mardi 22 octobre 2019

Mon avis sur l'excellente comédie romantique , Moonlighter , de Sarina Bowen


Il n'y a que dans ma famille qu'un joueur de hockey professionnel gagnant sept millions de dollars par an peut être considéré comme un fainéant.

Je suis au sommet de ma carrière sportive. Pourtant, mon frère arrogant essaie toujours de me recruter dans l’entreprise familiale: une entreprise de sécurité mondiale si secrète que je ne connais même pas son nom. Je passe, merci. Je n'ai pas besoin d'un travail d'été.

Mais cet abruti me tend un piège avec une demoiselle en détresse. Cette demoiselle est Alex, la fille impertinente et compétitive que je connais depuis que nous sommes petits. Désormais, c'est une femme magnifique à tomber par terre empêtrée dans les ennuis.

Alors, devinez qui prend un vol pour Hawai?

Ce sera une longue semaine au paradis. Mon travail consiste à garder Alex en sécurité, tandis que son job à elle est de me tortures avec ses petits bikinis. Ou peut-être que nous nous torturons mutuellement. Tout n'est que flirt et séduction jusqu'à ce que la menace contre Alex devienne sérieuse. Et ce sportif doit devenir son principal protecteur.

Date de sortie : 22 octobre 2019
Editeur: Tuxbury Publishing
Prix: 3.99 euros
Pages : 370 pages

Note :image host

Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à dire un grand merci à Nina et Sarina pour leur confiance et pour m'avoir permis de lire en ARC ce premier tome.

Mon avis : Sarina Bowen nous offre une nouvelle saga en VO qui s'intitule The Company et dont le premier tome , Moonlighter, vient de sortir. J'ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de ces nouveaux héros et je suis sûre qu'Eric et Alex sauront vous toucher.

Eric Bayer est un joueur professionnel de hockey mais à 34 ans il doit prendre encore plus soin de lui car de vieilles blessures pourraient mettre un terme plus prématuré à sa carrière. Il ne travaille pas dans l'entreprise familiale étant donné que le hockey est toute sa vie mais il va être amené à donner un coup de main à l'agence de sécurité de son frère Max et de son père Carl. On ne sait pas grand chose de Max mais le peu qu'on en voit donne envie d'en savoir plus. Eric entretient donc des liens assez particuliers avec son frère car la chamaillerie est souvent au rendez vous mais comme le dit le dicton "Qui aime bien châtie bien". Par un certain subterfuge, Max va profiter de l'entre saison d'Eric pour le faire prendre part à une mission. En effet, ils doivent protéger une femme d'affaire renommée qui est sur le point de lancer un nouveau produit révolutionnaire sur le marché et qui doit aussi gérer un ex envahissant qui n'a pas compris le sens du mot "fin de relation". Il sera donc engagé contre sa volonté comme le petit ami jaloux de notre héroïne.

Il va prendre son rôle très au sérieux d'autant plus qu'elle n'est pas une simple inconnue. En effet, Alexandra Engels et lui se sont connus alors qu'ils n'avaient que 11 et 13 ans et ils étaient amis. Cela ne le gêne donc pas de jouer ce rôle surtout que l'alchimie est toujours aussi présente. Ils se sont revus entre deux et j'ai bien rigolé en découvrant comment se sont déroulées leurs retrouvailles. La tension sera donc palpable entre eux mais on se demande donc si cet homme qui a voué sa vie à un sport qui l'a toujours passionné pourrait prendre le recul nécessaire et s'engager sentimentalement parlant. J'ai adoré leur interaction car le personnage d'Eric est charmant, séduisant et très intéressant. On le sent protecteur même s'il sera parfois blessé dans son ego lors de certains revers. Gérer des sentiments et une blessure plus incommodante que les autres ne sera pas de tout repos et on espère donc que tout se finira bien.

Alex Engels est une femme d'affaires accomplie à 32 ans. Elle a certes repris les rênes de l'entreprise familiale mais elle doit encore faire ses preuves face à des membres plus âgés qui ne la voient encore que comme une gamine. C'est une jeune femme déterminée , passionnée qui mettra tout en oeuvre pour réussir le lancement de son robot révolutionnaire. Elle est obnubilée par son travail et de ce fait partage un trait commun avec notre héros : en effet, elle fera toujours de sa vie professionnelle une priorité absolue. Elle doit pourtant se résoudre à assurer sa sécurité à une période intense de sa vie où elle sera plus fragilisée . Non seulement elle veut à tout prix éviter d'avoir de nouveau dans sa vie Jared Tatum mais elle doit aussi négocier la plus grande affaire personnelle de sa vie. J'ai aimé ce personnage car si elle offre une façade forte en public , dans la sphère privée, on voit bien qu'elle semble avoir quelques failles.

J'ai ri de ses interactions avec Eric car comme je vous le disais , ils se connaissaient et partageaient les mêmes blagues . Là elle devra s'excuser d'une certaine soirée mais après cela , ils seront de nouveau sur la même longueur d'onde. Elle ne devra donc rien lâcher et garder sa ligne de conduite quitte à mettre son bonheur de côté.  En effet, elle ne veut pas se laisser à éprouver le moindre sentiment vis à vis d'Eric et la parenthèse dorée qu'ils vont vivre à Hawaï risque bien de ne rester qu'un bon souvenir. On aimerait qu'elle ait quelqu'un à ses côtés qui aient à coeur de prendre soin d'elle et qui soit avec elle non pas par intérêt mais par réelle envie. Elle n'a pas de vrais amis voire elle n'en a pas du tout et elle aurait besoin de conseils avisés. Saura t-elle laisser entre Eric dans sa vie? Pourra t-elle continuer de tout gérer de front?

Bref, un premier tome qui m'a complètement emportée et convaincue. Je suis entrée avec grand plaisir dans l'univers de The Company et j'ai hâte de découvrir sur qui le deuxième tome portera . Sarina Bowen fait une nouvelle fois preuve de son talent pour nous offrir une superbe comédie romantique comme on les aime avec des héros charmants et attachants et des héroïnes qu'on a également envie de découvrir.

Pour commander ce roman en VO, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...