mardi 11 novembre 2014

L'affaire SK1 ou l'affaire Guy Georges

Hier soir avait lieu l'avant première de SK1 , un film de Frédéric Tellier , en présence de Raphaël Personnaz dans le cadre du Arras Film Festival. Cet acronyme SK1 soit Serial Killer 1 fait référence à l'affaire Guy Georges qui a secoué la France des années 1980 à 2000.


Voici le synopsis du film : Paris, 1991. Franck Magne, un jeune inspecteur fait ses premiers pas à la Police Judiciaire, 36 quai des Orfèvres, Brigade Criminelle. Sa première enquête porte sur l’assassinat d’une jeune fille. Son travail l’amène à étudier des dossiers similaires qu’il est le seul à connecter ensemble. Il est vite confronté à la réalité du travail d’enquêteur : le manque de moyens, les longs horaires, la bureaucratie… Pendant 8 ans, obsédé par cette enquête, il traquera ce tueur en série auquel personne ne croit. Au fil d’une décennie, les victimes se multiplient. Les pistes se brouillent. Les meurtres sauvages se rapprochent. Franck Magne traque le monstre qui se dessine pour le stopper. Le policier de la Brigade Criminelle devient l’architecte de l’enquête la plus complexe et la plus vaste qu’ait jamais connu la police judiciaire française. Il va croiser la route de Frédérique Pons, une avocate passionnée, décidée à comprendre le destin de l’homme qui se cache derrière cet assassin sans pitié. Une plongée au cœur de 10 ans d’enquête, au milieu de policiers opiniâtres, de juges déterminés, de policiers scientifiques consciencieux, d’avocats ardents qui, tous, resteront marqués par cette affaire devenue retentissante : « l’affaire Guy Georges, le tueur de l’est parisien".

Le film sort dans tous les cinémas le 7 janvier 2015 .Pour le moment aucune bande annonce est disponible.





Mon avis: Le film se focalise sur l'enquête et la mise en place des nouvelles techniques d'investigation dont nous disposons à l'heure actuelle. En effet, à cette époque, les recherches ADN en étaient encore à leur premier balbutiement. Des recherches ayant dû être refaites plusieurs fois afin de trouver enfin l'ADN de Guy Georges sur les scènes de crime. De plus, les services n'étaient pas coordonnés et c'est ainsi qu'en 1995 , Guy Georges passera par l'un des services du 36 quai des orfèvres mais les liens entre les différents meurtres n'ayant pas encore été faits il sera relâché et cédera de nouveau à ses pulsions meurtrières.



Ce que j'ai aimé dans ce film c'est qu'on suit l'évolution de l'enquête et l'acharnement de Frank Magne alias "Charlie" ( sobriquet qu'on lui donnera à son arrivée à la brigade Criminelle) au fil de ces années. Cette enquête deviendra son obsession sans pour autant l'empêcher d'avoir une vie de famille.



Le choix a été fait de ne pas montré les meurtres en eux mêmes mais juste la découverte des corps et de la technique utilisée pour tuer ces jolies jeunes femmes choisies au hasard au détour d'une route ou d'une rencontre . Ceux sont ces points commun ( viol, sodomie, soutien gorge découpé devant et culotte déchirée sur le côté puis gorge tranchée) qui permettront au fil des années de traquer cet assassin. On voit au fil de l'enquête que les modes opératoires restent les mêmes malgré le fait que certains meurtres aient été commis dans des parking alors que d'autres dans les chambres des victimes. C'est pour cela que différents groupes ont été constitués lors de l'enquête. Quand arrive Jensen ( incarné par Thierry Neuvic) , on pense à une guerre des polices mais comme nous l'expliquera la réalisateur lors de la session Q&A , il y avait plus d'une quarantaine de policiers travaillant au 36 quai des Orfèvres à ce moment là et donc la cohésion des groupes et le partage d'informations ne faisaient pas partie des méthodes d'investigation. C'est l'arrivée de la "Taulière" qui permettra de regrouper toutes ces unités de polices et de mettre en place ces rondes de nuit avec Elizabeth Ortega (incarnée par Christa Terret) victime qui avait réussi à échapper à Guy Georges et qui sera un témoin clé de l'affaire.




Ce que j'ai aussi apprécié dans ce film, c'est qu'on se focalise sur l'enquête mais aussi sur les liens qui unissent cette première équipe dirigée par  Carbonel (joué par Michel Vuillermoz) . On les voit évoluer en dehors du commissariat et partir faire une partie de pêche ou faire un barbecue sur les toîts. Même lorsque Bougon changera d'unité , les liens seront encore forts. On insiste ainsi sur l'humanité des personnages, notamment avec Charlie qu'on verra devenir père à deux reprises.




A noter aussi la magnifique performance de Adama Niane qui a eu la lourde responsabilité d'incarner Guy Georges. Au final on ne le voit que très peu à l'écran soit au tribunal soit lors des ses aveux finaux . Cette scène est vraiment surprenante car il raconte tous les meurtres avec une distance inouie , comme s'il racontait une histoire banale. Seule l'horreur qui se lit sur les traits de Charlie nous remet dans le contexte. Natalie Baye est aussi très touchante dans le rôle de l'avocate de Guy Georges, Frederique Pons. Cette dernière se fera manipulée par son client et voudra découvrir l'homme derrière le monstre.

Après la projection du film, nous avons eu une session de Q&A et Frédéric Tellier a pu nous parler plus en détails de ses travaux de recherches et de documentation. Il a travaillé en étroite collaboration avec les policiers de l'époque ( certains sont même devenus consultant lors de l'écriture du script et sur le tournage du film). Il a aussi entrepris avec le producteur , Julien Madon, de contacter les familles des victimes. Certaines ont refusé d'entendre parler du film et d'autres les ont remerciés de cet "hommage". Ils n'ont à aucun moment souhaité entrer en contact avec Guy Georges car cela leur paraissait amoral. Raphaël a reconnu avoir été profondément marqué par ce tournage de 2 mois mais surtout par les clichés des victimes qu'on ne voit qu'une fois dans cette vie. Il est évident que certains passages ou événements ont été omis car ils avaient fait un premier montage de 3h et ils ont dû aller à l'essentiel en faisant des choix cinématographiques pour n'avoir qu'un film de 2h.

Voici quelques photos:


image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...