mardi 1 mai 2018

Mon coup de coeur pour Lennon Reborn de Scarlett Cole

Lennon McCartney n'est pas un homme brisé. Parce qu'être brisé implique de se reconstruire. Quand un accident terrible le prive de la seule chose qu'il adore - son talent en tant que batteur féroce et explosif - il ne reste à Lennon qu'une vie enchaînée à une mère abusive, une culpabilité écrasante à propos d'un passé tragique. Une vie dont il ne veut pas.

Le Dr. Georgia Starr est une légende. Elle est une des neurochirurgiennes les plus compétentes au monde, issue d'une longue lignée de docteurs très respectés à New York. Sa vie tourne autour de la résolution de dossiers médicaux afin d'amener du soulagement et de l'espoir aux enfants malades. Mais le seul problème qu'elle ne peut résoudre est comment vivre sa vie? Comment se débarrasser du fardeau quand on est la fille de son père arrogant et élitiste.

Est qu'une homme qui déteste sa vie et une femme qui cherchent désespéremment à vivre peuvent trouver les réponses et s'aimer?

Date de sortie : 1er mai 2018
Editeur : Swerve
Prix: 2.66 euros ou 13.91 euros
Pages : 250 pages

Note :

Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à remercier Meghan de St Martin's Press et Scarlett pour leur confiance et pour m'avoir permis de lire en ARC de nouveau tome de la saga Preload.

Mon avis : En France, nous venons tout juste de découvrir le groupe Preload dans le tome 3 de la saga Sous ta peau. Nous avons donc fait la connaissance de Dred essentiellement mais ce groupe est composé également de Jordan, Elliot, Nikan et Lennon. Comme l'indique le titre, nous avons cette fois ci l'histoire de Lennon et le seul conseil que je peux vous donner c'est de préparer les mouchoirs car vous allez vivre de sacrées émotions. Scarlett nous livre une fois de plus une romance intense et incroyable qui ne peut pas nous laisser indifférente. L'histoire de Lennon est très émouvante et je ne m'attendais pas à entrer autant en profondeur dans sa vie et dans ses blessures.

Lennon Mc Cartney est donc le 5ème membre du groupe Preload et il est évidement qu'il se sent comme la cinquième roue du carrosse pour deux raisons essentielles. Son arrivée dans le foyer où nos cinq membres se sont trouvés coïncide avec un événement tragique qui renforcera le sentiment que Lennon n'a pas sa place au sein du groupe ou sa légitimité. Ce qui est faux mais le lecteur a le recul nécessaire pour tirer les conclusions nécessaires , ce qui ne sera pas le cas de Lennon. Alors oui il est heureux que ses "frères" de coeur soient tous heureux avec la compagne qu'ils ont trouvé mais cela accentue le sentiment de solitude dont souffre notre héros. La vie de Lennon tourne autour de la musique et le pas que le groupe s'apprête à faire risque de tout chambouler et il va de nouveau se retrouver sans repères. Le tragique accident dont il sera la victime sera le coup de trop car on va le priver de la seule chose qui lui permet d'être vivant. Nous avions découvert le caractère très particulier de Lennon mais je vous avoue que dans ce tome, mon coeur s'est serré plus d'une fois dans certaines scènes et les larmes ont évidemment coulé.

Sur son chemin , il va croiser le chemin d'un "ange" en la personne de Georgia car elle semble être la seule à pouvoir le secouer pour qu'il tente d'aller de l'avant. Elle sera la seule à ne pas avoir de la pitié dans le regard, dans les gestes ou dans les paroles. Elle lui parlera sans détour et l'aidera à sa manière mais Lennon n'est pas du genre à accepter qu'on lui tende la main. Je pense qu'il manque aussi d'un suivi psychologique car son enfance a évidemment laissé des séquelles émotionnelles sur ce qu'il est devenu. On savait que chacun des membres du groupe avait un lourd passif mais alors là avec Lennon, c'est vraiment très fort. Je ne rabaisse en aucun cas le vécu de Dred par exemple mais en ayant trouvé sa moitié , l'apaisement est désormais de mise , ce qui n'est pas le cas de Lennon. Il est seul face à sa culpabilité, à son manque de confiance et ses difficultés d'interaction humaine. C'est donc très puissant quand on le voit tenter d'avoir des rapports humains avec Georgia ou même voir l'amour que ces cinq hommes se portent mutuellement et dont Lennon n'a pas tellement conscience. Bien entendu qu'il "aime" ses frères mais il ne pense pas que ce sentiment soit quelque chose dont il est digne.

Georgia Starr est aussi une jeune femme qui va nous toucher en plein coeur. A 36 ans, elle a sans doute une maturité plus importante que le jeune homme de 28 ans mais il est évident qu'ils n'ont pas eu le même vécu. Issu de la prestigieuse famille des Starr , Georgia doit lutter pour se faire une place parmi son père a l'égocentrisme écrasant et ses frères tout aussi imbus de sa personne. Comment évoluer sereinement dans un monde où son nom est associé à sa famille et non à ses actes. J'ai détesté le personnage de William car il est prêt à tout pour écraser sa fille et l'empêcher de vivre sa vie. J'avais constamment envie de le baffer à cause des remarques qu'il lui imposait lors des traditionnels repas familiaux. Sa mère n'est pas aussi hautaine que son mari mais en se taisant , elle donne son appui à William et à sa soif de pouvoir et de notoriété. Quand elle découvre la famille que s'est créé Lennon , elle ne peut que "jalouser" ce qu'ils vivent car c'est une chose qu'elle ne connaît pas. Toute sa vie se résume à son travail et elle est imminente et brillante dans tout ce qu'elle entreprend.

Le souci de Georgia c'est qu'elle ne sait pas lâcher prise et il faut constamment que tout soit organisé, décidé et que les heures s'enchaînent pour l'empêcher de penser. Elle adore sa vie à New York et il lui est donc impossible d'envisager de partir même si son père est tyrannique et fait de sa vie un enfer. J'ai adoré sa rencontre avec Lennon car elle arrive comme un coup du destin et elle arrive à point nommé car sans elle , je ne sais pas ce qu'il serait advenu de notre héros. Elle va trouver les bons mots pour combattre ses maux et c'est juste sublime à voir. Elle lui rentre dedans en le poussant à se dépasser sans jamais être odieuse ou méchante. Elle a de l'empathie à revendre et il ne faut pas confondre avec de la pitié car elle ne ressent absolument pas de pitié envers lui. Bien entendu, elle sent qu'il est mal mais elle semble aussi être la seule à vraiment lire en lui comme dans un livre ouvert ( ce qui est quasiment impossible avec Lennon)

Bref, j'ai passé un merveilleux moment de lecture avec ce dernier tome de la saga Preload. Les émotions sont encore plus intenses que je n'avais imaginé et je me suis régalée. Scarlett Cole nous livre une romance poignante , intense et très émouvante. Vous allez fondre pour Lennon et vous serez aussi sous le charme de Georgia. Un nouveau tome à ne manquer sous aucun prétexte . 

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...