mardi 27 janvier 2015

Passez un merveilleux moment avec Une Merveilleuse Histoire du Temps

1963, en Angleterre, Stephen, brillant étudiant en Cosmologie à l’Université de Cambridge, entend bien donner une réponse simple et efficace au mystère de la création de l’univers. De nouveaux horizons s’ouvrent quand il tombe amoureux d’une étudiante en art, Jane Wilde. Mais le jeune homme, alors dans la fleur de l’âge, se heurte à un diagnostic implacable : une dystrophie neuromusculaire plus connue sous le nom de maladie de Charcot va s’attaquer à ses membres, sa motricité, et son élocution, et finira par le tuer en l’espace de deux ans.

Grâce à l’amour indéfectible, le courage et la résolution de Jane, qu’il épouse contre toute attente, ils entament tous les deux un nouveau combat afin de repousser l’inéluctable. Jane l’encourage à terminer son doctorat, et alors qu’ils commencent une vie de famille, Stephen, doctorat en poche va s’attaquer aux recherches sur ce qu’il a de plus précieux : le temps.

Alors que son corps se dégrade, son cerveau fait reculer les frontières les plus éloignées de la physique. Ensemble, ils vont révolutionner le monde de la médecine et de la science, pour aller au-delà de ce qu’ils auraient pu imaginer : le vingt et unième siècle.

Si vous n'avez pas encore vu le film , voici une bande annonce


Réalisateur: James Marsh
Date de sortie : 21 janvier 2015
Distributeur: Universal Pictures
Durée : 2H03

Mon avis: Ce film est un film tout simplement bouleversant et vous ne sortez pas de la salle sans avoir été touchée par l'histoire de ce scientifique qui a révolutionné la façon de voir le monde. C'est l'histoire d'un homme extraordinaire qui est touchée par une maladie neuro dégénérescente et qui voit sa vie transformée à tout jamais.



Tout d'abord, une énorme bravo à Eddie Redmayne pour sa prodigieuse prestation . Il incarne un Stephen Hawkings à la perfection. Souvent dans les biopics, on est bluffé par la transformation physique de l'acteur mais là au va au delà , bien plus loin. Son corps est vraiment au service de sa performance. Je suppose qu'il a dû avoir une préparation particulière pour torturer son corps de la sorte. On voit la déchéance de Stephen , on souffre avec lui. Son corps perd peu à peu vie pour ne plus être qu'une enveloppe corporelle et grâce à l'évolution de la médecine, Stephen pourra continuer à communiquer avec ceux qui l'entourent et surtout à travailler sur sa théorie du temps.



Prestation tout aussi remarquable de Felicity Jones qui incarne Jane la femme de Stephen. Cette femme fait preuve d'un énorme amour pour faire tout ce qu'elle a fait. Elle fera ce que personne ne la croyait capable de faire. Alors bien sûr , certains se permettront de la juger quand entrera en scène Jonathan ( Charlie Cox) mais comment peut on se permettre de porter un jugement face au courage de cette femme qui a tout fait en sorte pour repousser le moment où son mari aurait inévitablement besoin d'une aide extérieure. Pour venir en aide à son mari, elle finira par s'oublier elle même.



Je ne vous parlerais pas de la théorie du temps qui est pour moi une toile de fond du film. Certes , c'est qui a permis à Stephen de se faire connaître et reconnaître mondialement mais pour moi ce n'est pas ce qui est essentiel à retenir dans le film. Je garderai en mémoire une des répliques de Stephen à la fin du film : "Tant qu'il y a de la vie , il y a de l'espoir".



Je terminerais cet article en vous parlant de ma scène coup de coeur du film qui est sans conteste la toute dernière scène du film et qui m'a fait verser quelques larmes car elle résume en elle seule toute la théorie défendue par Stephen.

Bref si vous en avez l'occasion , ne passez pas à côté de cette petite merveille de film. Eddie Redmayne est nominé aux Oscars et je comprends amplement cette nomination. J'espère qu'il repartira avec la petite statuette le 22 février prochain








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...