lundi 26 mars 2018

Mon avis sur le 1er tome de la saga Le divin enfer de Gabriel de Sylvain Reynard

Spécialiste de Dante, professeur à l'université de Toronto le jour, Gabriel Emerson se transforme chaque nuit en véritable don Juan. Or, sous le masque du libertin se dissimulent les fantômes d'un passé obscur qui, bientôt, le rattrapent. Car la douce Julia, l'une de ses élèves, le fascine et éveille en lui des désirs interdits. Tourmenté, Gabriel éprouve un besoin grandissant de la posséder. La tentation le conduira-t-elle à transgresser des règles immuables ? Cette passion pourrait briser à tout jamais sa carrière... ou lui ouvrir les portes de la rédemption.

Date de sortie : 31 janvier 2018
Editeur : J'ai Lu pour Elle
Prix: 8.80 euros
Pages : 765 pages





Note:


Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à remercier Myriam des Editions J'ai Lu pour Elle pour m'avoir permis de lire en SP ce roman.

Mon avis : J'avais lu en anglais ce roman alors qu'il était publié en tant que fan fiction sur la plateforme du même nom. En effet, Sylvain Reynard avait publié The University of Edward Masen avec les personnages de la saga Twilight. C'est donc avec un grand plaisir que je relis ce roman que Les Editions J'ai Lu pour Elle ont publié en format poche et j'ai retrouvé les mêmes sensations lors de la première lecture.

Gabriel Emerson est le héros torturé et mystérieux que nous retrouvons . A 33 ans ( l'âge du Christ? Serait ce un détail anodin étant donné la place de la religion, de l'art et de l'histoire dans ce roman), il est un professeur d'université très renommé qui est un grand spécialiste de Dante. Directeur de thèse , il est très exigeant avec ses étudiants et cette année il semblerait qu'une étudiante en particulier attire ses foudres. Gabriel est à la fois un personnage déroutant et terriblement intéressant. Il est très cultivé et il a ce côté sombre qui est très visible. Il lutte contre ses démons et rapidement nous découvrons la noirceur et le passé trouble de ce personnage. Il a été adopté mais portera encore des marques bien profondes de ses années avant cette époque où il a vécu chez les Clark. Il aime cette famille mais aura sa propre façon de le montrer. Il est très proche de Rachel sa soeur et il lui est difficile de résister à son dynamisme ou à sa positivité. Une nouvelle épreuve les attend et cela pourrait soit les souder soit les déchirer encore plus.

Ce que j'ai adoré dans cette saga est le fait que l'histoire de Dante est une toile de fond qui est très présente et j'ai adoré que ce personnage soit au coeur de l'intrigue car la symbolique qu'il dégage est très ancrée dans notre histoire . Les personnes existent par eux même évidemment mais ils vivent aussi à travers le parallèle avec Dante et Béatrice. Une communication "secrète" va se mettre en place et il est vrai que cette comparaison s'applique véritablement à nos deux héros notamment au début de leur relation. Gabriel est donc dans un premier temps un être détestable avec Julianne et on le déteste pour toutes les humiliations qu'il lui fera vivre mais en même temps Gabriel n'a plus conscience de ce qu'est un rapport humain normal et cohérent. Il prend les gens de haut et n'a plus le sens des valeurs. Troublée par Julia , il en deviendra odieux et on se demande jusqu'où il ira. Pourra t-il retrouver sa part d'humanité? Se souviendra t-il de son passé et parviendra t-il à lutter contre ses démons?

Julianne Mitchell est une étudiante de 23 ans qui a d'énormes problèmes financiers. Elle a été acceptée à Harvard mais sa condition pécuniaire a empêché la jeune femme d'accomplir ses rêves. Elle sera tétanisée et aura beaucoup de mal à s'exprimer en présence du prodigieux maître de conférence. Mais ce ne sera pas la seule raison de ce trouble. Il s'avère que Julia connaît les Clark et qu'à 17 ans, elle avait une toute autre vision de ce dernier. Je vous laisse découvrir le lien et les raisons mais sa souffrance ne s'atténuera pas malgré les années qui sont passées. On pourrait penser que Julia manque de caractère ou de force mais je ne suis pas d'accord car à un moment donné elle va se réveiller et se rebeller. C'est un volcan prêt à entrer en irruption et une fois l'explosion faite, nous aurons la preuve de sa force. J'ai adoré ce personnage car la vie ne lui a pas fait de cadeau et elle portera sa souffrance à ses côtés pendant tout ce temps. Elle n'a que peu d'amie et seule Rachel est une présence féminine qui lui sert de repère mais elle est trop loin pour l'aider dans sa quête. Cette dernière a conscience de l'aspect bourru de son frère mais elle n'a pas toutes les cartes en main. J'ai aimé en tout cas le côté rafraîchissant de cette jeune femme qui a vécu aussi son propre drame mais qui continue d'y croire.

Julia pourra aussi compter sur Paul Norris, son ami à la fac. On comprend dès le début qu'il n'est pas désintéressé mais il saura faire la part des choses et être aussi le tampon dans des situations plus que délicates. J'ai malgré tout aimé Paul car il est la gentillesse incarné. Il saura l'aider dans les moments voulus mais aussi dans ses études. J'ai aimé les scènes où Gabriel s'en prend à lui car sa jalousie est plus que visible. Paul c'est la douceur et il apprécie Julia à sa juste valeur. C'est le bon ami aussi sur qui on peut toujours compter. Il pourrait bien évidemment rendre heureux Julia mais le titre de ce premier tome est bien la passion, pas un amour simple et plat.

Bref, ce premier tome est vraiment passionnant à tous les points de vue. Il est riche en intrigue , en références culturelles , en intensité et nous ne pouvons que tomber sous le charme de ce professeur hors norme. Julia parviendra t-elle à dompter ses démons? Sera t-elle sa lumière dans son enfer?

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...