mardi 16 février 2016

Découvrez la sublime couverture et un extrait (traduit) de Down Shift de K Bromberg

L'auteur bestseller du New York Times avec sa saga Driven se poursuit avec une histoire one shot sur la découverte de l'amour là où on s'y attend le moins…

Derrière le volant, le champion de courses Zander Donavan est au top de sa discipline. Mais après un peu trop d'excès dans sa vie personnelle, il est obligé de lever le pied. Il a besoin d'accomplir quelque chose à lui seul —sans être dans l'ombre de son célèbre père.

Getty Caster fuit les abus qui assombrissent son passé. Elle pense avoir trouvé le parfait échappatoire - jusqu'à ce qu'elle découvre un étrange dans le cottage au bord de mer qu'on lui a promis. Il est indéniablement sexy, mais elle est là pour guérir. Seule.

Mais peu de temps après, se battre l'un contre l'autre devient une lutte contre leur attirance. Et céder au désir déclenche une réaction en cha$ine où leurs passés entrent en collision. Avec un amour inattendu en jeu, peuvent ils surmonter les obstacles pour se construire un futur?

Date de sortie : 11 octobre 2016
Editeur : Piatkus Book
Prix: 12.12 euros
Pages: 400 pages

Merci de me créditer si vous reprenez cette traduction

EXTRAIT

“Oh, et Getty?” m'appelle Zander de la cuisine, refusant de continuer jusqu'à ce que je tourne mon visage vers lui , se tenant là debout torse nu. “Si jamais tu me dis encore que je suis mignon , on va avoir un vrai problème. Je te garantis qu'il n'y a rien de mignon chez moi.”

Je souris presque au fait que de toutes les choses merdiques que je lui ai dit, ce soit la seule  qui le dérange le plus.

“Mais tu ES assez mignon,” je murmure, incapable de résister à le taquiner un peu plus, ayant besoin de tenter de nous remettre sur un terrain de jeu neutre. Car que je sois damnée si je n'ai pas le sentiment d'être au bord d'un jeu de bascule

Sa réponse immédiate? Un grognement pour me signifier que ses abdos bien dessinés et le grand truc noir et magnifique qu'il laisse pousser n'ont rien à voir avec la moyenne.

“Dernier avertissement,” Son regard s'illumine d'un rire. Et ce qui ressemble à du désir.

Une partie inattendue de moi — celle qui se cache habituellement et qui ne tente jamais sa chance  — veut le répéter. Juste pour voir ce qu'il ferait si je le faisais.

Tellement mignon.” Je ne sais pas qui est le plus choqué de mon commentaire, lui ou moi, mais nous restons là immobile un moment, nos regards ancrés l'un en l'autre, des échanges silencieux s'opposant et mettant de la distance entre nous.

Il marche vers moi avec une lueur prédatrice dans le regard et un sourire salace sur les lèvres qui me prennent par surprise. “Je sais que je t'ai dit que tu étais courageuse, Getty, mais en ce moment tu joues juste avec le feu.”

Je prends une longue inspiration et il se positionne juste en face de moi. Je ne peux pas le regarder. Mes nerfs m'ont complétement lâchés. A l'extérieur, la pluie ruisselle sur le toit. Le goute à goutte constant dans le seau dans l'allée sert de métronome à ce silence d'anticipation dans lequel nous dansons. La chair de poule sur sa poitrine est la seule choses sur lesquels mes yeus se focalisent.
Quand son pouce et son majeur touchent mon menton et lèvent ma tête pour que je croise son regard, tout en moi réclame son toucher. Cette envie de quelque chose, je ne me reconnais plus vraiment et je ne peux mettre des mots sur ce sentiment. Nos regards se croisent.- le sien intense quémandant des réponses qu'ils ne peut me donner — avant que celui ci ne descende sur ma bouche et revienne sur mes yeux.

“Pas encore, Getty.” Il ferme les yeux une seconde et je pense voir de la retenue se refléter dans sa grimace, avant que l'ombre d'un sourire ne s'étire sur ses lèvres. “Je ne pense pas que tu sois prête pour le moment à allumer ce feu.”

Pour le pré commander , cliquez ci dessous



Source

1 commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...