mercredi 14 février 2018

Mon avis sur le 1er tome très addictif de Good Girls love Bad Boys d'Alana Scott

Il n’est pas l’homme qu’il lui faut. Il est celui qu’elle veut.

Élodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, comprend que, si elle veut survivre, elle va devoir s’endurcir. Car, dans ce nouvel environnement régi par la loi du plus fort, la violence et les trafics de drogue sont monnaie courante. Surtout, elle doit rester loin de Zach Menser, celui que tout le monde craint et qui aurait fait de la prison. Mais, quand le destin la contraint à fréquenter de très près Zach, Élodie comprend que le plus dangereux chez ce garçon, ce n’est pas son passé trouble et violent, mais peut-être son sourire…

Date de sortie : 14 février 2018
Editeur: Harlequin HQN
Prix: 4.99 euros
Pages : 313 pages



Note:Hebergeur d'image

Avant de vous donner mon avis le plus complet, je voudrait une nouvelle fois remercier Mélanie des Editions HQN pour m'avoir permis de lire en SP ce 1er tome. 

Mon avis : Dès que j'ai vu la couverture de ce roman dans la présentation des sorties du 1er semestre 2018, je vous avoue que j'ai été très curieuse de découvrir ce titre. J'ai dévoré ce premier tome très rapidement et j'ai été happée par cette histoire car l'héroïne n'est pas une princesse en détresse mais plutôt une badass qui n'a peur de rien et le héros a un lourd passé à nous dévoiler. 

Elodie Winston quitte son quartier huppé de Londres , son école de prestige et son petit ami BCBG pour partir à Saint Louis aux Etats Unis. Le décalage ne pouvait pas être plus intense que celui là car les choses ne sont pas comme à Londres et elle va vite le constater. Le quartier dans lequel elle va habiter n'a rien de clinquant mais le choc le plus intense sera son arrivée au lycée où les bâtiments sont dans un état déplorable, les professeurs complètement dépassés et les élèves sont constamment en récré. Le choc est rude mais elle n'a pas dit son dernier mot et j'ai adoré le fait qu'elle ne fasse pas sa princesse. Elle va remonter les manches, serrer les poings et rendre coup pur coup. En effet, elle ne sera pas accueillie les bras grands ouverts car tout le monde a sa place et Elodie n'a clairement pas la sienne. Elle va vite ranger au placard ses fringues de luxe pour tenter de passer inaperçue mais ce sera mission impossible. Ce lycée c'est un peu l'enfer sur terre mais elle n'a pas dit son dernier mot. Elle va tenir tête aux caids du coin et rendre coup pour coup car elle a fait de la boxe et sait donc se défendre. Des coups , elle va aussi en recevoir que ce soit au sens propre comme au sens figuré mais pourtant elle ne reculera pas face à l'adversité. 

Elle va rencontrer celui qui règne en maître sur le lycée à savoir Zach, un ancien taulard que tout le monde redoute mais qui fascine complètement Elodie. J'ai adoré son adversité ou sa folie quand elle tiendra absolument à ce qu'ils fassent le projet scolaire qui leur a été confié. Elle a envie de s'assurer un bel avenir ( d'ailleurs n'est ce pas ce qu'on attend d'elle? ) et elle ne reculera devant rien. Pas devant Nick, le meilleur ami de Zach, qui va mal supporter qu'une femme ose lui tenir tête, ni face à Zach lui même qui la repoussera sans cesse. Mais cette jeune femme est entêtée et elle ira jusqu'à braver les interdits parentaux pour mener à bien sa mission. Zach ne lui fait pas peur et elle est persuadée que c'est une fausse image qu'il renvoie aux autres. Courage ou stupidité , en tout cas, elle ne cessera de dépasser les limites et le danger pourrait bien être très présent. Les obstacles seront nombreux et il s'agira de naviguer en eaux troubles sans jamais sombrer. J'ai donc apprécié ce personnage car elle est forte, déterminée et nous sort des habituelles héroïnes un peu bécasses , qui ont peur de tout. De plus, nous n'avons que son point de vue , ce qui rend l'intrigue encore plus palpitante car nous n'avons aucune possibilité de découvrir les pensées du héros et nous nous posons les mêmes questions qu'Elodie. 

Zach Menser est une grand énigme car sous ses airs de voyous , de mec froid et distant se cache très certainement quelqu'un de bien. Au lycée, il est présent de manière sporadique mais pourtant il est loin d'être stupide. Quand il est présent, il se dégage de lui une aura très charismatique qui ne peut pas laisser indifférente. Etant donné que nous ne connaissons pas son point de vue dans ce premier tome ( j'espère avoir ce petit plaisir dans les prochains tomes) c'est un peu frustrant de ne pas savoir mais en même temps cela ajoute un piment non négligeable à cette intrigue intrigante . Nous allons donc découvrir ce personnage via ses fréquentations, ses attitudes, ses réactions mais aussi ses paroles. Tout cela nous persuade qu'il joue un rôle mais pourquoi le joue t-il? Que cache t-il? Pourquoi est il allé en prison? Nous le découvrirons mais si ce mystère est résolu, des questions restent cependant en suspens. Vic, l'amie et alliée d'Elodie au lycée va elle aussi semer le doute dans l'esprit de la jeune femme qui est prête à accepter beaucoup de choses mais pas le mensonge ou la dissimulation. J'ai aimé voir ses joutes verbales avec Elodie, mais aussi ses moments plus attendrissants en famille. Sa noirceur finira t-elle par avoir le dessus? Peut on réellement faire confiance à ce jeune homme qu'on ne connaît pas? 

Bref, j'ai adoré ce premier tome qui nous donne envie d'en savoir plus tout en posant les bases solides d'une intrigue. L"héroïne badass ne recule devant rien pour parvenir à ses fins mais loin de faire des caprices, elle nous entraîne dans son monde et il s'agira de voir si Zach pourrait oui ou non en faire partie. Alana Scott a su distiller une bonne tension narrative pour rendre la lecture addictive. Rendez vous en mars pour la suite. 

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


1 commentaire:

  1. J'avais deja pris connaissance de ce livre mais la tu viens carrément de me convaincre de m'y mettre !!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...