mercredi 27 avril 2016

Suivez les règles à la lettre dans le 1er tome de Séduire & Conquérir d'Elisia Blade

Elianor Denton, autrefois Luttrell, ne veut rien devoir à personne. Miss catastrophe s'accroche, malgré les péripéties en tout genre qui rythment sa vie londonienne.
Si tout n’est pas rose, elle arrive à s’en sortir en cumulant les jobs, jusqu’au jour où elle tombe sur Tristan Kane, l’homme qui a fait basculer sa vie six ans plus tôt… Maintenant directeur général de Pearl Inc., l'entreprise au sein de laquelle elle travaille, il tient l'avenir de la jeune femme entre ses mains.
Elianor et Tristan se détestent, mais sont inévitablement attirés l’un par l’autre. Quels secrets leur passé commun dissimule-t-il ?
Entre manipulation et passion, Elianor arrivera-t-elle à résister ou tombera-t-elle à nouveau dans le piège tendu par Tristan ?

Date de sortie : 29 avril 2016
Editeur : Nisha Editions
Prix:  0.99 euros ( Jusqu'au 1er mai) puis 2.99 euros
Pages : 80 pages


Note :image host

Avant de vous donner mon avis complet , je voudrais remercier Marie de Nisha Editions pour m'avoir permis de découvrir la nouvelle romance d'Elisia Blade.

Mon avis : J'avais adoré Hollywood en Irlande et je pense que Séduire & Conquérir va suivre le même chemin et devenir un nouveau coup de coeur. Elisia Blade sait parfaitement nous plonger dans l'univers de ses romans en un battement de cil et sa plume est toujours aussi addictive. 

Après avoir exploré le monde de la célébrité dans Hollywood en Irlande ici nous découvrons si je puis dire le clivage entre les riches et les pauvres. Elianor Denton a tenté de s'immiscer dans ce monde de richesse en postulant à la Royal Academy of Music de Londres mais malheureusement la déconvenue et la chute ont été terribles. Elianor est une jeune femme sensible qui semblait vibrer son violoncelle à la main. Elle n'avait qu'un rêve : être acceptée à cette prestigieuse école et embrasser un destin qui semblait lui tendre les bras. Cependant Elianor n'est pas Cendrillon et il n'y a pas eu de marraine magique pour transformer le vilain petit canard en princesse merveilleuse. Son immersion dans ce monde de richesse lui a fait prendre conscience que ce n'était pas un monde pour elle . Ce monde est bien trop superficiel et bien trop hypocrite pour cette jeune femme de 18 ans , pleine d'innocence et de maladresse. Cette période sera pour bien des raisons synonyme de douleurs, de souffrance et d'humiliation. 

Bien que 6 années se soient écoulées , la douleur est toujours là et la situation est vraiment catastrophique. Elle se démène dans sa vie de tous les jours pour joindre les deux bouts et subvenir non seulement à ses besoins mais aussi et surtout pour permettre à sa mère de rester en vie. En plus d'être submergée par les dettes, une épée de Damoclès est suspendue au dessus d'elle et elle ne peut pas se permettre de perdre ses boulots. Oui boulots au pluriel car la situation est bel et bien catastrophique et alarmante. Ainsi tout au long de son récit qui est ponctué de nombreux flashbacks, nous ne pouvons ressentir que de l'empathie pour cette jeune fille qui n'a en rien mérité ce que le sort lui réserve. Quand son passé viendra lui remettre une claque en pleine figure, Elianor sera au bord de l'implosion. Pourra t-elle cesser de souffrir? Saura t-elle se sortir de cette situation inextricable? Pourra t-elle affronter sans sourciller ni être humiliée son passé? 

