mardi 5 juin 2018

Mon avis sur le détonnant Journal d'une fille débordée de Suzy K Quinn

Nick vient de faire sa proposition !
Juliette attend ça depuis des mois. D’accord, Nick n’est pas exactement le fiancé idéal : il ignore l’expression « partage des tâches ménagères » et il est collé par une mère littéralement envahissante qui croit tout savoir mieux que tout le monde. Mais qu’importe, Juliette l’aime, et quand le jour J arrive elle est sur son nuage… Enfin, ça, c’était avant que sa "meilleure" amie interrompe la cérémonie. Elle a un truc important à dire…

Date de sortie : 6 juin 2018
Editeur : Lj - J'ai Lu 
Prix: 12.90 euros
Pages : 287 pages

Note :


Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à remercier Eric des Editions Lj pour m'avoir permis de découvrir ce roman en SP

Mon avis : Comme vous le savez peut être , les Editions J'ai Lu ont lancé en mai dernier une nouvelle collection Lj qui nous propose des romances pétillantes et fraîches qui nous promettent un bon moment de détente. Avec Journal d"une fille débordée, nous allons passer un an en compagnie de personnages atypiques qu'on va adorer ou détester.

Juliette Duffy est à un tournant décisif de sa vie : mère de la petite Daisy, elle va bientôt épouser l'homme qu'elle aime . Nick Spencer a donc fait sa demande mais quand on le découvre au quotidien , ce héros n'envoie pas du rêve. Acteur raté , on ne peut pas dire qu'il brille par son efficacité à la maison ou quand il passe des auditions. Je dirais même qu'il est un assisté qui profite de la vie et qui a de nombreux problèmes à régler. De plus, il ne s'investit pas dans sa vie de famille , que ce soit dans l'éducation ou les soins apportés à la petite Daisy. De plus , il a une mère très très envahissante car Helen se mêle absolument de tout et a un jugement très corrosif sur tout. C'est simple, son fils est la 5ème merveille du monde et Juliette ne afit rien comme il faut. Elle ne cesse de la critiquer et de l'abaisser elle et sa famille. Il faut dire qu'ils ne sont pas du même monde et que Juliette a une vie à Londres bien différente de celle à Oakley.

J'ai passé un bon moment avec Juliette car elle va tenter de reprendre sa vie en main mais ce ne sera pas une tâche facile car elle n'est pas bien dans son corps et elle n'est pas bien dans sa tête non plus. La naissance de Daisy a bouleversé sa vie et elle va tenter de s'en sortir du mieux qu'elle peut. La privation de sommeil et ses écarts de poids vont forcément jouer sur son moral. Si elle ne peut pas compter sur son futur mari , elle sait que sa soeur Laura saura être présence en cas de besoin , tout comme son père et sa mère ( Shirley et Bob) qui tiennent le pub local. Comme je vous le disais ce sont deux mondes qui entrent en collision mais j'ai largement préféré le côté loufoque des Duffy que l'aspect bourgeois et hautain des Spencer. Les obstacles seront donc nombreux sur la route de Juliette qui va vivre une année haute en couleur et en rebondissement. Parviendra t-elle à surmonter les peines et la souffrance? Sur qui pourra t-elle vraiment compter?

Comme je vous le disais , Nick n'est pas un personne qui envoie du sex appeal ou du charme. Il s'enlise dans une vie d'illusion où sa mère s'impose et impose ses idéaux dépassés . Si seulement ce n'était que cela le noeuf du problème  mais ce n'est pas le cas car on pourra ajouter la trahison aux nombreuses cordes que Nick a à son arc. Est il un bon papa? Je dirais que ce n'est pas le cas car il est lui même un gamin qui fait preuve d'un grand manque de maturité. Il ne parvient pas à se gérer lui même ou à gérer son foyer donc comment pourrait il gérer un bébé qui va avoir des troubles du sommeil et qui fera vivre de sacrés aventures à sa mère. Il sera donc mis en opposition à Alex Dalton qui évolue dans un autre monde et dans une autre sphère. Alex est quant à lui charmant et mystérieux. On va émettre des hypothèses vis à vis de ce personnage et j'ai été heureuse d'avoir bien vu là où l'intrigue allait nous mener. Il apparaît très furtivement dans l'intrigue mais sa présence fait toute la différence. Il sera une aide précieuse pour le mental de la jeune femme qui va peu à peu reprendre confiance en elle . Non seulement il va la valoriser mais il va l'aider à réaliser un exploit physique en la coachant pour participer à un marathon. De plus sa relation avec sa soeur Jemina est tout simplement adorable car la jeune fille est très intelligente et très ouverte aux autres.

Bref, je ne vous en dis pas plus pour vous laisser la surprise de la lecture mais sachez que j'ai passé un bon moment de lecture avec le roman de Suzie K Quinn. Ses personnages nous embarquent dans une année folle de surprises de rebondissements et de découvertes. Le journal d'une fille débordée est un comédie romantique très sympathique qui nous fait forcément penser à Bridget Jones . 

Pour commander ce roman, cliques ci dessous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...