mercredi 30 mai 2018

Mon avis sur Alice, superbe de Luce Michel

Alice est étonnante. Elle a la voix éraillée de ceux qui ont trop fumé. Je trouve que cela a un charme fou, surtout chez quelqu'un qui n'a pas touché une cigarette de toute sa vie. Elle a fait un peu de tout dans le milieu du théâtre, donne des dîners improbables où son mari s'ennuie ferme mais où tous les autres convives boivent trop et parlent fort. Si Sagan était encore parmi nous, elle s'inspirerait d'Alice". Lola Même pour ses amies telle Lola, Alice est un tourbillon. Mais surtout, Alice est fan d'horoscope. Un sale petit secret qu'elle n'assume pas complètement. Selon ce qu'elle lit le matin, elle est capable de chambouler son emploi du temps. Oui, son addiction va loin... Alors, lorsqu'elle décide de tout changer, agira-t-elle en fonction de la configuration du ciel ?

Date de sortie : 30 mai 2018
Editeur : Pygmalion
Prix: 18.90 euros
Pages : 275 pages


Note :

Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à remercier Audrey des Editions Pygmalion pour m'avoir permis de lire ce roman en SP. 

Mon avis : J'avais découvert la plume de Luce Michel avec Lola, sérieux et j'avais adoré l'humour de ce premier roman. Il était donc naturel pour moi de découvrir cette suite mais je dois vous avouer que je suis passée complètement à côté d'Alice et son cheminement. 

Alice de Saint Vincent est une femme qui a du vécu et qui a eu de nombreux maris. Les a t-elle vraiment aimés? C'est une question qui semble légitime et qui prend tout son sens quand on découvre le premier amour d'Alice et la marque qu'il a laissé en elle. Elle est devenue une femme hautaine, froide et distance et c'est sans aucun doute cette image qui m'a empêché de m'attacher à ce personnage et d'avoir envie de connaître le fin mot de l'histoire. Evidemment , j'ai lu le livre jusqu'au bout mais j'ai trouvé qu'il y avait des lenteurs et que les flashbacks avaient parfois tendance à me perdre car je n'arrivais pas immédiatement à savoir à quelle époque de sa vie elle nous plongeait. Alice a certes une vie sociale mais prend t-elle vraiment le temps d'écouter ce que les autres ont à dire? Elle a noué une amitié assez particulière avec Lola , que nous retrouvons dans un état de déprime absolue qui a plombé encore plus l'ambiance. La jovialité et le côté bout en train de la jeune femme m'a énormément manqué et comme Alice le dit si bien , nous avons l'impression de voir une ado en pleine crise qu'il faut pousser en dehors de ses retranchements. 

Nous découvrons aussi les autres connaissances d'Alice et j'ai eu la désagréable sensation que tout glissait sur elle. Ses amies semblent aussi superficielles qu'elle et n'attachent que de l'importance aux apparences. Même Alice ne cesse de citer des grandes marques et cela a creusé encore plus l'écart entre elle et moi car je ne me suis pas "reconnue" en elle et ses tracas. Même quand elle parle de sa fille Bethany, on la sent hermétique à tout sentiment. Elle est clairement obnubilée par son amour de jeunesse et c'est à ce seul moment qu'elle rayonne. Peut elle tout envoyer valser pour vivre un amour qu'elle idéalise depuis des années? Cet amour lui a demandé de gros sacrifices, de belles souffrances et pourtant tel un aimant , dès que Simon apparaît dans les parages, elle ne peut plus résister. Les nombreux maris prouvent qu'elle n'a jamais pu combler ce manque et ce qui est assez ironique est le fait qu'elle conseille à Lola d'oublier Arnaud et d'aller de l'avant. Mais Alice reste hantée par ce passé et elle n'a définitivement jamais tourner la page. 

Bref, comme vous pouvez le constater,  je ne me suis pas laissée embarquée par l'histoire d'Alice et j'ai eu l'impression de découvrir une nouvelle facette peu avenante de Lola. Bien entendu ceci n'est que mon humble avis et je vous laisse vous faire votre propre idée sur ce roman . 

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...