lundi 15 avril 2019

Retour sur la RARE de Paris du 6 avril 2019

La RARE de Paris s'est tenue le 6 avril dernier au Hyatt Regency et une fois de plus j'ai passé une superbe journée . J'avais, comme vous le savez, emporté près de 60 livres que j'ai pu faire dédicacer. Il est clair que je ne le ferai plus car le poids dans la valise était affolant et j'ai un peu souffert pour les porter, d'autant plus que ma valise était en fin de vie et qu'elle ne roulait plus que sur deux roues actives et que ma poignée ne fonctionnait plus.



Cette année , je me suis portée bénévole pour m'occuper de la registration , à savoir biper les tickets d'entrées et distribuer les goodies avec les copines. La Rare Paris était ma 3ème RARE et j'avais envie, étant sur place , de découvrir "l'envers" du décor. Je pense que les gens ne se rendent pas compte que toute l'équipe de la RARE est composée de bénévole qui ne compte ni leur temps ni leur énergie pour nous organiser des séances de dédicaces aussi exceptionnelles que celles ci. Il n'y a aucune comparaison possible avec un événement français car tout est super organisé ( que ce soit le plan des auteurs, les horaires de déjeuner des auteurs ou encore les auteurs à ticket pour éviter les longues files d'attente).



J'avais donc une EE que j'ai gagné à l'after party de la RARE de Londres et j'étais donc devant l'entrée prête pour l'ouverture des portes. J'avais donc un plan d'attaque pour faire dédicacer tous mes romans. Je suis allée voir en premier lieu Jennifer L Armentrout puis Tillie Cole qui avait déjà du monde. C'est celles pour qui j'avais pris le plus de livres. J'ai aussi profité du fait que leur file d'attente soit longue pour faire d'autres auteurs en attendant comme Teri Wilson , Julia London, Scarlett Cole ou encore Lauren Rowe



Pour Lauren Rowe, j'ai fait mon petit rituel étant donné que j'ai lu un extrait en français de son nouveau roman Aspiration publié chez Collection Emoi. J'ai hâte de récupérer la vidéo qui a été prise par l'assistante de Lauren. J'ai ensuite fait quelques auteurs françaises comme mes chères Louisa Méonis et Eve Borelli que j'avais hâte de revoir ! On a bien ri une fois de plus et merci encore d'avoir accepté que je mette ma valise sous la table pour pouvoir faire les allers et retours. La file d'attente était toujours aussi intense pour Amhéliie et Maryrhage et je voulais absolument Whispering Reviews qui était en avant première à la RARE. J'ai ensuite fait un passage chez Julie Huleux avec qui on a parlé du blog tour puis chez l'adorable Lexi Blake et Monica Murphy qui m'avait reconnu car c'était la 4ème fois que je la voyais. Après avoir été voir Jennifer Probst qui est plus qu'adorable, j'ai décidé de faire une pause pour manger car la fatigue commençait déjà à arriver.



Après avoir répondu à quelques questions de la journaliste de Livre Hebdo, j'ai continué mon tour en allant voir CS Quill dont je venais de finir 49 jours et que j'avais adoré. C'est vraiment dommage que je n'ai pas pu avoir mon exemplaire mais ce sera pour une autre fois. J'ai encore vu deux auteurs anglophones avec Lexi Ryan et Lauren Layne toutes les deux accompagnées de leur mari. J'ai aussi vu l'adorable Angela Behelle qui m'a offert un carnet "La Société" que j'adore tellement il est beau. Je suis aussi allée voir Jane Devreaux que je n'avais jamais rencontrée et à qui j'ai pu faire dédicacer ma trilogie Close Up. Je suis aussi allée voir Georgia Caldera qui a toujours autant de monde à ses dédicaces. Ce fut aussi le cas pour le duo Emma Green à qui j'ai pu faire dédicacer mon exemplaire de It's raining Love que j'avais adoré. On a bien ri pour les photos . J'ai aussi enfin pu rencontrer Alicia Garnier dont j'ai adoré le roman Wil You play? C'était un moment génial mais tellement trop court. J'ai ensuite fait dédicacer mes romans à Alana Scott, Nathalie Charlier et Alfreda Enwy.


La fin de cette dédicace était déjà arrivée mais des auteurs comme Tillie Cole, Jennifer L Armentrout ou encore H Roy furent les dernière à dédicacer leur roman tellement elles avaient de monde. Encore un superbe moment à la RARE et j'ai hâte de faire celle de Londres en septembre pour retrouver d'autres auteurs dites "unicorn" telle qu'Elle Kennedy mais aussi Monica James ou Jamie McGuire que je n'ai jamais rencontrées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...