peur de cette criminalité empreinte de violence et qu'il sera prêt à remuer ciel et terre pour la sauver des griffes de ses monstres. Il n'a pas toutes les cartes en main mais on espère donc qu'il aura les reins assez solides pour surmonter cette nouvelle épreuve qui s'annonce épique. J'ai été charmée par ce héros au grand coeur qui a clairement trouvé son âme soeur et qui saura être le preux chevalier prêt à tout pour sauver sa princesse. Aura t-il les armes pour vaincre cette mafia qui sait tout et qui voit tout?

Bref, j'ai passé un agréable moment de lecture en compagnie de ces personnages qui ont su me donner envie de connaître leur destinée. Kristen Proby nous offre une romance contemporaine agréable qui nous donne envie de découvrir cette saga et tous les héros qui la peuplent.

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Les chroniques de Narnia prochainement disponible sur Netflix?

Selon le site espagnol Cinema Frases , Netflix aurait acquis les droits des 7 livres .

L’image contient peut-être : texteL’image contient peut-être : une personne ou plus et texte
L’image contient peut-être : texteL’image contient peut-être : une personne ou plus, texte et plein air

Les fans seront heureux d'apprendre que Netflix est prêt à divertir ses téléspectateurs pendant ce confinement mondial en ressuscitant d'anciens projets de la tombe dans un nouveau format. The Chronicles of Narnia est l'un de ceux-là, et il est prévu pour amuser les téléspectateurs autant que possible car les gens du monde entier ont besoin de choses divertissanteset  intéressantes afin de rester en sécurité à la maison.

Netflix travaille sur la saison 1 de The Chronicles of Narnia . Mais la pandémie actuelle du Covid-19 a paralysé le monde entier, par conséquent, l'industrie du divertissement a été fortement touchée. C'est la raison pour laquelle la production est suspendue.

Alors que la saison 1 de The Chronicles of Narnia Saison 1 est en pourparlers, il n'y a aucune chance d'avoir une bande-annonce. Mais nous pourrions peut-être voir les sept livres de CS Lewis dans chaque saison de la série. Les sept livres de CS Lewis sont :

Le Neveu du magicien
Le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique, 
Le Cheval et son écuyer
Le Prince Caspian,
L'Odyssée du passeur d'aurore
Le Fauteuil d'argent
La Dernière Bataille.
Il y a de nombreuses créatures fantastiques dans les romans qui le rendent très intéressant pour les enfants. Le script est toujours en préparation. On dit que cela prendra quelques mois, voire un an pour commencer si la situation mondiale ne s'améliore pas. Imprint Gordon et Vincent Sieber seront en charge de développer la nouvelle série télévisée.

Le casting de The Chronicles of Narnia Season 1 n'est pas connu et la confirmation officielle n'a pas encore été révélée.

Source 

mardi 26 mai 2020

Découvrez gratuitement et en VO la nouvelle histoire pour enfants de JK Rowling - Lettre traduite


JK Rowling a publié une série de tweets pour annoncer la publication d'un nouveau roman et voici ce qu'elle a dit dans une lettre sur son site

Pour lire les chapitres gratuits , cliquez ICI

À propos de l'Ickabog

L'idée de The Ickabog m'est venue alors que j'écrivais encore Harry Potter. J'ai écrit la grand partie d'un premier jet par à-coups entre les livres de Potter, dans l'intention de le publier après Harry Potter et les reliques de la mort.

Cependant, après le dernier livre H Potter, je voulais faire une pause dans la publication, pause qui a duré cinq ans. À cette époque, j'ai écrit The Casual Vacancy et mon autre nom de plume Robert Galbraith a écrit The Cuckoo’s Calling. Après avoir tergiversé (et aussi après que mon agent qui souffrait depuis longtemps avait déposé la marque The Ickabog - désolé, Neil), j'ai décidé que je voulais m'éloigner des livres pour enfants pendant un certain temps. À ce moment-là, le premier jet de The Ickabog a fini dans le grenier, où il est resté pendant près d'une décennie. Au fil du temps, j’en suis venu à penser que c’était une histoire qui appartenait à mes deux jeunes enfants, parce que je leur avais lu le soir quand ils étaient petits, ce qui a toujours été un heureux souvenir de famille.

Il y a quelques semaines pendant le dîner, j'ai provisoirement évoqué l'idée de faire descendre The Ickabog du grenier et de le publier gratuitement, pour les enfants en confinement. Mes désormais adolescents étaient enthousiastes de manière touchante, alors est descendue la boîte très poussiéreuse, et au cours de ces dernières semaines, je me suis plongée dans un monde fictif dans lequel je ne pensais plus jamais entrer. Pendant que je travaillais à terminer le livre, j'ai recommencé à lire tous les soirs des chapitres à la famille. Ce fut l'une des expériences les plus extraordinaires de toute ma vie d'écrivain, car les deux premiers lecteurs de The Ickabog m'ont dit ce dont ils se souvenaient quand ils étaient tout petits et ont exigé la réintégration des morceaux qu'ils aimaient particulièrement (j'ai obéi).

