mercredi 15 novembre 2017

Vi Keeland, Brittainy C Cherry et Geneva Lee nous parlent de leur roman, leur inspiration , de passionflix et des lecteurs français

Fin septembre , nous avions eu la chance de rencontrer Vi Keeland, Brittainy C Cherry et Geneva Lee et vous pouvez retrouver la première partie de notre interview en cliquant ICI. Voici enfin la fin de notre interview.



Vi , vous écrivez des romances avec Peneloppe Ward. En quoi est ce différent d'écrire un roman seule ou avec une autre personne?

C'est bien plus marrant avec quelqu'un et c'est vraiment génial. On écrit toutes les deux les deux points de vue et donc on ne sait qu'une seule chose : où on débute et où on termine mais aussi les retournements de situations . Mais après je ne sais pas dans quelle direction elle va et donc j'ai son retour et je me dis "Oh je n'aurais pas fait ça", je me mets à rire et je vais à la dernière page et je me dis "C'est quoi la suite?" (Rires) Et c'est à mon tour d'écrire. C'est tellement plus marrant quand vous trouvez en plus la bonne personne et ça rend l'expérience plus intéressante et moins stressante. Il faut juste trouver la bonne balance à chaque fois. Mais je n'écris qu'avec Peneloppe car c'est très suffisant.

Quand j'ai lu Cocky Bastard, je n'arrivais pas à déterminer quelle partie était écrite par vous même ou par Penelope. C'est vraiment impressionnant. 

Nous même oublions parfois qui a écrit quel passage et parfois on fait même des petites compétitions pour savoir qui a écrit ce passage. Peneloppe ne vit pas comme moi à New York mais à Rhodes Island, qui est à environ quatre heures de chez moi . Comme elle ne prend jamais l'avion, elle n'a pas pu venir en France.

Brittany, vous avez écrit une saga basée sur les quatre éléments , pourquoi avoir choisi cette ligne conductrice pour vos romances? 

J'ai toujours été intéressée par les quatre éléments en tant qu'ensemble et l'influence qu'ils ont sur les gens , comme c'est le cas pour les signes astrologiques. Il y a donc l'eau , l'air, le feu et .... la terre. C'est marrant d'explorer ce domaine car j'ai mis aussi beaucoup de moi dans ces romans. Pour le roman, The Gravity of Us, il s'agit de la Terre et c'est à l'opposé de ce que je suis car je ne suis pas très terre à terre mais j'ai trouvé ça très intéressant d'explorer cet aspect différent et en tant que personnage comment agir si vous êtes plus aérienne comme votre élément ou si vous êtes vraiment posé comme Graham l'est dans ce roman. Je voulais donc raconter des histoires différents selon ces signes là.

Vos romances sont tellement émouvantes, avez vous mis des éléments personnels dedans? Par exemple dans The Silent Waters, cette histoire est chère à votre coeur car l'héroïne trouve écho en vous. 

Dans The Silent Water, et je ne pense pas que ce soit un spoiler , mais quand Maggie May est silencieuse pendant une bonne partie de l'histoire , ça fait référence à mon adolescence où j'ai eu des soucis d'élocution et j'avais donc des soucis pour communiquer avec les autres. C'est étrange car j'écris des livres et c'est aussi un moyen de communication. Il y a eu une longue période où j'avais peur de ma propre voix car je ne voulais pas que les gens me jugent. C'est donc marrant de raconter une histoire qui fait partie de moi car Maggie a perdu sa voix après un drame et c'était marrant d'écrire une histoire où vous passez outre ces problèmes là et vous découvrez à nouveau votre voix.

Et dans The Air, y-a t-il une partie de vous? 

C'est tellement difficile de parler de la perte d'une personne chère et j'ai écrit The Air après le décès de ma grand mère et je voyais toutes ces plumes blanches partout et c'est comme ça que l'idée de ces plumes dans le roman m'est venue. Je trouvais ces plumes et je me disais que c'était un signe envoyé par ma grand mère. C'est important dans mes livres de voir cette lumière et de passer outre cette sombre période. Vous n'oubliez pas et c'est même plus facile d'en faire votre deuil.

Et prochainement sortira aussi en VO Behind the Bars qui sera j'en suis sûre une romance de nouveau très émouvante. 

Oui c'est une belle histoire. Elliott et Jasmine sont très chers à mon coeur donc...

Geneva, parlons de votre saga Royal. Pourquoi avoir choisi la famille royale anglaise comme inspiration pour vos personnages car nous sentons parfaitement la référence. 

