mardi 2 février 2016

To Love or not to Love telle est la question d'Hollywood en Irlande tome 5 d'Elisia Blade.

Adélia est probablement la fille la plus maladroite de la planète. Ce qui la sauve, c’est qu’elle l’assume totalement et cela ne lui pose aucun problème… jusqu’à ce qu’elle échoue au beau milieu d’un champ au pied de Nate Calvin. Coup de foudre. Inévitable, non ?
Nate Calvin est LA star hollywoodienne du moment. Impensable donc que cet homme tombe immédiatement et irrémédiablement amoureux d’elle. Comment peut-il être sincère alors qu’elle n’a pas assez de doigts pour énumérer ses défauts ? 
Mais pourquoi le bel acteur est-il venu se planquer au milieu de la campagne irlandaise ? Adélia a-telle raison de lui faire confiance ?
Un texte drôle et ironique qui prouve que chaque femme, aussi imparfaite soit-elle, mérite de vivre de grandes aventures.

Date de sortie : 05 février 2016
Editeur : Nisha Editions
Prix : 2.99 euros
Pages : 106 pages

Note : image host

Avant de vous donner mon avis , je voudrais remercier Valentin de Nisha Editions qui m'a permis de lire cet ultime tome de cette superbe saga en SP

Mon avis : Et voilà , c'est fini et la dernière page est tournée dans la merveilleuse histoire d'Adelia et Nate. Avant tout chose, je voudrais remercier l'auteur Elisia Blade ( que j'ai hâte de rencontrer au Salon du livre de Paris et qui est toujours très disponible pour papoter avec ses lectrices au sujet de cette romance). Je vous l'avais déjà dit dans mes précédents avis  mais c'est bel et bien confirmé , j'ai un énorme coup de coeur pour cette comédie romantique. Je l'ai adoré d'un bout à l'autre même avec certaines scènes qui m'ont parfois un peu fait bouillir. Je sais que pas mal de lecteurs en ont marre de lire des sagas en plusieurs tomes mais Hollywood en Irlande sortira en intégrale broché et je vous conseille de sauter dessus si vous ne l'avez pas encore lu.

Le tome 4 s'achevait sur une note détonante et une révélation inattendue. Comme toute bonne comédie romantique , il fallait un événement perturbateur, un quiproquo et des coeurs brisés. Les explications qu'Elisia Blade nous offrent sont à l'image de cette saga : réalistes. Car oui le maître mot de cette histoire c'est le réalisme absolu avec des personnages naturels sans chichi et auxquels on s'identifie en un instant. Qui parmi nous vous n'a pas lu une romance et rêvé de s'identifier aux héros afin de vivre l'histoire d'amour par procuration. Mais bien souvent , ils vivent dans des lieux inaccessibles aux simples mortels comme vous et moi ou l'héroïne a une silhouette parfaite, pas un bouton, pas un gramme de graisse ou un bourrelé disgracieux. Elle se lève avec l'haleine fraîche, n'a jamais aucun souci vestimentaire et bien entendu pas un poil ne dépasse de son corps.

Adelia est pour moi l'héroïne parfaite car elle est parfaite avec ses imperfections. Elle est maladroite, elle est peut être naïve ou trop fleur bleue mais elle est tout simplement authentique. Je pense que c'est un des rares personnages de fiction où je me suis identifiée à elle à 90% ( oui car j'ai beau avoir été en Irlande, je ne suis jamais tombée sur un tel beau gosse. Je suis déjà tombée mais il me manque la 2ème partie ) Comme je l'avais mentionné pour le tome 1 et j'ai eu la joie de retrouver dans ce dernier tome , c'est la plume descriptive d'Elisia. Elle parvient à nous offrir un juste dosage dans ses descriptions et nous permet de nous plonger dans cette réalité parallèle.  Les paysages , les atmosphères s'affichent devant nous et on visualise et on ressent aussi parfaitement ce qu'Adelia ressent. Notre coeur palpite quand Nate entre en scène, il se serre de douleur quand elle est déçue , on enrage quand on découvre la vérité et on est profondément attristée quand Adelia a le coeur brisé.

