vendredi 21 septembre 2018

Mon avis sur le génialissime Betty Angel , La mort me va si bien de Louisa Méonis

« Bon sang, je vais rester petite et boulotte pour l’éternité ! J’ai vraiment un karma de merde ! »

Moi, c’est Betty. J’ai passé ma vie à jouer la bonne poire dont tout le monde profitait, pour finir noyée dans mes toilettes… Ma mort est aussi naze que l’était mon existence.

Et comme si ça ne suffisait pas, je me retrouve catapultée dans une série d’épreuves terrifiantes pour devenir l’apprentie du bien trop sexy pour être honnête Ange de la Mort !

Il y a erreur sur la personne, ce n’est pas possible ! Il est où mon repos éternel ?

Le moins que l’on puisse dire c’est que j’imaginais la vie après la mort plus paisible que ça. Sans compter que des anges disparaissent de manière inexpliquée… C’est quoi encore cette histoire ?! Est-ce qu’un ange peut « mourir » ? Et pourquoi ai-je l’horrible pressentiment que ces disparitions ont un lien avec moi ?

Date de sortie : 12 septembre 2018
Editeur : Milady
Prix: 5.99 euros
Pages: 188 pages

Note:

Avant de vous donner mon avis le plus complet , je tiens à dire un grand merci à Stéphanie des Editions Milady pour m'avoir permis de lire en SP ce premier tome. 

Mon avis: Si vous me suivez depuis longtemps sur le blog, vous savez que je suis une fan absolue de Louisa Méonis et de ses écrits qui sont toujours bourrés d'humour. Ca change de l'ordinaire dans les romances et à chaque fois , on a la garantie de passer un excellent moment de lecture. Avec Betty Angel, on retrouve le style 100% Louisa Méonis et la Mort n'a jamais été aussi séduisante.

Betty Letournier va rejoindre le rang des héroïnes atypiques de Louisa qu'on va adorer . Après Lola ou encore Samantha, je vous présente la charmante Betty qui nous fera rire de sa maladresse et de ses péripéties. J'adore le fait qu'à chaque fois , nous pouvons nous identifier aux héroïnes car cela fait un bien fou de voir des héroïnes loin d'être parfaites et qui vivent des choses extraordinaires. A 20 ans, la pauvre Betty n'a pas une vie formidable et sa mort sera la goutte qui fera déborder le vase car elle est dramatiquement hilarante. On note toutefois que Betty est une jeune femme bienveillante qui a toujours pris soin de sa grand mère ( et cette dernière ne semble pas super sympa non plus le peu de temps que nous l'avons connue) et ce serait donc en toute logique qu'elle atterrit au Paradis ! Mais voilà Dieu a un sacré sens de l'humour et avant de décider s'il veut d'elle dans son équipe, il va lui faire passer des épreuves digne de Koh Lanta. Betty va donc traverser l'Enfer et gagner sa place en finale. 

Sauf que contrairement à nos émissions TV, il ne suffit pas de taper 1 , 2 ou 3 ou de faire des alliances pour passer la ligne d'arrivée et elle va apprendre à ses dépends que sa place au Paradis ne sera pas de tout repos. Elle est une Renata ( terme qu'elle ne comprend pas de suite et que nous ne connaissons pas de suite non plus) et elle devra faire face à de sérieux concurrents tels que le démoniaque Tristan , fils du chef des Armées mais aussi Tania , une jeune femme sympathique mais qui ne sera pas longtemps dans les parages. J'ai donc adoré retrouver Betty dans son apprentissage car on va découvrir qu'elle est unique en son genre dans tous les sens du terme. Elle n'aura pas droit à Joséphine ange gardien pour l'épauler mais bel et bien La Mort et ce ne sera pas une partie de plaisir. Contrairement aux autres candidats, sa mort est bien trop fraîche pour qu'elle soit complètement dénuée de sentiments et accueillir les âmes des morts ne sera pas de tout repos. Elle devra aussi faire face à La Mort qui sera un bien drôle maître car les informations qu'elle va recueillir se feront au compte goutte. Parviendra t-elle à se sortir de ce bourbier? 

La Mort n'a jamais été aussi séduisante et je remercie infiniment Louisa de nous permettre d'entrer dans ses pensées car il est ultra mystérieux. On sent ses hésitations et ses incompréhensions face à cette jeune femme qui le déroute complètement et qui lui fait ressentir des choses qu'il n'est pas sensé ressentir. L'amour ne sera certainement pas au rendez vous ni même le glamour car même si La Mort s'habille en Armani, il devra apprendre à être plus délicat et plus conciliant avec cette âme qui est totalement perdue.  J'ai ri avec eux, j'ai soupiré d'envie avec lui, j'ai sourcillé pour me creuser les méninges et une fois que j'ai commencé ma lecture, je n'ai pas pu la lâcher. La suite arrive en décembre et va donc mettre notre patience à rude épreuve. 

Bref, si vous ne connaissez pas la plume de Louisa Méonis, sachez simplement que c'est le remède anti morosité parfait. Pas besoin de jus de fruits survitaminés, Betty Angel va nous donner la pêche avec ses aventures. J'ai adoré ce premier tome que j'ai dévoré en quelques heures et une fois de plus , Louisa Méonis a su me happer dans un univers qu'on connaît tous mais dont elle détourne les codes pour nous offrir un super moment de lecture. Foncez , vous ne le regretterez pas. 

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...