mardi 13 mars 2018

Mon avis sur Coeur à Corps : une romance unique d'Emilie Collins

Lorsqu’elle voit partir en fumée l’atelier familial, Romane est dévastée. Charles, son petit ami, se trouvait à l’intérieur et semble être à l’origine de l’explosion, délibérément... Comment a-t-il pu en arriver là ? Certes, il était au plus mal depuis qu’Erik Barn, jeune photographe, s’était fait un nom en lui volant l’un de ses clichés. Romane est déterminée à se venger d’Erik. Elle ne s’attendait toutefois pas à découvrir un homme aussi troublant, passionné par son art...

Photographies : Erge

Date de sortie : 7 mars
Editeur : Collection &Moi
Prix: 16 euros
Pages : 334 pages




Note :

Avant de vous donner mon avis le plus complet sur ce roman , je tiens à dire un grand merci à Elise de Collection &Moi pour son confiance et pour m'avoir permis de découvrir ce superbe roman avec son super kit presse. 

Mon avis : J'ai lu tous les romans d'Emilie Collins et je suis fan de sa plume car je sais qu'une nouvelle fois , j'allais être plongée dans un univers artistique unique et palpitant. Après nous avoir donné l'eau à la bouche et avoir affolé nos papilles, Emilie s'attaque à un nouveau de nos cinq sens en stimulant notre vue et notre regard sur cette romance pas comme les autres. Le roman est illustré par des clichés en lien étroit avec l'intrigue ou le déroulé de la scène. Cela nous permet donc encore plus de visualiser les scènes et de nous imprégner de l'atmosphère et des personnages. La pari était lancé et Emilie , Erge et l'équipe de Collection &Moi le relèvent avec brio.

Romane Stimec va tout perdre l'espace d'une nuit. Elle va perdre son petit ami qui semble s'être suicidé suite au vol d'une photo prise par lui même mais qui a fait décoller la carrière d'un autre photographe. Elle a perdu l'atelier dans lequel elle travaillait avec ses soeurs sur leur création artistique . Mais elle a aussi perdu les souvenirs liés à ce lieu qui a une telle importance car cet atelier appartenait à son père, un inventeur farfelu selon ses propres mots, et c'est un pan de sa vie qui est parite en fumée. La chute est terrible et Romy n'en est donc que plus fragilisée. Malgré le soutien de sa famille et de l'inspecteur Alexandre Cappa, elle a dû mal à se sortir la tête de l'eau. Mais elle peut compter sur sa jumelle Méline pour la sortir de cet état apathique et pour lui donner une nouvelle raison d'avancer. J'ai adoré la fragilité dont fait preuve Romane car cela ne fait pas d'elle une femme faible mais simplement une femme meurtrie par la vie. On sent l'âme de l'artiste et son regard sur les oeuvres qu'elle aura la chance de découvrir. On adore aussi le sens de la famille qui est très fort chez les Stimec. Méline est donc sa jumelle mais si elles sont en tout point semblables physiquement , ce ne sera pas le cas émotionnellement parlant. Elles sont le yin et le yang mais leur équilibre est parfait. J'ai donc aimé ce côté pétillant de la jeune femme qui saura sentir quand sa soeur ne va pas bien. Elle pourra aussi compter sur Alexiane , sa deuxième soeur, artiste elle aussi car si Romy crée des bijoux, Alex quant à elle crée des vêtements. La fibre artistique coule donc dans leur veine et leur maman Suzanne est également un personnage attachant qui sera toujours aux côtés de sa fille pour lui prodiguer de bon conseil. Le couple qu'elle a formé avec son défunt mari est en quelque sorte un exemple pour ces jeunes femmes qui ont côtoyé des personnes qui s'aimaient passionnément. 

