jeudi 11 mai 2017

Découvrez Charmer de Kylie Scott - Chapitre 5 traduit





Avec l'accord de Kylie Scott, voici le cinquième chapitre traduit de Charmer ;) J'espère qu'il vous plaira. Merci de ne pas reprendre ma traduction car si Kylie Scott décide de publier ce livre, elle demandera à ce que je retire ma traduction du blog donc je vous remercie par avance de partager l'article si vous le souhaites mais en aucun cas de copier coller ma traduction

Merci donc de respecter mon travail de traduction et le travail de l'auteur

Bonne lecture ;)

Retrouvez le chapitre un et le chapitre deux en cliquant ci dessous

                                 * Chapitre 1       * Chapitre 2     * Chapitre 3       * Chapitre 4 

La fête se déroulait sur une des petites plages pas loin de chez nous. Un énorme feu brûlait intensément, la musique et les discussions noyant le bruit des vagues lapant le sable. La plupart des personnes présentes semblaient être des Terminales de notre lycée. La troupe habituelle. Des tas de gens hurlaient des mots de bienvenue, quelques filles lançaient des regards aguicheurs à Ed. Oh punaise, quelques unes le baisaient même du regard. Elles pourraient au moins montrer un peu de respect envers elles mêmes.

Oui il était bien habillé. Mais il était toujours bien habillé. Ca ne changeait rien au fait que c'était le plus gros connard de tous les temps.

"Lennox. Bauder" hurla quelqu'un au milieu d'un match qui se déroulait un peu plus loin sur la plage. Du football au clair de lune, très romantique.

Sans la moindre hésitation, mon frère se précipita pour les rejoindre. Ce qui faisait mal. Je suppose qu'on ne passera pas du bon temps ensemble. Mais Ed revint en arrière, me regardant en esquissant un sourire.

"Quoi ? " aboyai je, les bras croisés contre ma poitrine. Une mince protection contre le vent froid venant de la mer.

"Tu connais quelqu'un?" demanda t-il , hochant la tête vers le groupe rassemblé autour du feu.

"Non je ne pense pas".

Il ne dit rien.

Je n'aurais pas dû venir, je n'aurais pas dû céder aussi facilement. Mais j'étais là à présent. Il est temps de tenter de tirer le meilleur de la situation. Pourtant la manière dont il me regardait me força à m'arrêter.

"C'était pas le but en m'amenant ici?" Demandai je. "Me montrer à quel point tu étais populaire ?".

"Surveille ça pour moi" Il ôta sa veste pour me la mettre sur les épaules.

"Qu'est ce que tu fais ?"

"Tu as froid" dit il. "Et je n'en ai pas besoin pour le moment"

J'inserai mes mains dans les manches, me taisant car je ne savais pas quoi dire. Le remercier ne semblait pas approprié. Même si la chaleur persistante de son corps, son odeur....

"Tu aurais dû mettre autre chose qu'un jeans et un sweat" ajouta t-il.

"Personne ne m'a dit qu'on irait à la plage"

"Tu n'as jamais posé la question". Et lui aussi décolla pour participer au match.

Génial. Ils m'ont tous les deux abandonnée. Mais vraiment , je m'attendais à quoi d'autre? Mon regard passa du match de foot au feu et vice versa. Fait chier d'avoir froid. Toutes les places sur les rondins et les couvertures étaient prises et je me laissais donc tomber lourdement sur le sol. Le feu crépitant m'a immédiatement réchauffé le visage même si le sable était froid. Il y avait une vingtaine de personnes qui traînaient là et une dizaine qui jouait au foot. Plus petit que les rassemblements habituels organisés par Ed.

Les conversations continuaient autour de moi, ma présence passait inapperçue . Ou pas...

"Qu'est ce que tu fous ici?" dit en ricanant une fille. Vaguement familière mais pas quelqu'un que je connaissais.

"Mon frère m'a amenée ici".

"Ah oui? "sa voice dégoulinait de haine. "Alors pourquoi tu as sur le dos la veste d'Ed Bauder?"

"Parce qu'il me l'a donnée"

"T'es sérieuse?" demanda une autre fille, se penchant en avant pour me dévisager. Le vent emmêlait sérieusement ses longs cheveux, les collant à son visage. Des mèches étaient collées sur son rouge à lèvres et volaient devant ses yeux.

Dieu merci j'avais fait ma traditionnelle queue de cheval. "C'est juste une veste. Pas de quoi faire toute une histoire"

Davantage de toisement de leur part. La coiffure de la fille était aussi raccord que la mini jupe et les jambes nues de la fille pour une soirée sur la plage . Tu parles de te geler les fesses. Tout ça pour impressionner un mec qui était trop occupé à jouer au foot pour le remarquer.

"Hé mais t'es cette grosse vache qui l'a attaqué la semaine dernière" dit la fille à la grande chevelure. 

Ne me souciant pas particulièrement de son avis, ne voulant pas encourager toute cette attention, je ne dis rien.

Un des gars qui traînait par là en buvant une canette de bière se marra. "Oh punaise. J'ai vu ça. Tu l'as pas loupé". 

"Ce n'est pas marrant" ajouta mini jupe

"Si ça l'est". Le mec jeta un bâton dans le feu. "Même Ed a trouvé ça aussi marrant. Après s'être mis une poche de glace dessus et après avoir bu quelques verres". 

