mercredi 1 juin 2016

Mon avis sur La Soumise de Tara Me Sue

Abby King a un fantasme... A New York, Nathaniel est connu comme le jeune et brillant PDG de West Industries, mais Abby connaît son secret : c'est aussi un « dominant » séduisant et expérimenté à la recherche d'une nouvelle « soumise ». Impatiente d'explorer un monde de plaisirs qui la sortira de sa routine, la jeune libraire propose ses services à Nathaniel. Après un seul petit week-end, elle sait qu'elle en veut plus. Nathaniel est tout à la fois un Maître exigeant et un gentleman, mais bien que maître de son corps, il reste froid et distant. Abby parviendra-t-elle à percer sa carapace ? Elle devra pour que leur relation évolue apprendre à vivre dans un monde de pouvoir et de passion, où elle risque bien de se perdre corps et âme.

Date de sortie : 22 janvier 2014
Editeur : Red Velvet / Marabout
Prix: 6.99 euros
Pages : 352 pages


Noteimage host

Mon avis : Si mes souvenirs sont bons, La soumise fait partie des premières fanfictions que j'ai lu sur le BDSM. A la même époque , une certaines EL James publiait également son Master of the Universe. Tara Sue Me nous entraîne donc dans le domaine de la soumission tout en nous offrant une véritable historie d'amour. Il n'y a pas que du sexe pour le sexe et c'est en général ce qui me plaît dans la lecture de roman érotique. 

Abigail King a donc déposé sa candidature pour devenir la soumise du très mystérieux Nathaniel West. Elle sait pertinemment ce dans quoi elle se lance et elle en connaît les règles même si elle n'a jamais sauté le pas et pratiqué ces actes sexuels. Abby est donc une jeune femme qui voue une admiration sans faille face à lui car il est en quelque sorte lié à son passé sans le savoir. Nous allons donc suivre l'éducation sexuelle de la jeune femme . Nathaniel l'amènera au fur et à mesure à repousser ses limites et à élargir ses pratiques sexuelles. La jeune femme a de réels sentiments pour lui et on le sent très vite dès le début du roman. Elle s'investit donc à fond dans ces week ends aux goût si particulier. Les règles sont strictes : elle possédera un collier qui lui rappellera jour après jour à qui elle appartient. Elle ne devra jamais embrasser le maître. Elle disposera d'un mot code mettant un terme immédiatement à la situation si celle lui ne lui convient pas. Elle devra suivre des règles bien précises que ce soit sur le plan alimentaire que sur le plan physique et elle peut compter sur Mr West pour savoir chaque manquement à ces dites règles. 

On la sent donc s'épanouir au fur et à mesure des weeks ends passés aux côtés du jeune homme mais aussi et surtout de sa famille. En effet, face à cette relation hors norme, le cousin de Mr West, Jackson , va vivre une très belle histoire d'amour avec Felicia , l'amie d'Abby. Nous avons en quelque sorte la confrontation entre une relation amoureuse classique et romantique et une relation basée sur la domination et la soumission. Abby est loin d'être une jeune femme naive et elle sait bel et bien dans quoi elle se lance. Ses décisions ne sont pas irréfléchies. La seule chose qu'on pourrait lui reprocher sont ses sentiments amoureux car il semblerait qu'ils ne soient pas partagés. Ce qui est agréable dans ce premier roman c'est que nous entrons de plein fouet dans le milieu BDSM mais jamais l'écriture est teintée de vulgarité. Tara Sue Me nous offre des scènes d'une sensualité et d'un érotisme parfaits. Abby pourra t-elle mettre de côté ses sentiments naissants? Pourra t-elle découvrir l'autre facette de Nathaniel West? Ne risque t-elle pas d'y perdre des plumes en route? 

Nathaniel est un personnage très intéressant car nous découvrons vite deux facettes de sa personnalité. D'un côté nous avons l'image publique qu'il dégage . Lorsqu'il est en famille, il n'est plus le même. Avec Todd et Eleina ou encore Linda, sa tante qui l'a adopté à la mort de ses parents, il semble être lui même. Il est loin d'être cet être froid et distant qui'il peut laisser paraître et ses actes de générosité ne sont plus à démontrer. Pourtant d'un autre côté , il y a cet homme qui ne conçoit pas une sexualité dite "vanille" . Il l'a testé avec Mélanie et ce fut un échec cuisant. Il laisse pourtant entrevoir une partie de lui même lors qu'il est avec Abby. Même si lui même a du mal à mettre un nom sur ses sentiments , nous sentons qu'il n'est plus le même depuis leur rencontre. Son entourage en est le témoin. Il y a chez lui une "normalité" qui résulte de son attitude avec Appolon notamment . Mais pourquoi ne s'ouvre t-il pas plus? Que risque t-il à ouvrir son coeur? Quels secrets cachent ils à Abby 

Bref, je me suis régalée à relire ce premier tome que je n'avais pas lu depuis longtemps. Les souvenirs étaient là mais ce fut un régal de retrouver des scènes de sexe parfaitement écrites avec des personnages qui derrière leur carapace ressentent de réels sentiments. Le sexe sera t-il plus fort que les sentiments? Cette relation pourra t-elle durer sur le long terme? 

Si vous n'avez pas encore lu cette saga, vous pouvez commander le premier tome en cliquant ci dessous


3 commentaires:

  1. Lu avant 50nuances de grey et j'ai adoré, je suis rendu au 6ème tome et j'aime toujours autant

    RépondreSupprimer
  2. Lu avant 50nuances de grey et j'ai adoré, je suis rendu au 6ème tome et j'aime toujours autant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah c'est cool ça . J'avais justement peur pour les tomes suivants de tomber dans la redondance ;)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...