mardi 12 mars 2019

Mon avis sur Nos plus belle étincelles de Jamie McGuire

On n'oublie jamais son premier amour

Depuis qu'il a croisé son sourire mélancolique derrière l'objectif de son appareil photo deux ans plus tôt, Elliott n'a jamais cessé d'aimer Catherine. Pourtant, la même année, il a été obligé de quitter la ville, la laissant seule au moment où elle avait le plus besoin de lui...
Aujourd'hui, Elliott rentre enfin et il est bien décidé à reprendre le fil de cette histoire d'amour qu'il n'a jamais oubliée. Mais Catherine ne lui a pas pardonné son départ, et le secret qui pèse sur elle pourrait étouffer à tout jamais l'étincelle de leur amour.

Date de sortie : 28 février 2019
Editeur : Michel Laffon
Prix: 16.95 euros
Pages : 440 pages




Note :image host


Mon avis : J'étais très curieuse de découvrir ce nouveau roman de Jamie McGuire car j'en avais entendu parler . Au fil de la lecture, on peut parfois se sentir dérouté car on ne sait pas vraiment dans quoi on se lance mais au final, la claque n'en est que d'autant plus frappante. 

Catherine Calhoun est une jeune fille de 14 ans qui va voir son destin changer lors d'un été de ses 14 ans. Elle va faire la connaissance de son voisin Elliott et cela sera une bouffée d'oxygène dans un quotidien assez sombre. Sa relation avec son père est fusionnelle mais on ne peut pas dire la même chose en ce qui concerne sa mère. Cette dernière semble très colérique et il faut parfois marcher sur des oeufs quand elle est là. La rencontre de la jeune fille avec le jeune homme sera assez particulière car Elliott va la découvrir à un moment assez fragile de sa vie. La scolarité au lycée est aussi une autre paire de manches car elle est la bête noire de Presley et de sa clique et le harcèlement est souvent au rendez vous. Elle a appris à être invisible mais cela n'empêche pas les autres élèves de l'insulter ou de proférer des rumeurs à l'égard de sa mère. Quand le jeune homme va arriver pendant cet été particulier, il va en quelque sorte changer la donne car il va prendre sa défense . Mais tout ne sera pas idyllique car un drame va survenir et une promesse va être rompue. 

Quatre ans plus tard, l'année de Terminale sera pleine de surprises car elle marquera le retour d'Elliott chez son oncle et sa tante mais surtout au sein du lycée . La communication a été rompue et Catherine s'est encore plus enfermée sur elle même. Elle va devoir surtout cacher ce secret qu'elle cache depuis des années et qu'elle ne peut absolument pas révéler. Si le jeune homme veut revenir dans sa vie , il va devoir accepter de ne plus entrer chez elle car cette Villa Juniper, qui est une sorte de maison d'hôtes, est la charge imposante que Catherine porte à bout de bras. Mme Mason , l'assistante sociale tentera de venir en aide à notre héroïne mais cela ne sera possible que si cette dernière accepte la main tendue. Aussi quand Madison et Sam, deux amis d'Elliott , tentent de se lier d'amitié avec elle, elle va faire comme d'habitude et tenter de les repousser mais elle pourrait bien trouver de vrais amis à qui elle n'aura pas besoin de se confier. Il s'agira donc de voir si elle pourra de nouveau faire confiance à Elliott mais surtout de s'ouvrir aux autres et ouvrir son coeur à ce jeune homme qui semble la comprendre et l'apprécier à sa juste valeur. 

Elliott Youngblood est un jeune homme qui lui aussi n'a pas une vie d'adolescent traditionnelle puisqu'il est au coeur même du déchirement qui oppose ses parents. Sa mère Kay a vécu à Oak Creek et elle refuse que son fils subisse ce qu'elle a subit. En effet, le métissage de cette famille a toujours été une source de racisme profondément ancré et Kay a fui dès qu'elle a pu cette ville qui ne lui a apporté que misère et souffrance. Quant à son père, je ne vous en dirai pas grand chose si ce n'est qu'il sera aussi très nocif à la vie de son fils. Heureusement chez son oncle John et sa tante Leigh, il trouvera un havre de paix , loin des disputes et de la violence. Les étés qu'il a passés chez eux lui ont permis de peaufiner son art , à savoir la photographie et de trouver sa muse. Mais à 15 ans, on ne peut pas gérer sa vie comme on l'entend et cela sera donc source de troubles très importants à ses yeux. Peut on connaître l'amour avec son âme soeur à un si jeune âge? 

S'il veut espérer vivre sa propre vie et se construire sa propre destinée, il va devoir continuer d'exceller dans le football américain et donner de sa personne. On le sent épanoui sur le terrain et lui même car les remarques racistes ou la mise de côté n'a pas lieu d'être . Il est aussi talentueux sur le terrain qu'avec un appareil photo dans les mains et il rêve d'obtenir une bourse pour vivre enfin sa vie. Mais cela sous entend donc de laisser Catherine là bas et ça , il ne le peut pas. Il mettra tout en oeuvre afin de rattraper les erreurs passés et tenter de l'épauler comme il le peut. Leur histoire d'amour sera donc unique, pleine de souffrance mais tellement belle. On a envie d'y croire, d'espérer aussi qu'ils goûtent enfin à ce bonheur. On va en tout cas trembler jusqu'au bout et je vous avouerai que je n'ai rien vu venir concernant le dénouement final car j'avais imaginé des tas de choses mais absolument pas celle ci.

Bref, Nos plus belles étincelles est une lecture atypique , prenante qui ne plaira pas à tout le monde car si vous aimez que les éléments aient un rythme assez soutenu , ce ne sera pas le cas. Jamie McGuire nous offre un huit clos parfois suffocant dont on a hâte de connaître la finalité. C'est une romance merveilleuse car elle naîtra et perdurera dans la souffrance et on espère un happy ending pour Elliott et Catherine.

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...