mercredi 29 mars 2017

Mon avis sur No Fury de Lena Bell

Cormac est prince, moi la fille du tavernier. Nous vivons dans deux mondes totalement différents. Pourtant lui et moi avons été amis autrefois. En secret.

Aujourd’hui, il est le prince qui donne les ordres, je suis la serveuse de bière qui doit obéir… et cela fait des années que nous n’avons pas échangé un mot. Je connaissais parfaitement les limites à ne pas franchir et les bonnes manières. Des règles existaient et je les respectais, je me contentais de l’admirer dans l’ombre.

Depuis peu, chaque nuit, un valet me conduit aux appartements du prince. Et, chaque nuit, le prince me fait sienne. J’aimerais avoir la force de me refuser à lui, j’aimerais ne rien ressentir, et croire que lui ne ressent rien non plus... Mais à l’évidence, c’est l’inverse qui se produit. Avec la promesse du seul droit qui me revient : celui de souffrir.



Date de sortie : 20 janvier 2017
Editeur : BMR
Prix: 10.99 euros
Pages : 300 pages

Note: image host

Avant de vous donner mon avis complet, je voudrais remercier Cécile des Editions BMR pour m'avoir permis de lire ce roman en SP

Mon avis : Je dois avouer que la lecture de ce roman est très rapide ou devrais je dire trop rapide à mon goût. Malheureusement je suis passée à côté de ce roman. Je pense que ce qui m'a perturbé dans ce roman est le fait que nous ayons des chapitres très très courts ( parfois une seule page). De ce fait, nous n'avons pas réellement le temps de nous plonger dans l'histoire que nous passons déjà au chapitre suivant. On sent clairement que ce roman est issu de la plateforme type Wattpad étant donné la forme du roman et si en général cela ne me gêne aucunement , ici je ne suis pas parvenue à entrer dans l'histoire. De plus , la multiplication des flashbacks selon les divers âges des personnages peut parfois donner le tournis.

Cathryn est une jeune servante qui est née le même jour que le Prince Cormac. Très jeunes, ils parviendront à tisser des liens très forts d'amitié. Mais bien évidemment ils vivent dans deux mondes à part que tout oppose. Cathryn est donc tout en bas de l'échelle sociale et n'aspire qu'à une chose : être au service de son maître. Elle est très calme et posée et ne cherche en aucun cas les ennuis. Aussi, elle aide son père à brasser la bière qui sera servie au château. Tout au long de son enfance, elle se mettra à rêver que ses sentiments ( qui dépassent l'amitié) soient partagés et elle aura quelques déceptions. En effet, une fois l'innocence de l'enfance dépassée, le sens du devoir prendra le dessus et nos deux protagonistes devront prendre deux chemins différents.

Un soir tout va basculer quand Douglas le serviteur de Cormac viendra la chercher pour satisfaire des besoins très particuliers de son prince. J'ai parfois été un peu gênée par ces scènes car même si on a conscience que les sentiments de Cathryn sont profonds, la manière dont les choses sont présentées s'apparentent à un viol et c'est assez dérangeant. Elle accepte par amour des choses parfois à la limite de la morale. Je ne dis pas que les scènes de sexe sont mal écrites mais elles sont parfois dérangeantes et nous mettent mal à l'aise. Etant donné que nous n'avons pas réellement le point de vue du héros, nous ne savons pas pourquoi il peut souffler le chaud et le froid en un instant. On se demande donc comment va évoluer cette relation clandestine et si un bonheur est envisageable?

Cormac est un personnage intéressant que j'aurais aimé voir plus développé. Dans un premier temps , on ne voit en lui qu'un homme qui prend son pied en considérant Cathryn comme un moyen d'assouvir ses pulsions. On sent qu'il n'a pas envie de prendre le pouvoir et qu'il traîne les pieds face aux responsabilités qui l'attendent. Je dirais donc qu'il y a deux facettes en lui : l'adolescent insouciant qu'il était et l'homme de pouvoir qu'il doit devenir. Dans un premier temps , on est attendri par les gestes qu'il a à l'égard d'une enfant qui est inférieure à lui. Il se moque des rangs sociaux. Pour lui Cathryn est une amie sincère avec qui il partage de bons moments. Puis il y a cette période de transition qui m'a quelque peu perdue et on ne sait pas à quel jeu il joue. J'aurais aimé être dans sa tête à ces moments là afin de saisir les tenants et les aboutissants.

Puis nous avons cette période de pouvoir où il est rattrapé par son rang, son statut et ses obligations. J'ai préféré cette période car on sent qu'il est un homme d'honneur tiraillé entre ses envies, ses sentiments et son statut de roi du royaume. Vers la fin du roman , il devient une personne plus appréciable. L'auteur développe à ce moment là une intrigue intéressante qui aurait mérité de prendre plus de place dans le roman. Même si on est clairement dans une romance, l'intrigue et le dénouement final apporte une nouvelle intensité au récit et la tension narrative prend enfin forme pour notre plus grand plaisir.

Bref , j'ai bien aimé cette lecture mais malheureusement , elle ne restera pas gravée dans ma mémoire car l'enchaînement de chapitres longs, d'une intrigue qui prend du temps à se mettre en place et des héros qu'on a dû mal à comprendre auront raison de moi. Je vous laisse vous faire une propre idée de ce roman de Lena Bell.

Pour commander ce roman , cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...