C'est donc après cet incident qu'elle va entrer en fracas dans la vie d'Erik, le voleur de photos. Sa douceur et sa patience seront mises à rudes épreuves face à cet artiste tyrannique qui est habitué à ce qu'on lui obéisse au doigt et à l'oeil. Mais elle se fie à son instinct et comprendra que cette allure d'ours cache une véritable âme d'artiste qui trouvera évidemment écho en elle. De ce fait, elle est troublée car elle semble dévier de sa mission première et ce dernier parviendra à susciter chez elle des sentiments troubles et nouveaux. Qui était vraiment Charles? Que lui cachait il? C'est ce que nous allons découvrir au fil des pages et des photos et nous allons apprendre à connaître cette femme qui ne semble pas s'ouvrir facilement. La confiance n'est plus de mise et ayant été mise à mal , Romy ne sait plus vraiment sur quel pied danser ni qui croire? Ce roman c'est un peu aussi le combat de la raison et du coeur? Une réflexion sur l'intensité d'un amour et la dissociation des sentiments. Si dans une photo , on parvient à capturer l'essence d'une personne, il est plus difficile de le faire avec une personne notamment quand le mensonge s'invite à la fête. Romy obtiendra t-elle les réponses à ses questions?

Erik Barn est donc un artiste dont le talent a été reconnu . Loin d'être narcissique, il est passionné par son art mais ne cherche pas le succès à tout prix. Nous aurons l'occasion de le découvrir lors d'une soirée qui a une valeur toute particulière à ses yeux. Il ne cherche donc pas à s'enrichir et il est entouré d'amis sur qui il peut compter. D'une part, il y a son vieil ami Pierre , qui sera en quelque sorte la voix de la sagesse car ce dernier lui permettra de mettre des mots sur les sensations qu'une certaine jeune femme va susciter. Lui qui est habitué aux étreintes éphémères , il pourrait découvrir le doux goût d'un nouveau sentiment unique et savoureux. Il est aussi entouré de Sadie , un graffeur et ce personnage nous fait entrer grâce à Emilie Collins dans l'univers du Street Art. Les photos qui accompagnent ces scènes sont très belles et j'espère que nous pourrons les découvrir en couleur sur les réseaux sociaux ultérieurement. Sadie pourrait être un personnage peu stable mais lui aussi détient les clés pour comprendre Erik. Il saura trouver les mots justes pour le ramener à la raison et sur le droit chemin. 

La vie d'Erik va donc basculer quand une jeune femme va entrer dans sa vie et devenir son assistante. Elle ne ressemble pas aux autres femmes qu'il a l'habitude de fréquenter , comme par exemple Isabelle. Loin de le repousser , il va tenter de percer le mystère et de comprendre l'addiction qu'elle semble susciter chez lui. Nous avons la chance d'avoir des chapitres écrits de son point de vue et cela nous permet donc d'entrer dans ses pensées et de le comprendre. En effet, nos deux héros ont quelques soucis de communication alors qu'ils s'expriment parfaitement dans leur art. Si Erik parle avec ses photos, Romy s'exprime par le biais des bijoux qu'elle crée. Leur univers semble donc pouvoir se compléter parfaitement mais il faudra sans doute affronter les mensonges, les dissimulations et le passé pour espérer aller de l'avant. L'amour , Erik n'y croit pas et donc il n'a que le sexe à offrir aux femmes qui croisent son chemin. Mais je ne pense pas que cela le résume complètement car on apprend à le connaître et à détecter ses troubles. Pourra t-il s'ouvrir à Romy? Saura t-il accepter la vérité quand elle lui sera révélée? 

Bref, si vous recherchez une romance qui se distingue des autres, Coeur à Corps saura vous conquérir car la plume d'Emilie Collins alliée au talent d'Erge nous livre une romance unique . L'art sous toutes ses formes y a parfaitement sa place et j'ai adoré le côté quasi poétique de l'écriture. On se prend au jeu et on ne peut qu'apprécier ces héros qui nous ouvrent les portes de leur art et peut être de leur coeur. Auront ils droit à leur happy ending? 

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...