jeudi 17 mai 2018

Mon avis sur Shadows & Secrets de Cara Solak

Sept ans après avoir quitté sa ville natale, Émilia retourne sur les traces de son passé à l’occasion de l’enterrement de l’un de ses amis de lycée.
Là, elle retrouve Max, son amour d’adolescence, qu’elle a quitté avec perte et fracas avant de partir pour Londres, sans un regard en arrière.
La brûlure du désir est toujours aussi forte, l’attraction évidente, mais Émilia cache un secret qu’elle ne peut pas lui avouer, au risque d’y laisser des plumes…

Date de sortie : 18 mai 2018
Editeur : Editions Addictives - Luv Collection
Prix: 4.99 euros
Pages : 280 pages

Note :

Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à remercier Lena des Editions Addictives et Cara Solak pour leur confiance et pour m'avoir permis de lire ce roman en SP.

Mon avis : En règle générale , je n'ai aucun souci avec les récits à la 3ème personne car j'en lis très régulièrement. Je sais que pour certains lecteurs cela peut poser problème mais ce n'est pas mon cas. Pourtant dès les premières pages, j'ai senti que ce récit à la 3ème personne serait mon exception qui confirme la règle. Je ne suis pas parvenue à entrer dans l'histoire et à m'attacher aux personnages car je suis restée extérieure , comme hermétique à ce que je lisais. 

Emilia aussi connue sous les surnoms de Miliblue et Emy est de retour en France après sept longues années d'absence. Nous découvrirons un peu plus tard les raisons de cette séparation , d'autant plus qu'elle laisse derrière elle sa meilleure amie Louisa et le frère de cette dernière, Maxence, qui avait une place très particulière dans son coeur. Les secrets sont donc de mises et on va chercher à comprendre pourquoi elle a pris une décision aussi radicale. Cette semaine risque de tout changer car sa vie à Londres est très organisée et elle peut compter sur son colocataire pour l'épauler car lui connait toute la vérité. On peut se demander pourquoi lui sait alors que son amie ne sait rien. D'une part, c'est parce qu'elle a complètement coupé les ponts entre la France et l'Angleterre et d'autre part car Ryan a été d'une aide très précieuse à un moment donné de sa vie. J'ai bien aimé le personnage d'Emy même si certaines de ses réactions ne m'ont pas semblé cohérentes en prenant un certain facteur en compte ( je ne peux pas vous en dire plus car ce serait révéler un pan important de l'intrigue ).

Maxence Durand est donc le héros de notre histoire et grâce aux flashbacks, nous avons des informations à son égard mais aussi à propos de sa jeunesse avec Emy. Ils ont tissé des liens indéfectibles et pourtant un événement a tout fait basculer. A l'image d'Emy, j'aurais aimé que l'auteur creuse un peu plus sa psychologie car nous avons la grande révélation en toute fin de roman et avant ça , nous n'avons pas de réelle plongée dans son histoire personnelle. On comprend que le retour d'Emy le perturbe et qu'il est bien décidé à avoir la discussion qu'ils auraient dû avoir il y a plus de 7 ans mais on ne creuse pas plus loin et je trouve ça vraiment dommage. J'ai bien aimé son co-équipier Phil car il apporte évidemment la touche humour de ce roman. Il saura alléger certaines scènes un peu tendues par sa bonne humeur.

Ryan Johnson est donc le meilleur ami londonien d'Emy et une fois de plus c'est le copain gay. Je ne sais pas pourquoi ce fait devient un élément clé des romances mais j'ai trouvé que dans ce roman , le fait qu'il soit gay n'apporte rien en plus surtout qu'Emy va jouer sur le dissimulation de ce fait pour rendre jaloux Maxence. Alors oui , on peut dire qu'il va mettre les pieds dans le plat car c'est en partie de sa faute si la révélation est faite car il va accélérer le processus en agissant comme il va le faire. J'ai bien aimé ce personnage car on sent qu'il veut vraiment venir en aide à son amie qui est complètement débordée par les événements qui vont se dérouler en France.

Bref, j'ai passé un assez bon moment de lecture même si je n'ai pas fondu pour l'histoire qui n'a pas su conquérir mon coeur. Je suis malheureusement restée hermétique aux vécus , aux sentiments et à ce qui arrive aux personnages car l'écriture à la 3ème personnage m'a empêché d'entrer dans l'histoire. J'aurais aimé qu'on aille plus en profondeur dans la psychologie des personnages mais cela ne reste que mon avis. Je vous invite à vous faire votre propre opinion.

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous

4 commentaires:

  1. Bonsoir, pour ma part je ne suis du tout en phase avec ta chronique. D'une part, la 3eme personne c'est la base en matière d'écriture (hé oui...). Pour le coup, l'écriture est assez fine et fluide donc pas de difficulté à se mettre en accord avec les personnages, personnages qui plus est attachants. On sent certes venir les choses mais les secrets forment le noyau d'un enchaînement de situations qui au final s'avére captivant. Pour l'introspection de Max, l'auteure s'emploie tellement à nous faire comprendre le pourquoi du comment qu'il ne me semble pas nécessaire. Enfin, pas touche à Ryan. Oui c'est le meilleur ami gay que l'on a coutume de voir mais pour le coup l'auteure a su utiliser ce statut à bon escient pour son histoire. Moi personnellement je recommande pour un bon moment de détente romantique sans prise de tête malgré le caractère équivoque de l'histoire �� Après ce n'est que mon avis ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anonyme , comme je l'ai dit à la fin de ma chronique ceci n'est que mon simple ressenti et je n'ai pas parole d'évangile. Comme je le dis également j'ai l'habitude de lire des romans à la 3ème personne ( et oui je l'ai bien marqué au début de ma chronique) et je suis en droit de ne pas avoir apprécié cette mise en forme pour ce roman. Ce n'est pas forcément la base de tous les romans car nombre sont ceux écrits à la 1ère personne aussi. Lisant énormément de livres par mois, je sais que l'emploi de la 1ère ou de la 3ème pers peut être autant utilisé l'une que l'autre. Si si désolée , je vais toucher à Ryan ( rires) car l'usage de l'ami gay devient un incontournable dans les romances et par moment ce détail supplémentaire n'est pas à mes yeux essentiels. Si Ryan n'était pas gay , cela ne changerait rien au déroulé de l'intrigue car en aucun cas sa sexualité a un impact sur l'histoire.
      En tout cas merci pour ton avis, c'est toujours très intéressant de discuter de notre ressenti sur un roman ;)

      Supprimer
    2. Bonjour. Moi aussi j'aime échanger sur les récits lus. En effet, nos points de vue divergent mais pour ma part j'apprécie vraiment la plume de cette auteure : on sent qu'il y a de la recherche, c'est donc élaboré sans pour autant être "prise de tête". Quant à la 3eme personne, je suis une littéraire dans l'âme et les récits à la Jane Austen se font trop rares à mon sens et c'est en cela que c'est la base. Quant à Ryan, pas touche (mdr) : moi j'adore son statut et le fait qu'un personnage secondaire soit néanmoins déterminant pour l'histoire. Bref, je continuerai à suivre cette auteure �� Bonne journée. Cindelle CH

      Supprimer
    3. Moi aussi je continuerai à lire cette auteur , ma lecture ne m'a pas déçue complètement. Fan de Jane Austen , je comprends complètement ton point de vue et si je ne dis pas de bêtises Harry Potter est aussi écrit à la 3ème personne ;)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...