mardi 5 juin 2018

Mon avis sur le dernier de la palpitante saga I hate u love me de Tessa Wolf

Dans le pays de Fares, la guerre a éclaté.
Il doit se battre, prendre la tête de son armée.
J'ai dû partir, la boule au ventre, le cœur en miettes.
Je ne pouvais contrôler ses sentiments, ni prendre sa vie en otage.
Me voilà à Paris, décidée à aller de l'avant.

Mais comment mettre le passé derrière soi
quand on porte l’enfant de l’homme qu’on aime toujours éperdument ?
Il ne me reste plus qu’à serrer les dents, être forte
et construire petit à petit une voie vers un avenir meilleur,
pour mon bébé et moi.
Car cette fois, il s'agit bien de tourner la page.
Fares ne reviendra pas…





Date de sortie : 16 mai 2018
Editeur : BMR
Prix: 18 euros
Pages : 468 pages

Note:

Avant de vous donner mon avis complet, je tiens à dire un grand merci à Fanny des Editions BMR pour m'avoir permis de lire en SP cette superbe saga. 

Vous pouvez retrouver mon avis sur les tomes précédents en cliquant ci dessous


Mon avis : Je savais en refermant le tome 3 que je ne mettrai pas trop de temps à lire le tome 4 car je ne souhaitais qu'une seule chose : savoir le dénouement final de cette saga qui a su me tenir en haleine depuis le premier tome. Nous sommes de retour en France pour mettre un point final à cette romance qui sur plus de dix années a su nous offrir une histoire forte avec deux personnages qu'on ne peut pas oublier facilement. 

Elena Lopez prend donc un nouveau départ à Paris , loin de l'homme qu'elle aime et qu'elle a laissé dans un pays en guerre. Sa vie ne sera pas du tout facile car elle va refuser toute aide financière de la part des Fardem. Elle n'est pas rentrée seule étant donné qu'Omar est à ses côtés et je vous avoue que j'ai complètement changé d'avis vis à vis de ce personnage que je n'aimais pas vraiment et que je n'avais jusque là pas apprécié à sa juste valeur. Il m'a bien fait rire dans une fameuse scène mais il a su aussi être là au moment où Elena en avait le plus besoin. Le choc des cultures sera très dure pour lui et son adaptation ne se fera pas en douceur mais avec ce dernier cela était à prévoir. Elena va donc affronter de front sa grossesse mais aussi trouver un emploi pour lui permettre de vivre décemment. Elle va quitter des beaux palais pour vivre dans un petit studio mais qui sera sans aucun doute plus chaleureux que la demeure où elle a séjourné en Orient. 

J'ai de nouveau souffert avec elle car elle va tenter de garder Fares dans sa vie mais en tant qu'ami. Un choix difficile pour nos deux héros qui en fait restent enfermés dans leur douleur alors qu'ils ressentent la même chose. Fares a donc quitté son pays et semble être présent dans la vie d'Elena mais uniquement parce qu'elle est enceinte. Le problème est il vraiment aussi simple? Elena va donc affronter sa peur de Fares et elle va devoir tirer un trait sur le passé. ses sentiments sont clairement encore très présents mais malgré les conseils de ses amies, elle reste persuadée que son amour ne peut être synonyme que de souffrance et de rejet. Elle va donc lutter pour lui octroyer une place dans sa vie , dans celle de ses amis tout en tentant de préserver son coeur. J'ai aussi adoré la voir trouver un nouveau travail grâce à son voisin de palier Bastien et sa soeur Anna. Elle repart dans le milieu de la mode et cela pourrait susciter de nouveaux souvenirs. Parviendra t-elle à accepter de tourner définitivement la page? L'amour sera t-il encore au rendez vous? 

Fares Bardem est donc de retour lui aussi en France. Cet handicapé des sentiments va devoir trouver la force en lui de mettre des mots sur ses maux . Pourquoi est il revenu dans la vie d'Elena ? Quel est son but? Il a laissé derrière lui un pays en état de guerre mais la guerre fait aussi rage en lui car on ne sait jamais avec lui ce qu'il ressent. Pourtant dès le début , grâce aux chapitres écrits de son point de vue , nous retournons à la source et à l'époque où tout a débuté. On sent qu'Elena est la seul femme qu'il ait jamais aimé mais à force de se faire souffrir , de se détester , de se pousser à bout, ne sont-ils pas allés trop loin? En France, il sera donc de nouveau confronté à Omar, et je vous le rappelle ils ne s'étaient pas quittés en bon terme. Sauront il mettre à plat leur différent? Sauront ils se pardonner? J'ai une fois de plus adoré retrouver la psychologie de ce personnage haut en couleur qu'on n'attend jamais là où il est. Quel sera son choix final? A quel sacrifice va t-il se livrer? Fera t-il encore souffrir Elena? 

Bref, si vous ne connaissez pas cette saga de Tessa Wolf, je ne peux que vous encouragez à la lire car j'ai adoré cette histoire forte et émouvante. Nous allons sans cesse vivre des émotions éprouvantes et nous allons souffrir tout du long afin de savoir si Fares et Elena auront leur happy ending. Rares sont les romans a laissé une trace indélébile en vous et I hate u love me en fait définitivement partie. 

Pour commander cette saga , cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...