dimanche 31 juillet 2016

Mon avis ciné sur Comme des Bêtes

La vie secrète que mènent nos animaux domestiques une fois que nous les laissons seuls à la maison pour partir au travail ou à l’école.

Date de sortie : 27 juillet 2016
Durée : 1h27 
Distributeur : Universal Pictures 
Réalisateurs : Yarrow Cheney, Chris Renaud



Note : image host





Mon avis : Ayant vu les quelques extraits diffusés avant sa sortie , j'attendais avec impatience ce nouveau film d'animation sur nos amis les bêtes. Si comme moi, vous avez un animal de compagnie, vous vous dites souvent qu'ils ne leur manquent que la parole pour égayer encore plus notre quotidien. Comme des bêtes est parfaitement réalisé et vous colle un sourire aux lèvres du début à la fin. Je n'ai pas vu ce film en 3D mais vu les plans , je pense que cette technique est en effet bien intéressante dans ce film d'animation.



Max est l'heureux chien de Katie . Il l'attend toute la journée car il ne sait pas ce qu'elle fait mais elle disparaît toute la journée . Max est un petit chien adorable qui s'amuse comme il le peut avec ses amis. L'arrivée de Duke va perturber son quotidien si bien rodé et lui faire une place dans son univers  si  moelleux sera très difficile. Il sera obligé de mettre sa jalousie de côté afin de se sortir des griffes de la terrible fourrière. Il vivra en une journée une aventure hors du commun.



Duke est donc le nouvel arrivé dans l'équipe. Il est imposant et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Ses débuts aux côtés de Max seront donc chaotiques. Pourquoi Katie a dû le sortir de la fourrière? Que se passera t-il s'il y retourne? Les aventures qu'il va mener avec toute cette équipe canine et d'autres races nous amènera à découvrir son vrai caractère et son passé.



Mais que seraient nos deux héros sans leur copains . Il y a d'abord Chloé , l'"erreur" de casting de la bande car c'est une chatte qui ne pense qu'à une chose manger et encore manger. Elle est amie avec les chiens mais ne partagent pas leur engouement envers la race canine. Il y a Mel , l'ami de l'ombre qui avec Buddy veulent se débarrasser des écureuils qui les narguent devant chez eux. Il y a le pauvre Hamster qui depuis des mois cherche son chemin dans les dédales des conduits d'aération. Il y a aussi Tibérius le faucon . Mais surtout il y  Gidget qui est folle amoureuse de Max. Ce dernier ne se doute pas un seul instant des sentiments qu'elle porte à son égard. C'est elle qui partira à son secours et mettra tout en oeuvre pour le ramener à la raison.



Et qui fit gentils , dit mauvais personnages et c'est là que Pompom et sa bande interviennent. Ils sont à mourir de rire dans leur attitude et dans leur admiration totale de Vipère , leur espèce de gourou. La voix Française de Pompom est le reconnaissable Willy Rovelli. Toutes les scènes où Pompom entre en scène sont très bien menées. On se demande jusqu'où il va aller pour parvenir à ses fins. Au contraire de Max et ses amis, il ne porte pas dans son coeur de lapinou les humains qui abandonnent leur animaux de compagnie. Il a donc regroupé autour de lui les rebuts de la société et il entend bien les mener jusqu'à l'anéantissement des humains

Ce que j'ai adoré avec Comme des Bêtes est le fait que les animaux tout en conservant leur attitudes et leur gestes d'animaux domestiques sont aussi dotés d'une humanité parfaitement transcrite à l'écran. Les messages cachés peuvent s'adresser à nos enfants et sous couverts de scènes comiques leur faire prendre conscience qu'un animal de compagnie n'est pas un jouet mais bel et bien un compagnon pour la vie. Les panorama de New York sont superbement fait et m'ont replongé deux ans en arrière lors de ma visite de cette sublime ville.

Bref Comme des Bêtes est le film d'animation familial par excellence. Petits et grands passeront un excellent moment de divertissement. Foncez et vous ne serez pas déçus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...