vendredi 11 mai 2018

Mon avis sur L'exaltation des sens de Jennifer Probst, le dernier tome de la saga Kinnections

Arilyn Meadows est overbookée. En plus d'être conseillère chez Kinnections, une agence de rencontres, elle recueille des animaux en détresse, enseigne le yoga et anime avec talent des ateliers de gestion des émotions. Quand l'agent de police Stone Petty, débordant de testostérone pure, vient la voir pour suivre un stage de maîtrise de la colère, Arilyn se promet d'ignorer ses regards et son sourire sexy. Pas de temps pour un simple flirt ! Mais comment lutter lorsque l'alchimie entre deux individus est bel et bien présente ?

Date de sortie : 28 mars 2018
Editeur: J'ai Lu pour Elle
Prix: 7.95 euros
Pages : 410 pages





Note:

Avant de vous donner mon avis , je tiens à dire un grand merci à Myriam des Editions J'ai Lu pour Elle qui m'a permis de lire ce nouveau tome en SP

Mon avis : Arilyn Meadows était le personnage le plus "étrange" de la saga Kinnections dans le sens où j'ai difficilement pu m'identifier à elle. En tant que conseillère à l'agence, elle pratique aussi le yoga et la méditation et a une vie très très saine. Elle ne mange que des aliments sains ou bio et elle tente d'imposer sa vision des choses à ses proches . Je vous avoue que j'ai eu un peu de mal à apprécier le discours de cette jeune femme car elle ne parvenait pas à me convaincre mais je me suis prise au jeu et j'ai vu au delà des apparences et de ce qu'elle dégage. Sa relation avec les animaux nous prouve toute son empathie et son envie de bonheur pour les autres. Toutes ses amies sont désormais casées et j'ai fortement apprécié de revoir Kate, Kennedy mais aussi Genevieve car nous avions suivi ses amies dans leur aventure amoureuse et on avait envie qu'elle aussi soit heureuse. Elle est plus difficile à caser car elle a des idéaux particuliers mais ses méthodes sont payantes et portent au final leur fruit. Elle a été amenée à rencontrer l'agent Stone Petty et le revoir sur son chemin ne la ravit pas au plus au point. 

En effet, elle va devoir le suivre dans son stage de gestion de la colère et ce ne sera pas une partie de plaisir car il représente tout ce qu'elle déteste . On tombe un peu dans la caricature car il boit forcément de la bière, se gave de burgers et ne mange absolument pas sainement mais à part cela , on sent bien que la tension entre eux deux pourrait déboucher sur tout autre chose. Ce que j'ai aimé entre eux est le fait qu'il y a des joutes verbales et que chacun va pousser l'autre dans ses retranchements . Mais au delà de ces affrontements, on découvre Arilyn et sa relation avec les autres. Elle déborde d'empathie et ne sait pas dire non aux autres. Elle prend soin du mieux qu'elle peut de son grand père Patrick qui ne supporte pas la vie dans une maison de repos. Ce grand père apporte un peu de légèreté et de folie dans la quotidien de la jeune femme qui ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour lui.  Elle s'occupe aussi des chiens qu'Anthony ne peut pas garder très longtemps au refuge et sa relation avec ces animaux a des visées thérapeutiques . Mais on ne peut pas nier non plus sa relation avec Mme Blackfire qu'on avait découvert dans le précédent tome et qui avec ses airs de Tatie Danielle a tendance a pimenté le quotidien de la jeune femme. Saura t-elle s'ouvrir à autre chose qu'à la méditation? Prendra t-elle le risque d'être à nouveau déçue? 

Stone Petty est l'archétype du flic qui est bourru et colérique. Il ne semble pas supporter la pression de son métier mais en y regardant de plus près , on constate que le traumatisme est bien plus profond qu'il n'y paraît. Cela fait un an qu'il a été muté à Verity et parfois l'action qui le stimulait dans le Bronx lui manque. Il est en binôme avec Devine et il forme un duo improbable mais complémentaire. Un soir lors d'une intervention tout va déraper et on se demande ce que cache cette violence. A nos yeux , elle est justifiée mais au nom de la loi , elle ne l'est pas. Son enfer personnel va donc commencer en suivant la thérapie de groupe menée par Arilyn mais il a les épaules assez solides pour supporter cela et la remettre à sa place. On va s'amuser à compter les points et voir si les tensions entre eux vont s'apaiser ou les faire exploser. Chacun est assez borné et campe sur ses positions. On a donc envie d'en savoir plus sur ce héros car il s'entend bien avec les autres hommes de cette saga et nous avons envie de comprendre pourquoi il a du mal à se contenir. Ira t-il jusqu'au bout de la thérapie? Quelle sera sa relation avec Arilyn? 

Bref, j'ai passé un bon moment de lecture avec le dernier tome de la saga Kinnections. Même si certains passages nous font tomber dans la caricature, Jennifer Probst nous offre une lecture détente sans prise de tête . Nous avons apprendre à déchiffrer les personnages afin de découvrir où cela vous les mener .

Pour commander ce tome, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...