vendredi 18 mai 2018

Mon avis sur Les stagiaires de Samantha Bailly

Ophélie, Arthur, Hugues et Alix viennent d’horizons différents, mais ils rêvent tous de travailler chez Pyxis, entreprise spécialisée dans l’édition de mangas et de jeux vidéo, pilier dans le secteur de l’industrie créative. Une réalité s’impose rapidement : beaucoup de candidats, peu d’élus. Désormais, le stage est l’étape obligatoire pour ces jeunes.
Provinciale tout juste débarquée, Ophélie a laissé derrière elle petit ami et logement, et doit faire face aux difficultés de la vie parisienne. Étudiant en école de commerce, Arthur est tiraillé entre les grands projets qu’on a pour lui et son envie de mettre la finance entre parenthèses. À leurs côtés, Alix, passionnée de mangas, ne jure que par ses sagas favorites, et Hugues, graphiste, teste ses limites dans les soirées électro…
Dans une atmosphère conviviale, travail et vie privée s’entremêlent. Pourtant, une question demeure en fond sonore : qui restera ?




Date de sortie : 23 août 2017
Editeur : Le Livre de poche romance
Prix: 7.90 euros
Pages : 440 pages

Note :

Avant de vous donner mon avis le plus complet , je tiens à remercier les éditions Le livre de poche romance pour m'avoir permis de lire en SP ce roman

Mon avis : J'avais depuis très longtemps entendu parler de cette auteur et j'avais donc envie de découvrir son univers et sa plume. On passe un bon moment de lecture avec cette bande de stagiaires éclectiques et aux profils très différents les uns des autres. La partie est lancée et on essaie de deviner qui va rester à la fin. 

Ophélie Dubois est une jeune femme de 22 ans qui va quitter Rennes pour aller vivre son rêve à Paris en décrochant le poste de stagiaire de ses rêves dans la boîte Pyxis. Cette boîte semble dynamique et à la pointe de l'innovation en se focalisant sur les mangas et les jeux vidéos. Ce poste de rêve va vite montrer son vrai visage car vivre dans la capitale avec 400 euros en poche ce n'est pas l'idéal et notre chère Ophélie ne sera pas au bout de ses peines. Elle va recevoir ses ordres de la cruelle Caroline qui passe sa vie à aboyer des autres et à parler dans un langage assez énigmatique. La reconnaissance et les encouragements sont des termes qu'elle ne connaît pas. Elle est certes très compétente mais absolument pas pédagogue mais Ophélie restera motivée pour tenter d'obtenir le Saint Graal , à savoir un CDD à la fin des 6 mois de stage. J'ai bien aimé ce personnage car elle est posée, discrète et s'intègre facilement dans le groupe qu'ils vont composer. Elle n'est pas parfaite et les doutes vont s'inviter mais c'est une personne à laquelle on peut s'identifier. 

Enissa est la plus loufoque du groupe car elle est exubérante et n'a pas sa langue dans sa poche car elle préfère la fourrer dans la bouche d'hommes qui n'ont rien à faire de ses sentiments. Elle semble être la cruche de service qui ne réfléchit pas avant d'agir et qui ne visualise pas les conséquences de ses actes. On a un peu de mal avec ce personnage mais au final on constate qu'elle est plus "bête" que méchante et qu'elle tente d'exister comme elle le peut. La dernière fille du groupe est Alix Manoury qui a 23 ans et qui est aussi discrète qu'Ophélie. Elle va aussi tenter de succomber aux sirènes de l'amour mais elle risque bien de tomber sur le mauvais numéro. Par contre, on sent que c'est une personne sur qui on peut compter en cas de coup dur mais qui n'est jamais dans le jugement car elle va être le témoin de certains actes qui auraient pu conduire à une leçon de morale. Elle laisse les autres se forger leur propre expérience et on espère que son CDD se poursuivra avec un CDI . 

Parlons à présent des héros de ce tome et plus particulièrement Arthur Mareuil qui a 23 ans manque cruellement de maturité. Il est le seul de la bande à vivre dans le luxe au quotidien et même si ce stage lui tient fortement à coeur, on sait qu'il y a toujours un filet de secours prêt à se tendre en cas de chutes. Ses parents lui imposent ses choix de vie mais on ne peut pas dire qu'Arthur soit très combatif de ce point de vue là . Il se plaint de la situation dans laquelle il est mais je ne le vois pas se remonter les manches pour affronter ses difficultés . Il est plutôt le genre à faire des bêtises et à trouver des excuses bidons pour se faire pardonner . Il est donc pour moi un gros bébé mais aussi une personne égoïste qui se sert des autres tel un caprice à réaliser. Tel un gamin s'émerveillant devant un nouveau jouet, il butine et pleure toujours à l'aide pour que son ami Yves essuie les dégâts. Je ne me suis pas attachée à ce personnage car il joue trop aux victimes en oubliant qu'il est responsable de ses actes. 

Et il y a aussi Hugues de Rieux qui est un personnage qu'on a un peu de mal à cerner car il est discret et ne se met pas en avant comme le font Arthur mais aussi Vincent , ce responsable stagiaire qui a recruté nos fameux stagiaires. Il devrait être plus responsable que les autres et pourtant lors des soirées, il s'amuse encore et toujours. Hugues semble donc être plus posé et réfléchi car il ne fait pas d'esclandres et saura aussi trouver les bons mots avec Ophélie. Il est un ami sur lequel elle pourra compter même si il a la bougeotte. Il ne sait pas rester en place et après ses 6 mois de stage, il va partir vers d'autres horizons. 

Bref , j'ai passé un moment sympathique de lecture avec ce roman . Malgré la multitude des personnages principaux, on parvient à suivre leur histoire personnel et à suivre leur difficulté dans les méandres du stage en entreprise. Le rêve est accessible mais la chute pourrait être tout aussi terrible. 

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...