mercredi 3 mai 2017

Mon coup de coeur absolu pour Clash de Jay Crownover

Seul le feu peut faire fondre la glace

Zeb pensait avoir pris la plus grosse claque de sa vie huit ans plus tôt, le jour où un juge l’a envoyé en prison pour trente interminables mois. Mais c’était compter sans la nouvelle qui vient de bouleverser son univers : il a un fils de cinq ans… qui n’a plus personne d’autre au monde et risque de passer son enfance en foyer d’accueil. Avec son passé, Zeb sait qu’obtenir la garde de son fils ne sera pas facile. Seule Sayer, l’avocate au visage d’ange et à la sophistication froide qui détonne tellement dans leur groupe d’amis tatoués et hauts en couleur, peut l’aider.

Et si ça veut dire qu’il n’aura jamais sa chance avec la belle avocate qui lui retourne la tête – et le sang – depuis des mois… tant pis ! A moins que cette collaboration forcée ne brise au contraire la barrière que la princesse des glaces s’acharne à ériger entre eux…



Date de sortie : 3 mai 2017
Editeur: Collection &H
Prix: 15.90 euros
Pages: 365 pages

Note:image host 

Avant de vous donner mon avis complet, je tenais une nouvelle fois à dire un grand merci à Mélanie de Collection &H pour sa confiance et pour m'avoir permis de lire en SP ce premier tome.

Mon avis : Jay Crownonver fait partie de ces auteurs qui sont des valeurs sûres et qui vous feront passer un superbe moment de lecture. Dès que j'ai su que Zeb et Sayer auraient leur saga spin off, je n'avais qu'une hâte : me plonger dans leur histoire. Il faut savoir que la saga Clash est un spin off de la saga Marked Men et certains se demandent donc s'il est essentiel d'avoir lu la précédente saga pour lire Clash. Ma réponse sera double : non car en aucun cas , vous ne serez pas gêné dans votre lecture car nous avions quelques informations récapitulatives sur les précédents personnages . Mais en même temps passer à côté des 6 tomes de cette sublime saga , c'est un peu dommage. On s'attache aux personnages et j'ai adoré avoir un peu de leur nouvelle dans ce premier tome de la saga Saints of Denver. 

Zebulon Fuller est un personnage formidable, adorable, charmant, sexy, fidèle, loyal et sur qui on peut compter. Nous l'avions découvert dans le tome consacré à Nash et depuis j'avais senti l'immense potentiel de ce personnage . N'oublions pas que les héros de Jay Crownover sont des bad boys qui sont en réalité de gros nounours qui nous charment en un quart de tour. Zeb n'échappe donc pas à la règle et il est évident qu'on envisage de faire des travaux chez soi s'il existait vraiment dans la vraie vie. Nous avions eu connaissance de son passé d'ex taulard mais nous n'avions que très peu d'éléments à son sujet. C'est chose faite dans ce tome où nous apprenons à connaître tous les éléments de sa vie. Ne vous fiez pas aux apparences, contrairement à Asa qui est un vrai criminel repenti, Zeb a durement payé sa dette à la société. Devoir rester 3 ans en prison pour les faits qui lui sont reprochés est une pilule assez difficile à avaler car on découvre le noeud du problème. Mais au lieu de nourrir une certaines aigreur au fond de lui, Zeb a rebondi dès sa sortie de prison. Il est parvenu à créer de ses propres mains son entreprise de bâtiment. Il a su tirer aussi profit de ses erreurs passées en tendant la main à ceux qui comme lui ont payé leur erreur au prix fort. Tous ses employés sont des anciens prisonniers qui ont purgé leur peine et qui se plongent corps et âme dans le travail. Zeb c'est le patron parfait mais aussi l'empathie même. Il sait par quoi ses gars sont passés et il est donc à même de les comprendre. Zeb c'est aussi un bricoleur hors pair qui sait manier les outils d'outillages avec un côté sexy affolant. Il est maître de son art et sa passion est visible de tous. Il a en lui cette philosophie de vie tout à fait honorable et il est donc capable de briser les fondations d'une maison vacillante pour tout rénover et distiller une modernité dans une structure ancienne. Il sublime tout ce qu'il touche et c'est juste génial. 

Zeb vit donc dans un monde aux antipodes de celui de Sayer Cole, son avocate qui ne le laisse pas indifférent. S'il gagne très bien sa vie, il n'a pas les mêmes envies et les mêmes moyens financiers que la sublime blonde. Mais face à l'adversité , Zeb ne recule jamais et il se lance une nouvelle mission : celle de conquérir la "Reine des Glaces". Mais lorsqu'une nouvelle va bouleverser sa vie, il ne reculera pas face aux difficultés et assumera sa paternité. Si vous fondiez déjà pour Zeb le bricoleur, vous allez succomber irrémédiablement à Zeb le papa. Il n'a pas eu une vie familiale de tout repos mais il sait compter sur les deux femmes de sa vie à savoir Beryl et Melissa. Beryl est sa soeur et elle a eu ( sans le vouloir) un rôle décisif sur la vie de Zeb. C'est une jeune femme formidable qui n'a pas fait les bons choix en amour et qui en paie aujourd'hui les conséquences. Sa fille Joss est aussi adorable et cette jeune fille à la langue bien pendue saura faire avancer l'intrigue principale au moment opportun. Comme je vous le disais donc , Zeb est le papa de Hyde et ô mon dieu ce que j'ai pu être émue avec ce gamin. Lors des scènes entre ces deux hommes qui se ressemblent comme deux gouttes d'eau , l'émotion est très souvent au rendez vous car ce petit bout de chou de 5 ans a vécu des choses terribles mais qui n'ont pas fait de lui un pauvre petit gars. Dès qu'il ouvre la bouche, on ne peut être qu'attendrie car il aura de belles paroles sages pour son si jeune âge. Zeb parviendra donc t-il à concilier sa vie de père et sa vie d'homme? Saura t-il se faire une place de choix dans la vie mais surtout dans le coeur de Sayer? 

