dimanche 27 septembre 2015

Mon avis sur A tes Ordres de Constance Buteau dans le coffret Sexy Boss

Quand Maxence, jeune femme moderne menant une brillante carrière dans la finance, rencontre Sébastien, son nouveau collègue, l’attraction est immédiate. En un instant, cet homme fait vaciller sa routine bien rodée. Son sourire, sa carrure, son assurance : tout en lui la fait fondre et la pousse à s’abandonner dans ses bras. Mais, bientôt, Max soupçonne Sébastien d’être de mèche avec Cruella, sa nouvelle patronne, dans une affaire qui pourrait faire perdre des millions à l’entreprise. Déchirée entre sa passion et sa loyauté, Max sait pourtant qu’elle va devoir choisir…

Date de sortie: 01 janvier 2013 puis 28 août 2015 ( dans le coffret Sexy Boss)
Editeur: HQN

Note: **


Avant de vous donner mon avis complet sur cette nouvelle, je voudrais remercier Mélanie des Editions HQN pour m'avoir permis de découvrir cette nouvelle en SP

Mon avis: Je n'ai pas été conquise par cette nouvelle car j'ai trouvé certains passages assez confus et je n'ai pas réussi à ressentir de l'empathie ou tout autre sentiment pour les personnages. De plus, j'ai trouvé qu'il manquait des transitions entre les différents moments de l'histoire , ce qui a intensifié ma confusion. 

Tout d'abord, nous découvrons Maxence, une jeune femme qui travaille , dirons nous, dans le milieu de la finance. Son rôle exact est assez confus pour ma part et je peux dire qu'elle exécute les ordres passés par les traders qui sont exclusivement masculins. On tombe je trouve un peu dans les clichés et le côté macho de ces traders est exacerbé par le personnage de Sébastien Cassard. A son arrivée, on a un personnage féminin qui se laisse complétement mener par le bout du nez alors qu'on sent que c'est une femme de caractère , qui aime son métier et qui apprécie ses collègues à leur juste titre. Le fait qu'elle se laisse embarquer de la sorte par Sébastien m'a agacé. Au final , on ne sait même pas réellement les motivations de ce dernier. Parviendra t-elle à déjouer le piège? Tombera t-elle dans le panneau? 

Sébastien Cassard est donc un nouveau venu. Il arrive de nul part , est très mystérieux , semble de mèche avec Cruella alias Sophie Duret . D'habitude, j'aime le côté mystérieux chez les hommes mais là j'ai été très vite agacée par son côté dirigiste et "je décide tu obéis". Cela lui a retiré tout charme et en fait un personnage détestable et auquel on ne s'attache pas.  

Les personnages secondaires auraient pu être intéressants si ces derniers avaient été étoffés. On a du mal à imaginer Sandrine dans la position dans laquelle elle se retrouve à la fin. On les présente quasiment toutes en tant que femmes faibles qui sont incapables de tenir tête à leur détestable patronne. Elles ont un profil différent qui aurait pu donner un certain dynamisme à ce groupe mais malheureusement l'ensemble retombe tel un soufflé. 

J'ai aussi noté des incohérences qui m'ont empêché de me laisser embarquer dans cette histoire. Sébastien l'invite à un moment au restaurant mais en fait il s'agit d'un golf . Alors oui des golfs ont souvent leur restaurant non loin de là mais le coup du lièvre sur le green m'a fait lever les yeux au ciel. De même pour l'invitation dans une sorte de manoir. On débute ce qui semble être une scène de sexe avec bondage et on n'arrive pas à visualiser la scène car soit il manque des détails soit les images utilisées m'ont noyé dans le récit. 

Bref, je n'ai pas été emportée par cette nouvelle de Constance Buteau qui est trop courte à mon avis et qui donc passe d'un élément à l'autre sans offrir au lecteur la jonction nécessaire pour suivre complétement l'intrigue. Le dénouement est aussi inattendu qu'inachevé à mes yeux et je suis donc restée sur ma faim.

Si vous souhaitez vous faire une idée de cette nouvelle, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...