mercredi 2 mai 2018

Mon avis sur In flames d'Abbi Glines : le tome de la denrière chance pour Nan

Égoïste, peste, capricieuse : la réputation de Nan n'est plus à faire.
Mais sous ces dehors se dissimule un immense besoin d’amour. Et même si elle passe du bon temps avec Major, elle commence à en avoir assez de ses manières frivoles. Surtout depuis qu'elle a rencontré le mystérieux Gannon.
Entre Major qui lui réclame une seconde chance et Gannon qui hante ses rêves, Nan doit faire un choix. Ce qu’elle ignore, c'est que tous deux sont impliqués dans des combines qui la dépassent, et de loin…


Date de sortie : 2 mai 2018
Editeur : Collection & Moi
Prix: 12.90 euros
Pages : 288 pages




Note :

Mon avis : Il y a longtemps que le dernier tome de la saga Rosemary Beach est dans ma PAL car j'avais acheté le roman en anglais . Il était donc temps que je lise cette conclusion d'une saga qui a su nous tenir en haleine depuis les premières parutions chez Collection Emoi et J'ai lu pour elle. 

Nan Dillon est le personnage le plus détesté de la saga car il ne faut pas oublier toutes les horreurs qu'elle a fait subir à toutes les héroïnes en commençant par Blaire. La liste de ses atrocités est aussi longue que mon bras et il est difficile de s'attacher à ce genre de personne car son égoïsme et sa méchanceté n'étaient plus à démontrer. J'étais donc curieuse de découvrir comment Abbi Glines allait terminer sa saga avec un tel personnage. J'ai aimé découvrir Nan sous un nouvel angle et j'ai surtout apprécié le fait de ne pas la voir changer radicalement pour devenir une femme qu'elle ne sera jamais. Elle va garder son franc parler mais l'auteur a réussi à l'humaniser notamment avec le personnage de Nate qui nous montre le côté humain de Nan. Si vous vous souvenez de sa rencontre avec Blaire , vous savez que ses rapports avec sa belle soeur était plus que tendus mais Blaire étant gentille et sachant que Rush aime profondément sa soeur, elle n'a pas pu lui tourner le dos. Je trouve ça vraiment admirable car elle aurait pu rayer Nan de sa vie. Nate humanise donc Nan et à deux deux , ils vont nous offrir de magnifiques scènes. On constate une fois de plus qu'elle manque cruellement d'amour et que l'absence d'amour familial a forgé la garce qu'elle est devenue. 

Dans ce tome, Nan  va donc être une fois de plus déçue par Major Colt car ce serial baiseur ne pense pas qu'elle puisse ne plus vouloir de lui . Ce qu'elle ne sait pas c'est que tout ça fait partie d'un plan machiavélique dont elle n'a absolument pas conscience. Le diable va se laisser berner et la chute pourrait être brutale. Je n'ai pas vraiment apprécié le personnage de Major car il est trop imbu de sa personne et aussi trop borné pour s'en rendre compte. Il veut s'attaquer à des adversaires plus féroces que lui mais dans cette partie d'échec, il sera évidemment le fou du roi et il ne lui arrivera pas à la cheville. Son obsession envers Nan n'est pas le fruit d'un réel amour mais plus aux éraflures qu'elle va lui infliger à son ego dans ce tome. Major a joué et a perdu mais il refuse de l'admettre et ni Mase ni Cope ne parviendront à lui faire entendre raison. Il est le jouet entre les mains de son patron et il aura beau taper des pieds, il aura un mal fou à reprendre la main. Il n'a donc pas l'intelligence nécessaire pour sortir son épingle du jeu mais saura t-il reconquérir Nan? 

Gannon Roth est le 2ème homme du roman et il sera un adversaire de taille face à Major. C'est un être insaisissable mais on sent bien dès le début qu'il maîtrise son sujet. Il va entrer dans la vie de Nan tel un boulet de canon et pourrait être celui qui domptera l'indomptable tigresse qu'est Nan. Lorsqu'elle est en sa présence , elle n'est plus la même et elle rêve même d'une vie comme de nombreux couples à Rosemary Beach ont. Qui pourrait croire que Nan souhaiterait se poser et vivre une belle histoire d'amour? Le fait que les chapitres soient écrits selon différents points de vue nous permet d'avoir une vue centrale sur l'intrigue et d'en saisir les tenants et les aboutissants. On connait donc les pensées et les envies de Gannon et cela suscite encore plus de questions. Ce que j'ai adoré avec lui est le fait de tenter de démêler le vrai du faux et savoir quel serait son objectif final. Peut on lui faire confiance? Quel jeu sordide va t-il jouer avec Nan ?

Bref, la saga Rosemary Beach s'achève en beauté avec le tome sur le personnage le plus détesté de la saga. Un point final y est mis et même si tout est loin d'être parfait et même si j'aurais aimé que certains aspects soient plus évoqués, j'ai passé un bon moment de lecture. Nan reste Nan et Abbi Glines parvient tout de même à nous faire ressentir un peu d'empathie pour ce personnage qui ne mérite clairement pas son happy ending. Restera t-elle dans son enfer personnel ou aura t-elle droit à un part d'amour? 

Pour commander ce roman , cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...