jeudi 19 octobre 2017

Mon coup de coeur pour Le Songe de Tarryn Fisher : une romance unique et onirique

Un rêve peut-il être prémonitoire, ou influencer tellement sa vie qu'elle finit par ressembler à ce rêve ?

Tout commence par un rêve que fait Helena, l'héroïne. Elle s'y voit mère de famille avec le copain de sa meilleure amie, dans une ville à l'autre bout du pays, dans un futur très différent que celui qu'elle envisage alors. Le rêve est très vif et troublant et elle va se réveiller en se demandant s'il est prémonitoire. Elle se persuade que tout cela n'est pas important, mais ne cesse d'y repenser.

Le rêve était-il prémonitoire ou Helena a-t-elle provoqué les circonstances propices à sa réalisation ? La réalité va-t-elle rejoindre l'imaginaire ?

Date de sortie : 19 octobre 2017
Editeur : Hugo New Romance
Prix: 17 euros
Pages : 390 pages

Note:image host

Avant de vous donner mon avis complet sur ce roman, je tenais à remercier Yoann et Magali des Editions Hugo New Romance pour m'avoir permis de lire en SP ce roman.

Mon avis : Tarryn Fisher est une auteur que j'ai découvert par le biais de son amitié avec une de mes auteurs préférées à savoir Colleen Hoover. J'avais déjà lu la saga Never Never qu'elle a co-écrit avec Coho ( Vous pouvez retrouver mes avis en cliquant ICI , ICI et ICI) mais j'avais aussi lu le premier tome de L'opportuniste ( Vous pouvez retrouver mon avis en cliquant ICI) . Ce que j'apprécie grandement avec Tarryn Fisher est le fait que nous avons des romances différentes et uniques qui cassent les codes de la romance classique pour notre plus grand plaisir. La plume de cette auteure est atypique et j'ai vraiment hâte de la rencontrer à Londres en février prochain. 

Helena est donc l'héroïne de ce roman et le moins que l'on puisse dire c'est que nous démarrons sur les chapeaux de roue puisque nous découvrons le fameux songe qui est le sujet principal du roman. En effet, nous découvrons Helena en compagnie de sa meilleure amie Della , de son petit ami Neil et du petit ami de Della, Kit. Ce dernier lui demande quelque chose d'assez étrange et se faisant , elle est propulsé dans un rêve qui l'emmène dans sa vie future. Le choc sera de mise car son futur est à des années lumières de ce qu'elle envisage actuellement. Se peut il que le destin lui joue des tours? Est ce un rêve prémonitoire? A t-elle tout imaginé et rien ne sera comme prévu? J'ai adoré le personnage d'Helena car elle va au fil des pages lutter contre ce qu'elle ressent et elle est tout le temps sur le qui vif. Elle est droite dans ses baskets et n'a pas à rougir de ses choix et ses actes. J'ai aimé me laisser transporter dans son histoire et suivre le déroulé de sa vie.

Neil est son petit ami mais je n'ai pas vraiment accroché à ce personnage car il manque de charisme et aurait tendance à tirer la jeune femme vers le bas. Il est très heureux dans son métier mais il n'est pas très ouvert aux autres domaines et notamment celui qui semble intéresser Helena. Il est vrai qu'il n'a pas la fibre artistique et c'est dommage qu'il ne tire pas plus vers le haut sa petite amie. Je trouve donc qu'il n'est pas quelqu'un de fiable car on ne peut pas compter sur lui en tout circonstance. Mais il y a surtout Della dans la vie d'Helena et cette dernière a une place très importante dans la vie de cette dernière . Nous le sentons très vite car l'adage "L'amitié avant l'amour" est très souvent mis sur le devant de la scène. Ai je apprécié le personnage de Della ? Je n'ai pas aimé ses minauderies et le fait qu'elle n'évolue pas au fil des pages. Della est une jeune femme qui a toujours été au centre de l'attention et si les feux des projecteurs ne sont pas braqués sur elle, elle n'est pas ravie. En effet, l'égocentrisme dont elle fait peur peut facilement vous hérisser les poils et j'ai souvent ressenti de la colère à son égard.

Elle fait très souvent des caprices et ses crises de larmes sont plus un coup à son ego qu'une réelle souffrance. Je n'ai pas eu l'impression que Della et Helena avaient une amitié à double sens car si Helena ferait tout pour satisfaire Della, je ne suis absolument pas persuadée que la réciproque soit valable. Della ne pense qu'à sa petite personne et sait parfaitement manipuler les autres pour parvenir à ses fins. Cette démarche n'en est que plus pernicieuse et j'avais envie que justice soit faite et que la vraie facette de Della soit exposée. Il est évident qu'avec l'intrigue, elle va se poser en victime et m'énerver encore plus.

Et bien évidemment , nous avons Kit , le héros pour lequel on ne peut que fondre. C'est un jeune homme qui a les épaules sur la tête et qui a cette fibre artistique qu'on adore tant chez nos book boyfriends. Je pense que je vais avoir du mal à vous en parler sans prendre le risque de vous spoiler donc je vais aller à l'essentiel : ce jeune homme est le phare dans la tempête pour Helena et même si s'approcher de lui c'est prendre le risque de plonger encore plus au coeur du tourbillon, il est préférable de vivre dans la tourmente que de ne pas vivre du tout. Il est le fil rouge du roman tout en étant une source de doute, de souffrance et de questionnement. Sait il véritablement ce qu'il veut? Que connaît il de l'amour ? Est il fiable? J'ai vraiment adoré ce personnage même si j'avais parfois envie de le secouer pour l'inciter à agir dans un sens ou dans un autre.

Bref, ne passez pas à côté du nouveau roman de Tarryn Fisher, Le Songe , car il est véritablement unique . On ne peut pas lâcher ce roman avant d'avoir tourné la page finale et j'en ai adoré chaque moment, chaque réfèrence à Harry Potter, chaque retournement de situation, chaque hashtag de début de chapitre, chaque selfie . La poésie, le symbolisme de ce Songe est tout simplement formidable et une fois deplus je suis convaincue par la plume unique de Tarryn Fisher. 

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


1 commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...