Nous avions découvert Sayer Cole dans le tome dédié à Rowdy Saint James. Cette jeune femme a quitté Seattle pour venir vivre à Denver et enfin découvrir l'identité de son frère. C'est aussi une jeune femme qui a le coeur sur la main même si elle est persuadée du contraire. L'essentiel chez elle est de ne dévoiler en aucun cas ses émotions et ses sentiments. Quant on dit que l'argent ne fait pas le bonheur , Sayer en est l'exemple parfait. Son contexte familial a laissé des traces indélébiles et on est souvent très touchée par cette jeune femme qui prend soin des autres mais qui se refuse le droit d'être aimée. Quand elle vient en aide aux autres , elle ne ménage pas ses efforts mais il en est de même pour mettre les autres à distance. Cette froideur et ce côté hautain pourraient en rebuter plus d'un mais Zeb saura voir au delà des apparences. Sayer n'a jamais émis de jugement quant à son passé d'ex taulard donc il ne jugera jamais la jeune femme sur son attitude. Il va vite comprendre que tout cela cache des blessures profondes et bien à vif. On ne se remet pas facilement d'une enfance terrible où les coups n'étaient pas dû à de la violence physique mais de la violence morale. On a voulu formater cette jeune femme en lui faisant croire qu'elle n'était bonne à rien et qu'elle était une déception constante. C'est terrible de vivre une vie où on a le sentiment que personne ne vous aime à votre juste valeur. C'est donc pour cela qu'elle est à même de comprendre l'attitude de Poppy. Tel une maman poule , elle va couver cet oisillon blessé , tombé trop brutalement du lit. Et c'est aussi de cette façon qu'elle viendra en aide à Zeb pour qu'il puisse obtenir la garde de son fils. 

Une chose est sûre, elle mettra tout en oeuvre pour chasser toute émotion de sa vie et pour continuer à être la femme transparente qu'elle ne cesse jamais de vouloir être. Comme le souligne la phrase d'accroche du roman : Sayer et Zeb c'est le feu et la glace. Zeb c'est la passion , c'est la force et il aura besoin de tous ses atouts pour tenter de faire succomber Sayer. Ce qui est génial c'est que Sayer n'est pas une cruche qui se lamente en se disant "Mais pourquoi il m'aime" non car elle ne sait pas s'aimer elle même donc comment pourrait elle aimer les autres. Ce que j'ai donc adoré dans le roman est toute la thématique liée au métier de Zeb : la rénovation, la reconstruction, la réparation ou l'embellissement et comme le dit si bien Sayer :

"Moi qui m'attendais à ce que tu la joues frangin protecteur! Que tu me mettes en garde contre ce mec avec son casier et sa réputation de tombeur! Tu crois vraiment que c'est ce mec là qui saura réparer ce qui est cassé à l'intérieur de moi?
C'était une question idiote , vu que le métier de Zeb , c'était justement de réparer ce qui était cassé. Mais une maison, ce n'est pas un être humain, et il faudrait plus d'un coup de marteau pour venir à bout de la couche de glace qui protégeait mon coeur"

Et c'est en cela que cette histoire est magnifique car on a des personnages à qui la vie n'a pas fait de cadeau et qui doivent se battre pour obtenir un bonheur qui semble à la portée de tout le monde. Sayer est une battante qui s'est sans aucun doute perdue en route. Saura t-elle plonger dans le vide et tenter l'expérience? Pourra t-elle se laisser aimer par Zeb? Aura t-elle droit à une famille digne de ce nom?

Bref, comme vous avez pu le voir au fil de ma chronique, Clash , Passion Brûlante est une petite merveille que je ne peux que vous recommander. A chaque fois que je lis un roman de Jay Crownover, je me dis que je ne peux pas adorer plus un personnage et pourtant c'est le cas. Cette auteur n'a pas son pareil pour nous offrir des histoires merveilleuses avec des écorchés vifs qui devront batailler pour se construire un avenir à deux. Quel régal aussi de revoir Rowdy, Poppy , Rome ou encore Cora. Nous avons un léger aperçu des héros qui nous attendent dans Passion Coupable et je sens que ça va être sacrément explosif car nous connaissons un peu Quaid et Avett mais à eux deux ils risquent bel et bien de faire des étincelles.

Pour commander ce roman , cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...