Quand j'ai décidé de me mettre à écrire des romances, il y avait des tas de romances avec des milliardaires et malheureusement les milliardaires aux Etats Unis, ça ne court pas les rues. Ca vous décevra sans doute si vous allez à New York mais c'est comme ça. Je voulais donc faire une saga avec des hommes puissants et dominants et je pense que j'ai commencé à écrire cette romance au moment du mariage royal. Tout le monde ne parlait donc que de Kate Middleton et du Prince William et ça m'intrigué vraiment de savoir ce que ça lui faisait à elle de voir sa vie changer du tout au tout. Elle a été poussée sous le feu des projecteurs et tout le monde la jugeait et son moindre geste se retrouvait à la une des magazine. Ca devait donc être une lutte dans leur vie de couple de faire face à ça et de supporter cette pression. Mon idée est donc venue de là et de me mettre à la place de Kate Middleton. Et si jamais le Prince William était resté sexy au lieu de devenir aussi chauve (rires). Quel dommage. J'ai donc imaginé tous ces personnages et les secrets qu'ils ne veulent pas que les gens découvrent. Mais soyons honnêtes , Alexander tient plus de Harry car il est plus sexy que William (rires). Mais en fait c'est une fanfiction Harry / Kate (rires).

Avez vous été abordées par Passionflix pour adapter vos romans sur grand écran?

Mon agent a discuté avec elles et elles ont adoré la saga Royal mais ils n'ont pas de palais à disposition et ça va poser un souci de budget (Rires)

Brittainy: J'ai également discuté avec elles et ce qu'elles font est vraiment unique et que ce soit en tant qu'écrivain ou lecteur, c'est génial de voir nos histoires portées sur grand écran et en plus ce sont des romans qu'on a aimé ou avec qui on a grandi. C'est comme une grande famille et ne serait ce que voir ces projets prendre vie est génial. Avoir un lieu dédié à la romance et pas comme Netflix où il y a de tout est génial. C'est trop bien d'avoir cette opportunité. Je n'ai donc pas parlé d'adapter mes livres mais je trouve vraiment génial ce qu'ils font.

Vi: Il faut qu'elles continuent et j'adore ce girl power. C'est fait par ces femmes incroyables. Donc n'hésitez pas à vous abonner pour tout regarder selon vos envies.

On attend avec impatience l'arrivée de Passionflix en France. 

Geneva: Ca va arriver bientôt, ils travaillent sur les sous titres donc vous pourrez le voir prochainement.

Brittainy; Oui c'est quelque chose de nouveau donc ils testent la réaction aux Etats Unis et ensuite après avoir réglé tous les couacs, ils veulent que ce soit disponible dans le monde entier. Ces femmes sont très intelligentes et Passionflix est le lieu de l'amour.

Geneva: Les producteurs étaient présents à Cannes donc ils ont vu l'importance de la romance en France et ils ont dû se dire "On va le faire" (rires).

Avez vous un dernier mot à dire à vos lecteurs français? 

Brittainy: Je veux tout simplement vous dire merci. Merci de croire en moi et en mes romans ou mes personnages qui sont parfois très tristes mais qui connaissent toujours le bonheur. Il faut que vous sachiez à quel point vous avez changé nos vies. Sans vous , nous ne sommes rien , nous ne serions que des personnes assises à écrire nos romans sans jamais sortir de chez nous. Merci de nous avoir permis de vivre ça et j'espère que vous continuerez de nous aimer.

Vi: Merci de m'avoir aussi bien accueillie . En plus d'acheter nos livres, les gens viennent nous voir et nous parlent. C'est trop cool , on a l'impression d'être des rock stars.

Geneva: On reçoit beaucoup d'emails nous demandant quand nos livres sortiront en VF. On travaille vite et dur mais rien que pour la saga Royal, je m'excuse par avance de vous dire qu'il n'y aura plus de tomes supplémentaires. Vous avez réalisé beaucoup de nos rêves. Vous voir et vous rencontrer et sentir votre amour de la romance, c'est tout simplement génial.

Brittainy: Même les jours où c'est trop dur , où on a envie de laisser tomber, on se souvient de tout ça , de votre passion , de ces partages et on ne peut que vous en remercier.

Geneva: Et toutes ces photos qu'ils mettent sur Instagram ou Twitter et tous vos messages , c'est déjà beaucoup pour notre état d'esprit. Quand vous avez des soucis , vous voyez ça et on se dit que c'est pour ça qu'on fait ce métier. C'est très important pour nous.

Brittainy: Les lecteurs et les auteurs c'est comme une équipe: vous nous encouragez, on vous encourage.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...