lundi 20 novembre 2017

Mon avis sur l'intense premier tome I hate U love me de Tessa Wolf

A 18 ans, ma vie est toute tracée. Raisonnable, réfléchie et ambitieuse, je me prépare à intégrer une des plus prestigieuses universités de Paris. Raisonnable… Je l’étais avant de le rencontrer. Fares. Ce garçon intimidant, intrigant, différent des autres qui va tout remettre en question. Bouleverser mon monde parfait, juste avant de disparaître. Laissant derrière lui une histoire d’amour explosée en plein envol.
Cette rupture m’a changée à jamais.
Trois ans plus tard, le destin met à nouveau Fares sur mon chemin. Lui a refait sa vie, pas moi et son indifférence va achever de me détruire. Quand plus rien n'atteint celui qu'on aime et que la haine prend le dessus, la vengeance n’est-elle pas la plus douce des thérapies ?

Date de sortie : 11 octobre 2017
Editeur : BMR
Prix: 18 euros
Pages : 439 pages

Note:

Avant de vous donner mon avis complet sur ce premier tome , je tenais à dire un grand merci à Shana et Matéïa des Editions BMR pour m'avoir permis de lire ce roman en SP

Mon avis  : Cette saga me tentait depuis quelques temps et j'ai enfin pris le temps de la découvrir et le moins que l'on puisse dire c'est que Tessa Wolf nous emporte dans une romance addictive où l'amour toxique des deux protagonistes vont nous plonger dans la souffrance et la douleur tout en nous parlant de la frontière des cultures et d'un amour aussi nocif que passionnel. 

Elena Lopez est une jeune femme de 18 ans qui mène jusqu'alors une vie paisible , aimée tendrement de son petit ami Chris , en terminale et en attente de poursuivre ses études. On peut alors dire que sa vie est assez monotone et sans couleur mais c'est sans compter sur l'arrivée de Fares qui va clairement bouleversé son monde. J'ai bien aimé le personnage d'Elena car elle va au fil des années ( nous la suivrons de ses 18 à 25 ans) évoluer malgré les revers du destin. Comme je vous le disais au tout début de ma chronique sa relation avec Fares sera aussi exceptionnelle que toxique . La passion est évidemment au rendez vous mais il y aura aussi d'innombrables obstacles sur son chemin. Avec Chris, sa relation amoureuse est platonique, sans surprises et sans passion et avant de decouvrir cet homme mystérieux et sombre, elle n'avait rien remis en questions car son avenir était tout tracé. La mariage sera donc aussi au coeur des discussions au fil des pages et nous aurons différentes visions du mariages. 

Elena pourra d'ailleurs compter sur ses amies Julia et Katy pour lui montrer le chemin d'un mariage heureux où l'amour a toute sa place. Elle assistera à leur mariage à l'âge adulte et à chaque fois Fares sera aussi témoin de cette normalité et de cette quiètude. Mais ce style de vie stable ne semble pas être de mise pour Elena et elle va nager en eaux troubles pendant l'intégralité du roman. Ce tome 1 nous amène donc à réfléchir sur le sens du mariage dans l'évolution d'un relationde couple. Au grè des années, elle va croiser le chemin de divers personnages masculins et Eric semble être fait dans le même moule que Chris. Ami fidèle , on sent qu'il a des sentiments pour la jeune femme et qu'il sera une épaule sur qui s'épancher en cas de besoin. Pourra t-elle compter sur lui ? Fares ne sera t-il qu'une ombre du passé ou un être très présent dans sa vie ou son esprit? 

Fares est donc le héros masculin de ce premier tome et je pense qu'en ayant refermé ce premier tome, il reste encore des zones d'ombre à son égard. Avec lui , il faudra s'accrocher car dès le début il nous montre son sale caractère. Il semble volatile et on ne sait pas sur quel pied danser avec lui. Il est insaisisable et il a parfois des accès de colère qui font peur et on se demande souvent jusqu'où sa colère va le pousser. On le sent aussi prisonnier de sa vie et on en vient donc à s'interroger sur sa vie , sur ce qu'il nous cache, sur ses actes, sur ces motivations , sur son passé. Comme je le disais avec lui on ne sait pas sur quel pied danser et donc on ne sait pas comment l'appréhender mais ce sera aussi cela qui le rendra aussi attachant car on veut percer le mystère. Leur relation sera donc très chaotique et on ne comptera plus les blessures qu'ils vont s'infliger en espérant que tous ces dérapages n'aillent pas trop loin.

J'ai également fortement apprécié que des thèmes comme les différences de cultures et de religion soient abordés de manière sous jacente . On sent la trame de fond et sans tomber dans le pathos, on est aussi témoin des soucis de racismes que Fares va subir tout au long de sa vie. Des thèmes importants seront donc évoqués sans jamais devenir le thème central. Tessa Wolf a choisi de poser son histoire d'amour dans un contexte particulier qui peut expliquer certaines choses sans en devenir un facteur évident. J'ai donc hâte de découvrir plus amplement ce personnage qui je pense va nous réserver encore des surprises. On a parfois du mal à accepter son caractère fort et imprévisible mais il parvient tout de même à nous donner envie de creuser. Le mini cliffhanger final le concernant va relancer la machine et nous promet de nouveau des scènes intenses.

Bref si vous n'avez pas encore lu cette saga, sachez qu'elle ne peut pas vous laisser indifférente. L'histoire d'amour entre Elena et Fares va faire des étincelles et il faudra sans doute faire un choix entre la passion et la raison , entre la folie et un quotidien monotone. Sauront ils vaincre les obstacles qui se glissent sur leur chemin? 


Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...