Euh 

"C'est des conneries. Il la déteste"

"Alors pourquoi porte t-elle sa veste Carina?" demanda une autre fille, s'asseyant derrière le mec qui avait rigolé. Elle était magnifique avec sa peau noire. "Je ne l'ai jamais vu faire ça auparavant."

"La ferme Mara" Carina tourna son regard noir vers moi, la mâchoire serrée. 

"On dirait qu'Ed veille sur quelqu'un et c'est évident que ce n'est pas toi". 

"Il se lassera de s'encanailler avec les Premières plus vite qu'on ne croit". 

"Mmm, je ne sais pas"

Un reniflement de la part de Carina. 

"Bref" dit Mara, cessant de siroter sa bière. "Je ne pense pas que tu feras pleurer celle ci comme tu l'as fait avec l'autre fille"

"Tu as fait pleurer Zoe?" lui crachais je au visage. Je n'en avais pas la moindre idée. "Qu'est ce que tu lui as fait?"

"C'est pas mon souci si elle pouvait pas supporter la vérité."

"Qu'as tu dit?"

Kristen se contenta de bailler, mettant sa main devant sa bouche. Mine de rien, jouant avec les sentiments des gens, les blesser. 

"T'es qu'une salope"

Sa tête se leva brutalement, le visage empli de furie. "Qu'est ce que tu as dit?"

"Tu l'as entendue. Elle t'a traité de salope" a dit Mara , le sourire aux lèvres. "La question est de savoir ce que tu vas faire?".

Rien provenant de l'autre fille. 

"Tu devrais être plus prudente avec celle ci". Mara jeta un regard dans ma direction, un sourire sournois sur le visage. "Elle n'a pas eu peur de s'en prendre à Ed , donc je suis sûre qu'elle ne verrait aucun inconvénient à te ratatiner". 

Je jurais dans mes dents, ignorant Mara car elle aimait clairement causer des problèmes. Ah ces gonzesses.Elles me donnaient mal à la tête. "Tu as été méchante avec mon amie car elle était avec quelqu'un que tu désirais et que tu ne le supportais pas. C'est pathétique"

Carina me dévisagea, les yeux un peu écarquillés. Même la fille aux longs cheveux garda la bouche fermée. Pendant ce temps là, Mara riait silencieusement, le visage rempli de jubilation. 

"Arrête de remuer la merde chérie". Le mec à côté d'elle glissa son bras sous sa taille pour la rapprocher de lui. 

Elle haussa les épaules. "C'est marrant". 

Bon dieu 

Etait ce là le plan diabolique d'Ed pour se venger? En me marquant avec sa veste et en laissant ces filles me laminer? Quel con. 

"Vas jouer à la balle" Mara lui claqua un bisou sur la joue. "Je sais que c'est ce que tu veux"

"Ca s'appelle du football".

"Va y. Tout va bien". 

Après s'être mis à rire, le mec déambula sur la plage. Des tas de cris et bruit provenaientdu match. Carina et son amie allèrent parler à d'autres personnes. Après m'avoir jeté un dernier regard furieux, évidemment. Je me blottis dans la veste d'Ed. Ne reniflant pas le col car ça aurait été bizarre. Mara saisit une bière dans la glacière derrière elle et me la passa. 

"En gage de paix" dit elle. 

"C'était vraiment nécessaire tout ce baratin? " demandai je, acceptant la canette glacée. 

"L'énerver comme ça?"

Elle se contenta de me regarder, les yeux noirs et incandescent. Probablement de manière diabolique. "La compétition pour Ed est féroce. Habitue toi". 

"Je ne sors pas avec lui". 

"Et pourtant te voilà avec sa veste". 

Je me contentai de secouer la tête. 

"Tu voulais être meilleure amie avec elles?"

"Jamais de la vie"

"Bonne réponse", dit elle. "Tu avais raison, ce sont des salopes. Mais ton amie Zoe était folle d'elles".

"Putain. Elle voulait juste être en bon terme avec les amies de son petit ami." sourcillai je. "C'est à ce point choquant?"

"Non. Elle aurait dû se renseigner bien avant". Mara hocha la tête vers Carina qui était de l'autre côté du feu. "Celle ci court après Ed depuis des années. Elle ne se la jouera jamais franc jeu". 

"Et toi si? "

"Jouer franc jeu?". Elle tourna la tête. "Non. Où serait le fun dans tout ça?"

"T'as raison" dit je platement, ouvrant ma bière et la sirotant. 

"Tu as la main sur ces trucs". Elle me fit un clin d'oeil. "J'ai foi en toi. 

"Génial" dis je avec sarcasme. 

Les flammes crépitèrent et la musique se mit en route. Au dessus de nos têtes, la lune brillait et les étoiles scintillaient. C'était une belle nuit, malgré la compagnie plus que douteuse des autres. 

"Je pense que toi et Ed vous êtes fait l'un pour l'autre" dit elle, se penchant pour entrechoquer sa canette contre la mienne. "Bienvenue parmi nous, quel que soit ton nom".

"Alice et t'es folle".

"Un peu" acquiesça t-elle.

"Venir ce soir était une erreur" dis je , principalement à moi même. "Une de celles que je ne referais pas". 

Mara se contenta de sourire. "On verra"


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...