lundi 5 janvier 2015

Mon avis sur Belle Epoque d'Elizabeth Ross

Lorsque Maude Pichon s'enfuit de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage dont elle ne veut pas, elle monte à Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l'exposition universelle de 1889. Hélas, ses illusions romantiques s'y évanouissent aussi rapidement que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d'un emploi quand elle tombe sur une petite annonce inhabituelle : « On demande de jeunes filles laides pour faire un ouvrage facile. » L'Agence Durandeau propose en effet à ses clients un service unique en son genre : le repoussoir. Son slogan ? « Louez un faire-valoir, vous en deviendrez d'emblée plus attirante. » Étranglée par la misère, Maude postule...

Monsieur Durandeau a déjà amassé une petite fortune grâce à sa riche clientèle, et quand la Comtesse Dubern vient chercher une compagne pour Isabelle, sa fille aux idées bien arrêtées, Maude est immédiatement choisie comme faire-valoir idéal.


Mais Isabelle ne sait pas que sa nouvelle « amie » n'est en fait que de location, et l'existence de Maude au sein de l'aristocratie repose entièrement sur sa capacité à garder ce lourd secret. Pourtant, plus elle en apprend sur Isabelle, et plus sa loyauté envers la Comtesse est mise à l'épreuve. Et plus la tromperie dure dans le temps, plus Maude aura à perdre...


Date de publication : Novembre 2013
Editeur : R Collection

Mon avis:  Je me suis laissée emporter par ce roman qui a des allures de Dickens. En effet , on découvre un personnage qui n'a jamais eu une vie facile et qui va devoir affronter de nombreuses difficultés pour se faire une place dans ce Paris des années 1889 . 

On nous plonge donc au coeur de la capitale , à cette époque où la dame de fer n'était pas encore achevée et où les Parisiens n'étaient pas attachés à ce qui deviendra plus tard le symbole de la France. Mais tout n'est pas rose pour Maude qui nous fait penser à Cendrillon quand on voit le travail de blanchisseuse et surtout la façon dont elle est exploitée. Brigitte, Agnés et Clémence nous font immanquablement penser à ces jeunes filles qui mettent tout en oeuvre pour humilier autrui alors qu'elles ne sont pas dans une position supérieure à Maude ; Le pouvoir rend méchant et Maude en fera les frais. 

C'est pour cela que Melle Pinchon retournera à l'agence de Durandeau pour devenir un repoussoir. Ce terme fait référence à la nouvelle d'Emile Zola. Des jeunes filles ordinaires sont engagées par les "grands" de la société afin de devenir des faire valoir . Il est vrai qu'une jeune fille usée par la vie paraîtra terne et fera donc briller toute personne à ses côtés. On voue un culte à la laideur dans cette agence et les clientes affluent pour trouver la bonne repoussoir. Les personnes ne sont plus que du bétail qu'on étudie sous toutes les coutures afin de leur trouver le plus de défauts. 

J'ai aimé la façon dont l'auteur décrit l'évolution de Maude qui est touchante de naiveté et qui va se prendre au jeu au point d'y laisser quelques plumes. Après avoir été émue par ses déboires , on assiste impuissant à sa transformation au contact de ce monde où tou n'est qu'apparences et apparat. On a souvent envie de secouer Maude pour la faire réagir mais dans sa position qu'aurions nous fait?

J'ai aussi apprécié le personnage d'Isabelle qui est la seule à avoir une réelle personnalité. On assiste ainsi à ses débuts dans la société et aux multiples tentatives de sa mère pour lui trouver un mari à tout prix. Dédaignant les réels désirs de sa fille, qui est moderne pour cette époque, la comtesse de Dubern utilisera Maude tel un pion sur son échiquier vivant pour parvenir à ses fins. Elle alternera entre méchanceté , violence, humiliation et fourberies mais la fin nous réserve de belles surprises. 

Enfin un autre personnage qui m'a particulièrement touchée est Paul. Sa première rencontre avec Maude sera des plus fracassantes mais sa maladresse n'en est que plus désarmante. On suivra son évolution dans cette société si inadaptée à des artistes comme lui. Il ouvrira les yeux de Maude sur la réalité des choses qui les entoure et sera en quelque sorte la voix de la sagesse au même titre que Marie José, autre repoussoir qui a une personnalité éclatante et indispensable à cette agence. Tpus deux subiront les foudres de Maude mais seront la remettre sur le droit chemin. 

Un roman avec des personnages attachants et un twist final des plus intéressants.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...