Je pense que The Ickabog se prête bien à la sérialisation car il a été écrit comme un livre lu à haute voix (façonné inconsciemment, je pense, par la façon dont je le lisais à mes propres enfants), mais il convient aux enfants de 7 à 9 ans pour qu'ils puissent les lire à eux mêmes.

Je publierai un chapitre (ou deux ou trois) tous les jours de la semaine entre le 26 mai et le 10 juillet sur le site Web d’Ickabog. Nous prévoyons de publier bientôt certaines traductions et publierons de plus amples détails sur ce site Web dès qu'elles seront disponibles.

L'Ickabog est une histoire de vérité et d'abus de pouvoir. Pour prévenir d'une question évidente: l'idée m'est venue il y a plus de dix ans, donc elle n'est pas destinée à être lue comme une réponse à tout ce qui se passe dans le monde en ce moment. Les thèmes sont intemporels et pourraient s'appliquer à n'importe quelle époque ou n'importe quel pays.

Il y aura un concours de dessin avec des éléments clés donnés à chaque fois

En novembre 2020, The Ickabog sera publié en anglais dans les formats papier, eBook et livre audio, suivis prochainement par d'autres langues. Les meilleurs dessins de chaque territoire seront inclus dans les livres finis. Étant donné que les éditeurs de chaque territoire devront décider quelles images conviennent le mieux à leurs propres éditions, je ne jugerai pas personnellement les entrées. Cependant, si les parents et les tuteurs publient le dessin de leurs enfants sur Twitter en utilisant le hashtag #TheIckabog, je pourrai partager et commenter! Pour en savoir plus sur le concours d'illustrations, rendez-vous sur le site Internet d'Ickabog lors de son lancement.

Donations pour le Covid-19

Je jureque tous les droits d'auteur de The Ickabog, une fois publié, seront reversés pour aider les groupes qui ont été particulièrement touchés par la pandémie. De plus amples détails seront disponibles plus tard dans l'année.

Un grand merci à…

… À mon cher ami et éditeur Arthur Levine; au phénoménal James McKnight du Blair Partnership, qui a travaillé sans relâche pour faire de ce projet une réalité en très peu de temps; à Ruth Alltimes de Little, Brown Books for Young Readers, dont l'aide a été inestimable; à mon équipe de manager hors pair, Rebecca Salt, Nicky Stonehill et Mark Hutchinson et à mon merveilleux agent Neil Blair. Je vous promets à tous de ne pas avoir d'idées plus brillantes pendant au moins quelques mois.

Release Blitz : C'est le jour J pour You belong with me de Kristen Proby





From New York Times bestselling Author Kristen Proby comes an all new stand-alone novel in her beloved With Me In Seattle Series…

You Belong with Me is now live!

Elena Watkins a l'habitude d'obtenir ce qu'elle veut. Elle a grandi en étant la fille de l'un des patrons mafieux les plus puissants de la côte ouest, une fille riche et indulgente qui s'en est sortie avec tout.

Sauf l'amour de sa vie.

Archer était le roi de leur lycée. Son charmant sourire fut ravageur. Quelques jours après l'obtention du diplôme, ils se sont enfuis ensemble et se sont mariés. Ravis de passer le reste de leur vie ensemble, Archer et Elena étaient sur leur nuage.

Jusqu'à ce que le père d'Elena découvre ce qu'ils avaient fait.

Il jura de les séparer, même si cela signifiait tuer Archer. Sachant de quoi son père était capable, Elena a quitté Archer et n'a jamais regardé en arrière. La douleur de le quitter serait une pâle douleur face à la douleur de le perdre.

C’est ce qu’elle se dit chaque jour depuis douze ans. Mais maintenant, son père est mort et qu'Archer est de retour. Enfin, ils devraient pouvoir reconstituer les morceaux brisés de leur amour.

Mais la mafia a une grande mémoire.

Download Today!


Amazon: https://amzn.to/31VsW1M
Amazon Worldwide: mybook.to/YouBelongWithMeKP
Apple Books: https://apple.co/31Ux7L4
Nook: http://bit.ly/37kYrn2
Kobo: http://bit.ly/2OTFqS2
Add to Goodreads: http://bit.ly/2uOLJQf




About Kristen:





Kristen was born and raised in a small resort town in her beloved Montana. In her mid-twenties, she decided to stretch her wings and move to the Pacific Northwest, where she made her home for more than a dozen years.

During that time, Kristen wrote many romance novels and joined organizations such as RWA and other small writing groups. She spent countless hours in workshops, and more mornings than she can count up before the dawn so she could write before going to work. She submitted many manuscripts to agents and editors alike, but was always told no. In the summer of 2012, the self-publishing scene was new and thriving, and Kristen had one goal: to publish just one book. It was something she longed to cross off of her bucket list.