Bien évidemment dans toute romance, nous avons un héros masculin . Ici il s'agit du charmant mais détestable Tristan Kane. Nous le découvrons essentiellement au gré des flashbacks et des souvenirs d'Elianor. Il possède deux facettes qui sont aux antipodes l'une de l'autre. D'un côté , nous avons un jeune homme charmant , apparemment intelligent et agréable à vivre. Les rares références aux bons moments passés avec Elianor sont très attendrissants même si on peut se permettre de les remettre en cause car nous avons un portrait de ce jeune homme réalisé par une jeune femme transie d'amour de 18 ans. Elle avait peut être des oeillères et n'a pas vraiment cerné la personnalité assez ambivalente du jeune homme. D'un autre côté , nous avons un homme détestable , orgueilleux qui fera souffrir énormément Elianor physiquement mais essentiellement psychologiquement. Comment peut on avoir un tel comportement? On suppose que la réponse est en lien avec la fiancée de Tristan mais n'a t-il pas des neurones pour réfléchir par lui même? Est il tellement habitué à la manipulation qu'il ne sait plus distinguer le mensonge de la réalité? J'ai vraiment adoré détester Tristan car il impose une souffrance inutile à une jeune femme fragile qui n'a aucune confiance en elle . Il joue de ses sentiments et je trouve cela vraiment pitoyable. Lors des souvenirs d'Elianor , j'ai vraiment pu ressentir toute l'humiliation et le désespoir qu'elle a dû endurer à cause de lui. En voulant le mettre en garde, elle a attiré injustement les foudres de cet homme imbu de sa petite personne. Je ne sais pas ce que cache ce jeune homme et pourquoi il agit de cette façon mais j'ai tout de même envie de découvrir le pourquoi du comment . Cela n'excusera en rien son attitude mais je suis curieuse de savoir ce qui se trame car le contexte familial et privée ne semble pas très net . 

Une femme que vous allez avoir envie d'étriper à tous les coups et bien évidemment Tanis Rutherford. Je vais rester polie mais cette femme est une garce , une peste , une emmerdeuse , une chieuse et une femme pourrie gâtée . Bon ok , je n'ai pas réussi à ne pas l'insulter  :(  On sent qu'elle a toujours eu l'habitude de vivre dans sa bulle dorée , que tout le monde a toujours cédé au moindre de ses caprices et qu'elle n'aime pas qu'on touche à ses joujoux. Contrairement à Tristan dont j'ai envie de découvrir l'histoire , Tanis fait partie de ces personnages que l'on a envie de baffer sans cesse. Elle se sait supérieure aux autres , elle use et abuse de son pouvoir de manière pitoyable. C'est le genre de diablesse à piétiner les autres et à s'en réjouir. Mais qu'a bien pu faire Elianor pour qu'elle subisse ses foudres? Oui on a un élément de réponse dans ce premier tome mais cela ne justifie en rien ses actes d'humiliation , de manipulation et je pense que nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Cruella risque de faire encore trembler le monde déjà vacillant d'Elianor. 

Un autre personnage qui m'intrigue dans ce récit est Karl Cunningham. On l'aperçoit à deux reprises et il a suscité mon intérêt et mon inquiétude. Il appartient au même monde que Tristan et Tanis mais a t-il été élevé dans le même moule? Est il de connivence avec eux? Oui je vous l'accorde , je vois le mal partout mais je ne sais pas vraiment qui il est et si on peut le classer chez les gentils ou les méchants. Enfin dernier personnage masculin à surveiller de très près : Alexander , le meilleur ami d'Elianor. Je le trouve très sympathique et très avenant avec son amie. Il n'y a aucune ambiguïté entre eux et on sent le soutien qu'il apporte à son amie de longue date. J'ai d'ailleurs eu le sourire aux lèvres quand il vient la chercher chez Pearl Inc dans la salle des archives. 

Bref, je vous recommande de découvrir cette nouvelle saga en 6 épisodes qui s'annonce épique et sentimentale. Elisia Blade nous fait découvrir un nouvel univers très intriguant et très intéressant et je pense que nous allons embarquer dans un montagne russe d'émotions. On s'attache très rapidement à Elianor et on espère que le meilleur reste à venir. Elisia Blade nous offre des scènes superbement décrites qui nous permettent de nous projeter directement à Londres dans cette entreprise . Vivement le 13 mai pour découvrir la suite. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...