lundi 1 mai 2017

Découvrez Charmer - Chapitre 1 de Kylie Scott - Chapitre traduit.



Avec l'accord de Kylie Scott, voici le premier chapitre traduit de Charmer ;) J'espère qu'il vous plaira. Merci de ne pas reprendre ma traduction car si Kylie Scott décide de publier ce livre, elle demandera à ce que je retire ma traduction du blog donc je vous remercie par avance de partager l'article si vous le souhaites mais en aucun cas de copier coller ma traduction

Merci donc de respecter mon travail de traduction et le travail de l'auteur
Bonne lecture ;)

*********************************************************************************

Il n'y a pas beaucoup de personnes que je déteste absolument. Les meurtriers, les voleurs et les bad boys en tout genre bien entendu. Cela va sans dire. Edwin Bauder , cependant, arrive tout en haut de la liste.

Vous voyez, autrefois mon frère , Billy , et moi étions proches. On était même des meilleurs amis. Nous étions nés à 11 mois d'intervalle et nous faisions tout ensemble. (Ma mère continue de tenir pour responsable l'allaitement qui n'a pas fonctionné en tant que mode de contraception. Mais en toute honnêteté, c'est ce qui vous arrive quand vous écoutez une hippie aux idées confuses telle que Mamie. Parlons du fait de consommer trop de drogues dans les années 60. A présent , cette femme ne parle plus qu'à son défunt mari et tout le monde peut deviner à quel point elle pouvait être saine d'esprit à ce moment là). Tous les jours après l'école , Billy et moi partions pour une aventure épique à vélo. En général dans les magasins pour acheter tout ce dont maman avait besoin pour préparer à manger. S'il pleuvait , pas de soucis. Nous avions nos jeux sur ordinateur et nos BDs. On se soutenait l'un l'autre.... enfin jusqu'au 10ème anniversaire de Billy.

C'est à ce moment là que la famille Bauder a emménagé juste à côté et Ed m'a volé mon frère avec un exemplaire de la dernière édition de Open Warfare. Nous n'avions même pas le droit de jouer avec des jeux aussi graphiquement violents.

J'ai eu le souffle coupé par le choc quand Billy a dévoilé son cadeau à sa fête d'anniversaire dans notre cour.

"Ne le dis pas à maman" a dit Billy recouvrant la boîte de son papier cadeau. "Ok Alice? "

"Elle le dira" a dit Ed en ricanant, le regard noir et brillant de dédain.

"Je dirais rien" dis je en soupirant, tentant d'apparaître plus grande et plus dure. Pour que tout autour de moi ait plus de sens en général. Pas facile de faire ça à 9 ans avec une chevelure blonde, une queue de cheval et un T shirt sur lequel il y avait un arc en ciel et une licorne. "Je ne ferais jamais ça"

"C'est des conneries"

Les lèvres serrées, je faisais face à l'abruti malpoli.

"Elle ne dira rien" a ajouté mon frère prenant enfin ma défense. Yes !

Ed lui jeta un drôle de regard.

"Sans doute" affirma Billy en haussant les épaules

"C'est une fille" a dit Ed . "Bien entendu qu'elle caftera".

Et à ce sujet, mon frère ne rétorqua rien.

J'avais le coeur brisé, j'étais abattue et perdue. Vendue pour un jeu merdique et gore.

A partir de ce moment là , Billy passa toutes ses après midis à côté chez Ed. Il allait également là bas presque tous les week ends. Ca n'a pris que quelques années à Ed pour changer au moins certaines de ses opinions sur l'utilité des filles. Mais il n'a jamais changé d'avis à mon égard.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...