Ce que j'ai aimé en elle c'est qu'Adelia n'est pas une cruche. Elle a beau partager un point très commun avec Anastasia Steele, elle n'en reste pas stupide et soumise aux moindres désirs masculins. Ce que j'entends par là , c'est que le sujet qui peut être assez sensible dans les romances , à savoir doit on forcément avoir des scènes de sexe entre les personnages , est  amené de manière très subtil et très intelligent. Elisia Blade nous prouve qu'il n'y a nul besoin de parties de jambes en l'air pour se régaler d'une belle histoire d'amour. Alors je ne crache pas sur les scènes de sexe mais ce n'est pas un passage obligé pour qu'une comédie romantique soit réussie.

Adelia reste donc égale à elle même et réagit comme on s'y attend. J'ai trouvé qu'elle réagissait avec une classe parfaite et j'ai adoré les scènes qu'elle a partagé avec Anja dans ce tome. Les personnages secondaires ne sont pas superflus et même si la plupart du temps, on reste en huit clos avec Adelia et Nate, j'ai vraiment apprécié découvrir cette sympathique colocataire ( j'aurais même envie d'en savoir plus sur elle , dans un spin off ou dans des scènes bonus, Elisia si tu m'entends lol) . J'ai adoré sa franchise, son amitié et son attitude dans ce 5ème tome. Cela prouve qu'Adelia est bien entourée et qu'elle a vraiment une amie sur qui compter. J'ai aussi aimé retrouver sa maladresse légendaire qui ponctue de la sorte le côté non glamour de ses scènes. Il y a toujours un détail qui tue si je puis dire. Même si elle a le don de se mettre dans des situations pas possibles, c'est pour cela qu'on l'aime . Elle est entière, intègre et on a juste envie de la prendre dans ses bras pour la réconforter et lui dire "Tu verras , ça va aller". Pourra t-elle donc aller de l'avant et repartir du bon pied après une telle découverte? Aura t-elle des explications à ce tour de passe passe? Pourra t-elle à nouveau faire confiance et croire en l'amour?

Pour la première fois de la saga , Nate Calvin a perdu son côté "Mr Parfait" . J'ai même été en colère parfois ( bon ok pour 2 minutes) contre lui et ses attitudes. J'avais hâte d'en savoir plus sur le pourquoi du comment? J'avais bien entendu tenté d'imaginer des dénouements  , des explications logiques à tout ça mais je n'étais pas loin au final. Ce que j'ai aimé c'est que la résolution ( si résolution il y a évidemment) ne soit pas facile et sans difficultés. Je n'aime pas quand il n'y a pas de heurts ou d'accrochages dans une relation. Ce sont les griffes, les bleus , les blessures qui font qu'une histoire d'amour devient ou non merveilleuse et qu'elle reste ancrée dans nos esprits. L'acteur va donc t-il pouvoir donner un sens logique à cette découverte? Etait ce un rôle ou une maladresse de sa part? Ce que j'ai apprécié aussi dans ce personnage c'est que c'est un homme riche mais qu'il n'en mette pas plein la vue pour séduire les femmes. Bien souvent dans les romances, le héros est beau , riche , célèbre et il met tout en oeuvre pour épater sa compagne. Ici, il reste dans une certaines simplicité aux vues de son statut. Il avance dans la vie de manière basique et n'use pas de son pouvoir . Dans un sens , il est lui aussi maladroit et c'est la première fois depuis les 5 tomes que je le vois perdre ses moyens et galérer véritablement.

Bref, Hollywood en Irlande est mon coup de coeur . Elisia Blade m'a fait voyager dans une contrée par si lointaine que ça avec des personnages attachants et imparfaits. Cette saga correspond complétement aux romances comme je les aime. Alors laissez vous emporter pour votre côté fleur bleu et venez découvrir Adelia et Nate.

Pour commander le roman intégrale, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...