mardi 2 avril 2019

Mon avis sur l'excellent C'était pas censé se passer comme ça d'Eve Borelli


Il n’y a pas de famille parfaite… mais il y en a des plus cinglées que d’autres.

Les fêtes de fin d’année, c’est toujours un grand moment d’angoisse. L’heure du bilan, des crises de foie, des vexations et des sourires forcés. Cette année, chez les Stradavine, la fête est pimentée par la venue de deux invitées. Il y a d’abord Léo, 25 ans, ravie de fuir ses parents qui la persécutent pour qu’elle trouve un « vrai travail » (depuis quand se déguiser en Simba n’est pas un vrai travail ?) et un « gentil garçon ». Et il y a Renata, la belle-fille psy allergique à la famille, aussi névrosée qu’attachante. Deux invitées dont la venue n’était pas prévue, et va tout changer : entre coups de foudre, virée impromptue en boîte, liaisons secrètes et crises de rire, la famille Stradavine va en voir de toutes les couleurs… pour le pire, mais surtout pour le meilleur !



Date de sortie : 3 avril 2019
Editeur : Collection &H
Prix: 14.90 euros
Pages : 287 pages

Noteimage host

Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à dire un grand merci à Mélanie des Editions Collection &H pour m'avoir permis de lire ce roman en SP

Mon avis : Si vous me suivez depuis quelques temps, vous savez que j'ai lu tous les romans d'Eve Borelli sans exception et que je suis fan absolue de sa plume car je sais que je vais découvrir un univers , des personnages loufoques ou atypiques mais tellement attachants. C'est une nouvelle fois le cas avec C'était pas censé se passer comme ça car je suis passée par le rire , les larmes, et tant d'émotions que la magie Borelli a de nouveau fait des merveilles.

Léonore De La Borée est un jeune femme de 24 ans que j'ai adoré découvrir. Elle travaille chez The Child King et est une fan inconditionnelle de Disney. D'ailleurs , j'ai adoré le fait que les chapitres écrits de son point de vue s'ouvrent sur une citation d'un des personnages Disney. Les références pop fusent et c'est un vrai régal. Elle incarne donc un des personnages fun du Roi Lion et pour échapper à sa mère et à ses remarques très déplacées, elle va partir avec son amie et colocataire Alice dans la famille de cette dernière pour passer des vacances de Pâques uniques en leur genre. Il faut dire qu'elle est victime de sa maladresse légendaire et elle va tomber dans un famille extraordinaire dans tous les sens du terme. Elle qui ne peut pas compter sur sa propre famille pour passer des moments de détentes, là elle sera servie en divertissement en tout genre.

Son amitié avec Alice est géniale car elles savent qu'elles peuvent compter l'une sur l'autre en toutes circonstances . Quand Alice est en colère , elle utilise un langage et des insultes qui lui sont propres et cela ne peut que nous faire rire. En arrivant chez sa grand mère Sveta, elle va offrir une facette plus dure et même plus odieuse et on va se demander pourquoi on arrive à ce point là. Léo est aussi quelqu'un qui est très à l'écoute mais qui ne veut plus se lancer dans des relations amoureuses car un abruti s'est bien fichu d'elle. Quand elle va tomber sur Camille, il se pourrait qu'elle revienne sur sa décision car ce bel homme a le don de l'exaspérer autant qu'elle le séduit. Leur complicité est une évidence dès le départ mais certains comportements pourraient laisser le doute planer . Pourra t-elle prendre le risque d'aimer et d'être aimée à nouveau?

Renata Sierra est une psychologue qui doit affronter ses propres problèmes personnels et qui va aussi nous donner à réfléchir. Si de prime abord , nous pouvons la trouver très forte et très difficile à comprendre, elle est sans aucun doute celle qui m'a le plus émue dans son discours et dans le déroulé de sa vie. Elle refuse de rencontrer la famille de son mari Henri qui est pourtant d'une patience inouïe. Il l'aime et le lui prouve à maintes reprises mais Renata ne parvient pas à être heureuse. Elle n'arrive pas non plus à communiquer sur ses désirs les plus profonds et cela pourrait signer la fin de sa vie amoureuse. Par la force des choses, elle va rencontrer Sveta , la grand mère d'Henri et ce sera un saut dans le vide pour elle. Dès son arrivée, les choses vont aller de pire en pire mais heureusement que Sveta est là pour transmettre sa sagesse.

Sveta est LE personnage qu'on rêve d'avoir dans nos vies. Elle est tout simplement géniale et elle saura donner une impulsion inattendue à l'intrigue et cela aura un impact sur tous les personnages. D'origine russe, elle respecte les traditions et je pense qu'elle dégage une part de magie ne serait ce qu'avec ses cocottes en papier qui sont tellement adaptées aux personnages à qui elle va les offrir. Il y a tant de sagesse mais aussi de malice qui se dégage d'elle qu'on a juste envie de la prendre dans ses bras. Elle a élevé Camille, Henri et Alice à un moment tragique de leur vie et leur a permis de devenir ceux qu'ils sont aujourd'hui. J'ai également adoré sa bienveillance vis à vis de Renata car elle va trouver les mots pour qu'elle exprime ses maux.

Bref, j'ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman qui nous emporte dans un univers que vous allez adorer. C'était pas censé se passer comme ça est le roman qui vous colle un sourire aux lèvres et qui vous fait vivre de sublimes émotions grâce à la plume talentueuse d'Eve Borelli. Une sortie à ne pas manquer.

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...