mercredi 27 juin 2018

Mon avis sur le 1er tome de Secrets de Vestaires - Sous contrat de Rebecca Crowley

Eva Torres est sous contrat comme interprète de l’équipe de foot d’Atlanta. Les joueurs vedettes, elle les connaît :

arrogants, superficiels, amateurs de filles. Alors, devoir accompagner partout Rio Vidal, nouvelle étoile chilienne du ballon rond, ça ne l’enchante pas du tout. Pas plus que d’accepter son invitation à dîner. Mais, c’est son job, et elle est décidée à rester professionnelle... Seulement, dès ce premier tête-à-tête, Rio se révèle bien différent de ses partenaires de jeu – et beaucoup plus troublant qu’Eva ne le voudrait..

Date de sortie : 27 juin 2018
Editeur : J'ai Lu pour Elle
Prix: 7.40 euros 
Pages : 350 pages




Note


Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à dire un grand merci à Myriam des Editions J'ai Lu pour Elle pour m'avoir permis de lire en SP ce roman. 

Mon avis : Comme vous avez pu le constater ces derniers mois, les Editions J'ai Lu pour Elle ont lancé leur collection #Exclusif avec des thèmes en lien avec l'actualité. La saga de Jamie Shaw célèbre donc la fête de la musique, les titres MM de Elle Kennedy et Sarina Bowen ou encore d'Amélie Astier et de Mary Matthews la gay pride et cette saga célèbre évidemment la Coupe du monde. Je ne suis pas fan absolue de foot mais je me suis laissée emporter par cette saga qui s'annonce très prometteuse.

Eva Torres va devenir à 30 ans la traductrice officielle du nouveau joueur de Skyline Atlanta, le chilien Rio Vidal. J'ai adoré ce personnage car elle va s'efforcer de rester très professionnelle et donc de résister à la tentation que ce dernier va déclencher en elle. Il ne faut pas s'en tenir aux apparences car derrière cette façade se cache une femme qui ne veut absolument pas faire de faux pas et qui recherche une relation très sérieuse qui aboutira sur une vie à deux épanouie. Cela ne serait donc être possible avec un joueur qui est sous le feu des projecteurs et qui est sorti avec une femme aux formes sublimes. Dès leur première rencontre, elle pose les jalons de leur relation et ne se laissera pas céder aux charmes de ce joueur très sympathique.

Plus on va apprendre à connaître Eva plus on découvrira ce qu'elle cache sous sa carapace car elle se rend vite compte que Rio n'est pas Hector son ancien client égocentrique. En dehors de ses heures de travail, elle a du mal à s'intégrer dans la vie sociale des joueurs et des femmes de joueurs. Elle n'est pas asociale mais elle a le sentiment de ne pas être à sa place et c'est bien dommage car Olivia ( la femme de Deon Ellis) est tout à fait adorable et pourrait même être une amie si elle acceptait d'ouvrir son coeur. L'empathie de la jeune femme n'est plus à prouver et nous allons le découvrir très vite aux côtés du Père Diego. Son engagement est sans failles et on sent qu'elle apporte un réel plus à ses familles qui sont plus démunis que jamais. Son passé a aussi fait d'elle la femme qu'elle est devenue et on voit à quel point elle saisit les problèmes d'intégration et d'immigration. J'ai adoré que dans une romance sportive , on aborde des thèmes aussi forts et importants que ceux ci même s'ils sont en toiles de fond.

Rio Vidal a donc quitté le Chili après avoir remporté une compétition de la plus haute importance avec son ancienne équipe et il n'a qu'une idée en tête : faire ses preuves aux Etats Unis. On sent le manque de confiance en lui en dehors du terrain non seulement à cause de la barrière de la langue mais aussi de cette impression qu'il n'est absolument intelligent sous couvert qu'il n'a pas eu d'éducation poussée. J'ai aimé la ténacité de ce personnage qui nous donne une image plus que positive du sportif . Il a la rage au ventre et il veut prouver qu'il a sa place dans l'équipe. Nous allons donc assister à quelques matchs et j'ai apprécié que ces scènes soient au service de l'histoire et de la romance car elles n'alourdissent pas le récit , bien au contraire. Sur le terrain , il est donc entêté et ne ménage pas ses efforts.

Ce que j'ai aimé aussi chez lui est sa personnalité en dehors du terrain car il n'a pas pris la grosse tête et mesure la chance qu'il a d'avoir une carrière comme la sienne. Il a la vie qu'il a car il l'a construite à la sueur de son front et il ne lui manque plus qu'une seule chose : une compagne pour la partager avec lui. Il ne frime donc ni sur le terrain ni en dehors et il a su garder la tête sur les étoiles. Tout comme Eva il a le sens des valeurs et de la famille et il sait ce que c'est de ne pas avoir de chances au départ dans sa vie. Il semble avoir trouvé une femme qui le comprenne ( et pas seulement au niveau de la langue lol) et qui pourrait faire un bon bout de chemin avec lui. Mais Eva est comme une bête sauvage à apprivoiser et on espère qu'il aura les épaules pour le faire.

Bref, je suis ravie d'avoir découvert cette saga que nous retrouvons en juillet puis en août. La trilogie Atlanta Skyline va être intégralement traduite et j'ai hâte de découvrir ce que nous réserve les deux prochains tomes. Rebecca Crowley a su me plonger dans le milieu du football et nous proposer une romance que vous allez adorer. Une lecture parfaite en cette période de Coupe du monde. 

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...