jeudi 17 octobre 2019

Mon avis sur VertiG , un premier roman très prometteur de Laureline Eliot

Saura-t-elle lâcher prise ?

Pour Ava, la gentillesse est une faiblesse. Déterminée et inflexible, elle ne vit que pour VertiG, l'entreprise qu'elle a fondée et qui fournit à ses clientes des accompagnateurs masculins. Dévouée corps et âme à son agence, Ava ne cherche pas à se faire d'amis et l'amour est un sentiment qu'elle a banni de son existence.

Oliver est son opposé. Chaleureux et sociable, il est très attaché à ses proches et à sa famille, mais malgré leur soutien, il traverse une période de crise personnelle et professionnelle. En attendant de trouver sa véritable voie, il accepte un emploi chez VertiG.

Au contact l'un de l'autre, Ava et Oliver vont découvrir qu'ils possèdent tous deux des failles qui les fragilisent. Et les rapprochent. Réussiront-ils, ensemble, à les combler ?



Date de sortie : 17 octobre 2019
Editeur : Fyctia
Prix: 2.99 euros
Pages : 340 pages

Noteimage host

Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à dire un grand merci à Célia des Editions Fyctia pour m'avoir permis de découvrir ce roman en SP

Mon avis  : Je découvre la plume de Laureline Eliot et j'ai été sous le charme de cette histoire qu'on va dévorer et qui va nous faire découvrir deux personnages très intéressants et très déroutants parfois. VertiG est une agence pas comme les autres et sa directrice est une énigme très difficile à résoudre.

Ava Langlois alias Mint est une jeune femme qui sait ce qu'elle veut et surtout ce qu'elle ne veut pas. C'est une femme de caractère , froide , hautaine qui n'accepte absolument pas de lâcher prise. Elle est dans le contrôle constant et il est donc hors de question de laisser libre cours aux hommes qui entrent dans sa vie. D'ailleurs , quand elle arpente les couloirs de L'Absinthe, elle choisit sa proie et elle prend son plaisir là où il vient. En jouant à ce jeu, elle ne pensait pas tomber sur un homme de la trempe d'Oliver qui ne va pas lui faciliter les choses et qui sera en lice pour un jeu du chat et de la souris. J'ai adoré le personnage d'Ava car on va vite comprendre que cette armure qu'elle dresse entre elle et les hommes n'est qu'un masque pour cacher une certaine vulnérabilité. Elle n'a pas toujours été cette femme sûre d'elle et d'ailleurs , je pense qu'à l'heure actuelle, elle n'est toujours pas sûre d'elle à 100% . Elle s'est donc créé un personnage et seules quelques personnes peuvent découvrir un peu qui elle est .

J'ai aimé le personnage de Betty qui n'est pas uniquement une associée et une secrétaire car elle joue aussi le rôle d'amie , même si celui ci semble avoir une autre signification dans le coeur d'Ava. C'est une personne extrêmement solitaire et elle n'accorde sa confiance qu'à de très rares personnes. Betty semble saisir qui elle est et à sa manière, elle va la pousser dans ses retranchements. J'ai aimé le côté pétillant de cette jeune femme qui saura adoucir certaines situations. Ava peut bien vouloir jouer à la femme froide mais elle a un coeur qui bat et cela est visible quand elle reçoit ses potentielles clientes. Il y a de l'empathie , même si elle veut cacher le fait qu'elle peut exprimer de profonds sentiments. Cette barrière est aussi mise entre elle et sa famille. Si on le conçoit tout à fait quand elle est face à l'abominable Inès, une mère qui n'en a que le nom car elle est odieuse et ses piques ne sont pas dignes d'une maman. Elle est enfoncée dans les apparences et elle ne supporte qu'on ne soit pas à sa hauteur. C'est pour cela que l'humiliation est constante et qu'elle ne cesse de rabaisser sa fille mais pas uniquement . J'ai donc détesté Inès , ce qui prouve que Laureline Eliot sait nous emmener au coeur de son histoire et de ses personnages.

Oliver Astier est un homme que j'ai aimé découvrir aussi . Il partage sans le savoir un point commun avec notre héroïne , à savoir une relation assez particulière avec un père ou une mère. Les tensions ont aussi été de mises pour le jeune homme et l'incompréhension a laissé place à l'envie d'avoir une place à leur côté. Pourtant il sera plus ouvert  qu'Ava et sera donc plus sociable. Il a , lui aussi , su prendre son destin en main, en laissant tomber un travail qui ne lui convenait pas pour s'épanouir et parcourir le monde. Il semble donc être un homme insaisissable qui a envie de passer du bon temps pendant son retour forcé chez lui . Cependant , on va tout de suite comprendre qu'il n'est pas comme les autres et qu'il va chercher à comprendre les failles qu'Ava veut impérativement cacher aux yeux des autres. Il aura bien entendu du mal à la comprendre mais il ne relâchera jamais les efforts et il saura peut être offrir un peu de bonheur à cette héroïne qui en a tant besoin. Nous allons donc suivre sa propre quête personnelle tout en découvrant un homme solaire qui saura faire sourire Ava avec ses blagues. Il veut plus de légèreté dans la vie de la jeune femme car elle semble avoir assez souffert. Seront ils trouver leur bonheur à deux?

Bref, j'ai passé un excellent moment de lecture avec VertiG qui marque les débuts très prometteurs de Laureline Eliot. Les personnages sont tous bien travaillés , que ce soit nos héros ou les personnages secondaires et la trame narrative est rondement amené. On se laisse donc prendre au jeu du chat et de la souris et on espère une fin heureuse.

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...