mardi 19 mai 2020

Mon avis sur l'excellent Fucking Paradise Island de Mila Jensen


Elle déteste dire oui. Il va lui faire adorer ça.

Kate est surnommée la « Dragonne », et ce n’est pas pour rien ! Bourreau de travail, caractère bien trempé, elle impressionne autant qu’elle effraie.
Contrainte à des vacances forcées, elle atterrit sur la petite île de Paradise Island, au cœur de la Polynésie française. Au programme : soleil, plage, farniente… tout ce qu’elle déteste !
Et la cerise sur le gâteau ? Anton. Sexy et mystérieux, il lui tient tête et la rend dingue… au point de bouleverser tous ses repères.
Elle refuse de céder même au désir, il est décidé à la faire succomber…
Ça promet !




Date de sortie :  20 mai 2020
Editeur : Editions Addictives
Prix: 4.99 euros
Pages : 300 pages

Noteimage host

Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à dire un grand merci à Carole des Editions Addictives pour m'avoir permis de lire en SP ce roman. 

Mon avis : Quand j'ai appris que Mila Jensen sortait un nouveau roman, j'avais hâte car j'adore la plume de cette auteur qui n'hésite pas à nous proposer des romances actuelles, drôles et sans concessions. Cette fois ci , elle s'est surpassée car parvenir à nous faire apprécier la Dragonne était une mission quasiment impossible. 

Kathleen Manfrey est une jeune femme de 32 ans qui est ce qu'il y a de plus détestable. Elle humilie sans cesse ceux qui sont à ses côtés, elle écrase pour mieux conquérir , elle aboie et elle mord , bref elle n'a aucune empathie. Quand elle souffre d'un burn out, son meilleur ami Adam l'envoie sur Paradise Island pour qu'elle se ressource. En fait , il a simplement voulu se venger de toutes les crasses qu'elle lui a faites et ce n'est pas New York ou une île luxueuse qu'elle va rejoindre. J'ai tellement ri avec ce personnage! Elle est tellement odieuse mais pourtant Mila Jensen réussit le pari fou de nous accrocher à son histoire et de chercher à découvrir ce qu'elle cache. On ne peut pas naître dragon à moins d'être la fille de Daenerys dans Games of Throne et ces piques ne peuvent pas être aussi simples qu'il n'y paraît. Ses répliques vont donc faire mouche et on a vraiment envie de lui donner des baffes mais au final, on referme ce livre , un grand sourire aux lèvres, des larmes dans les yeux et l'envie de la prendre dans nos bras. Ce n'était pas gagné du début et pourtant ça marche. Elle va petit à petit retrouver un peu de son humanité et on va vraiment avoir envie d'en savoir plus. 

Anton est à 35 ans le directeur de son hôtel et il a beau avoir de nombreuses casquettes, il ne subira jamais autant de stress que notre héroïne. Chez lui , en Polynésie, dans un atoll de Tahiti, c'est l'apaisement qui va régner en maître. Aussi quand cette tornade va débarquer la tempête pourrait faire rage mais au final il a ce flegme incroyable qui réduira en cendres toute tentative de destruction. Il aime son île , ses traditions et ses coutumes et il nous les transmettra à la perfection. Il n'est pas arrogant, il n'est pas sûr de son charme et il sait écouter les gens. Ce qu'il a fait de l'île , les liens qu'il a tissé avec ses employés prouvent qu'il est vraiment un mec bien. J'ai donc aimé le voir faire face à cette folle furieuse, à la renvoyer avec délicatesse dans les cordes sans jamais élever la voix. Il a ce côté tellement apaisant qui fait du bien . Il a un vécu et quand on va le découvrir, cela va nous aider à voir à quel point il peut aussi être compréhensif. Il est dans la discussion et en n'imposant pas son autorité, c'est le respect de tous qu'il a gagné. Il saura aussi calmer les ardeurs de notre héroïne et lui montrer qu'avoir des sentiments humains n'est pas une faiblesse. 

Je ne pouvais pas vous parler de ce roman sans vous parler de Benito, ce gamin de 12 ans qui aura un grand rôle à jouer dans cette comédie romantique. Il est énergique, impulsif, il peut sembler manquer de repères mais grâce à notre héros, il va découvrir une vie qu'il n'espérait plus. Il respecte énormément Anton qui doit faire office de figure paternelle. Il navigue dans l'hôtel comme il navigue sur les flots. Il n'hésite pas à affronter les flammes que Kathleen va sans doute cracher à son encontre. Elle n'aime personne et ce n'est pas ce morveux , comme elle va le surnommer , qui prendra le dessus. J'ai donc aimer le voir évoluer au fil des pages au contact de chacun des personnages. Il apporte une touche supplémentaire à une histoire qu'on a déjà envie de découvrir. 

Bref, je ne vous en dis pas plus mais sachez que j'ai adoré Fucking Paradise Island. L'héroïne est complètement atypique et c'est ce qui la rendra aussi unique en son genre. Dans les comédies romantiques, nous sommes habitués à certains dénouements mais en cassant certains codes, Mila Jensen nous assure une romance unique et addictive ! Je ne peux que vous recommander de découvrir les aventures de la Dragonne, de l'Alien et du Morveux car vous m'en direz des nouvelles. 

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire. Je le validerai après l'avoir lu . Belle journée et merci pour votre fidélité

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...