vendredi 30 janvier 2015

Mon coup de coeur pour Nos Face Cachées d'Amy Harmon

Ambrose Young est beau comme un dieu. Grand, musclé, les cheveux jusqu'aux épaules et des yeux de braise qui vous transpercent le coeur. Le genre de beauté que l'on retrouve en couverture des romances, et c'est peu de dire que Fern Taylor en connaît un rayon. Elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inatteignable pour une fille comme Fern. Jusqu'à ce qu'il ne le soit plus...
Nos faces cachées nous conte l'histoire de cinq jeunes hommes qui ont grandi ensemble et qui partent à la guerre. C'est une histoire de deuil. De deuil collectif et individuel, de deuil de la beauté, de vies brisées, d'identités perdues. L'histoire de l'amour que porte une fille à un garçon en mille morceaux, l'histoire de l'amour que porte ce guerrier meurtri dans sa chair à une fille ordinaire. Mais aussi l'histoire d'une amitié qui vient à bout des pires chagrins, d'un héroïsme qui dépasse sa propre définition. Une version moderne de La Belle et la Bête qui nous fera découvrir avec émotion qu'il y a un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous...

Date de Sortie: 21 janvier 2015
Editeur : Collection R 

Mon avis : Ce livre est mon premier gros coup de coeur de l'année 2015. J'aime de plus en plus les livres New Adult car on nous plonge dans des histoires merveilleuses avec des personnages qu'on n'est pas prêt d'oublier. Autre point fort de ce livre, on n'est pas dans une saga donc on a un début et une fin et ça fait du bien d'avoir un point final à une si belle histoir.

Ce livre contient tout ce que je recherche dans un livre : des personnages forts mais fragiles à la fois, ce qui les rend touchant et humains, des histoires intenses qui nous "hantent" après notre lecture, des intrigues tellement justes et prenantes. Nos faces cachées c'est une belle leçon de vie, de pardon, de destinée, d'amour, d'amitié , de courage, de lutte, d'acceptation , d'ouverture d'esprit et tant d'autres choses. Vous ne sortirez pas "indemne" de votre lecture et cette histoire nous apprend encore plus à relativiser les petits bobos de la vie. 

Sans trop vous dévoiler de choses je vais revenir sur les personnages marquants de ce livre. Commençons par Ambrose Young, ce jeune lutteur, beau gosse adulé de tous qui découvrira un sens à sa vie après des événements tragiques qui auraient pu le marquer de très près. Dès les premières pages, l'émotion est là car on se souvient tous de ce qu'on faisait nous aussi à ce moment là, ce jour là , ce matin là. Et cette matinée là va changer à tout jamais sa vision de la vie pour le meilleur et surtout pour le pire. Il partira donc avec ses amis Grant, Paul, Jesse et Beans à la guerre en Irak . Ils vivront des moments forts mais le dénouement sera tragique ! Ambrose sera marqué à jamais par cette expérience aussi bien émotionnellement que physiquement. Sa vie sera changée à tout jamais mais avec l'aide de Fern et Bailey , il affrontera le quotidien jour après jour pour devenir plus fort, pour devenir ce Hercule que les autres ont toujours vu en lui.

Fern se présente comme une fille ordinaire, banale et invisible. C'est ce qu'elle sera pendant toutes ses années au lycée mais cette fille ordinaire aura une vie extraordinaire. Elle sait aller au délà des apparences et elle voit le meilleur en chaque personne qui l'entoure. Elle prendra soin de son cousin avec une dévotion et leur amitié est vraiment sublime et poignante. Elle dévore les livres sentimentaux et se projettent souvent dans la peau de ces personnages . Mais Fern est la générosité incarnée . Il n'y a aucune once de méchanceté en elle . C'est le vilain petit canard qui devient ce magnifique cygne blanc. Sa fragilité cache une force incroyable. Elle ose prendre son destin en main et on souffre avec elle à certains moments. 

Que dire de Bailey ! Jeune homme souffrant de la myopathie de Duchenne, on le voit évoluer au fil du temps. Ce n'est pas le genre de personnage à se lamenter sur son sort ! Loin de là . Il affronte la maladie à bras le corps et se laisse rarement aller à la déprime. Il se dégage de lui une force de caractère incroyable. Il est celui qui ose dire tout bas ce que tout le monde pense tout bas. Il n'a peur de rien et affronte une à une les difficultés. Il est l'ami fidèle sur lequel on peut compter. Son destin est hors norme et comme il le souhaitait , il deviendra le héros qu'il mérite d'être . Ce protagoniste apporte aussi la touche d'humour nécessaire dans les moments les plus graves. Sa destinée est vraiment poignante. 

J'ai aussi adoré détester Becker, cette petite pourriture ! Il est tout ce que je déteste dans un personnage . Il se croit beau , fort, intouchable invincible mais son existence est médiocre et son attitude nous donne envie de vomir et de le baffer. Son histoire avec Rita , qui est l'amie de Fern et dont Bailey est amoureux, est à la fois bouleversante et répugnante. Comment un être aussi abjecte peut il être celui qu'il est et faire ce qu'il fait. 

En conclusion, ne passez pas à côté de ce petit bijou ! Vous vivrez des émotions fortes , intenses, vraies . Je finirais mon article par deux citations qui m'ont profondément marquées lors de ma lecture :

"Ce n'est pas de l'amour que l'amour
Qui change quand il voit un changement
Et qui répond toujours à un pas en arrière par un pas en arrière
Oh non , l'amour est un fanal permanent
Qui regarde les tempêtes sans être ébranlé par elles"

Shakespeare


" Le volé qui sourit dérobe quelque chose au voleur"

Shakespeare. 

Vous trouverez p 382 , une autre citation d'Ambrose en lien avec celle ci mais je ne vous la mets pas pour ne pas vous spoiler. 

Nos faces Cachées est une sacré leçon de vie qui nous montre qu'il faut aller au delà des apparences pour vivre notre destinée, aussi funeste soit elle. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...