Not only did she publish one book, she’s since published close to thirty titles, many of which have hit the USA Today, New York Times and Wall Street Journal Bestsellers lists. She continues to self publish, best known for her With Me In Seattle and Boudreaux series, and is also proud to work with William Morrow, a division of HarperCollins, with the Fusion Series.

Kristen and her husband, John, make their home in her hometown of Whitefish, Montana with their two pugs and two cats.

Mon avis sur Adrian US Army de Stefany Thorne

(Re)Découvrez le bestseller Adrian de Stefany Thorne dans une édition revue et augmentée !

Et si vous aviez le droit à une seconde chance, est-ce que vous la saisiriez ?

« C'est notre amour qui guide chacun de mes pas... »

Alicia tente désespérément de survivre à la disparition de son mari Adrian. Tombé au combat, il n'a jamais pu tenir la promesse faite à sa femme, deux ans plus tôt. Celle de lui revenir sain et sauf de sa dernière mission.
Alors qu'elle se plonge dans ses souvenirs en perdant peu à peu l'espoir qui lui reste, elle se remémore tous les merveilleux moments passés ensemble. Mais une nouvelle inattendue risque de bouleverser toute sa vie.
Lorsque le destin frappe une seconde fois à votre porte, n'est-il pas déjà trop tard ?

L'histoire d'amour d'Alicia Pearl & d'Adrian Hooper nous rappelle combien l'espoir est le dernier à mourir.

#Militaire #Romance #Passion

Date de sortie : 27 mai 2020
Editeur : Collection Infinity
Prix: 5.99 ou 19 euros
Pages : 394 pages

Note :image host

Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à remercier les Editions Collection Infinity pour m'avoir permis de lire en SP ce roman. 

Mon avis : Il y a très très longtemps qu'on me parle de cette auteur mais aussi de ce roman. J'ai donc profité de sa réédition chez Collection Infinity pour découvrir la plume de Stefany Thorne et son histoire qui nous plonge dans l'univers de l'armée américaine. Je dois vous dire que j'ai passé un très bon moment avec Alicia et Adrian et les émotions étaient bien au rendez vous. 

Alicia Pearl est une jeune femme de 28 ans qui a déjà dû surmonter de nombreuses épreuves cruelles au fil des années. La souffrance fait souvent partie de son quotidien et la perte de son petit ami est encore très fraîche dans son esprit. Elle n'est donc pas prête à refaire sa vie car quand elle aime , elle s'investit complètement. Un arrêt à une station service et sa vie va être bouleversée. Sa relation avec Adrian sera passionnelle, fusionnelle mais loin d'être facile car ce dernier est militaire et donc il met sa vie en danger à de nombreuses reprises. Avec Alicia, nous découvrons la vie de femme de militaire, avec l'attente, l'incertitude, les échanges épistolaires plus ou moins rapprochés. Ce n'est pas une vie facile et elle le sera d'autant plus quand nous découvrirons la situation dans le prologue. Les émotions seront donc intenses car elle sera très souvent à fleur de peau. Elle pourra cependant compter sur la grand mère d'Adrian pour tenter de la sortir de cette torpeur qui ne la quitte plus. Comment le destin a t-il pu être cruel avec notre héroïne? Qu'a t-elle fait pour vivre ces moments terribles? Ce que j'ai aimé chez elle c'est la force qui va se dégager d'elle car même lorsqu'elle est à genou, elle continuera d'avancer et de surmonter les nouveaux obstacles. 

Adrian Hooper est notre héros arrogant, charmeur mais charmant. Il est issu d'une famille de militaires mais cette tradition familiale pourrait peser fortement sur ses épaules. Il avait une autre voie toute tracée mais un retournement de situation et le voilà engagé pour son pays. C'est un homme déterminé à servir sa patrie et à épauler ses frères d'armes que nous allons découvrir. La vie militaire n'est pas une vie facile à vivre et c'est pour cela qu'il n'a pas fait le choix d'une vie de famille. Il n'a pas voulu être égoïste et imposer cela à une femme mais pourtant Cupidon pourrait bien lui lancer une flèche en plein coeur. J'ai également aimé découvrir ce personnage qui va être tiraillé entre son sens du devoir et son âme soeur. Il sait ce qu'implique sa vie et il a peur qu'on se lasse de lui. Les lettres qu'il va échanger avec notre héroïne prouveront toute l'étendue de son amour et c'est magnifique d'en être le témoin. On va aussi sentir tout le traumatisme qui peut découler de ces situations très tendues et dangereuses sur le terrain. Ce n'est que le début des ennuis et vous allez voir qu'Adrian n'a pas fini de souffrir mais aussi de nous faire souffrir à ses côtés. 

Bref, je ne vous en dis pas plus car il faut que vous viviez cette romance pour comprendre qu'elle est emplie de messages sublimes, forts et empreints de souffrance. Je suis ravie d'avoir enfin succombé à la plume de Stefany Thorne qui a su me convaincre avec son histoire palpitante et émouvante. 

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...