mercredi 27 juillet 2016

Mon avis sur le 7ème et dernier tome de Jeu Vespéral d'Angel Arekin

Hannah et Laurent s'aiment d'un amour fusionnel, d'un amour destructeur, mais refuse d’assouvir leur désir l'un pour l'autre.

Au siècle des lumières et des libertinages, ils libèrent leurs désirs et leur frustration en plongeant toujours plus profondément dans les dérives.

Mais leur amour les obsède. Ne pas l'apaiser devient une lente torture que Laurent transforme peu à peu en jeu.

"Gémis Hannah", puisque c'est tout ce qu'elle peut lui donner, pour ne pas sombrer dans le vice et la volupté.

Mais n'est-ce pas déjà trop tard ? S'aimer est-il un crime ? Se désirer à ce point est-il encore humain ?

Des pas semblent se rapprocher de la chambre où ils s'étreignent. Des pas qu'ils craignent et espèrent. Des pas qui peuvent les détruire.

Comme autrefois...

Date de sortie : 27 juillet 2016
Editeur : Nisha Editions
Prix: 2.99 euros
Pages : 60 pages

Note :image host

Avant de vous donner mon avis complet, je voudrais dire un grand merci à Marie de Nisha Editions pour m'avoir permis de découvrir cette saga originale d'Angel Arekin

Mon avis : Comment vais je pouvoir vous parler de ce dernier tome sans jamais vous dévoiler aucun indice. Cela va être difficile et donc ne prenez pas l'aspect court de ma chronique pour un signe que je n'ai pas aimé ce dernier tome. Il n'en est rien . Cette saga fut une découverte très surprenante , sur un sujet très sensible mais Angel Arekin a su par son écriture envoûtante nous plonger dans un univers effroyable et libertin. 

J'ai d'abord été surprise par le format de ce dernier tome car en découvrant le sommaire, je me suis dit qu'il manquait quelque chose. En effet, il y a un chapitre et l'épilogue. Ce qui a été surprenant fut donc l'épilogue. Nous sommes habitués à retrouver quelques mois voire quelques années plus tard nos héros dans un court épilogue . Ici ce n'est pas le cas car l'épilogue est bien plus long que le dernier chapitre. Nous ne sommes pas quelques jours , mois ou années plus tard mais bien dans la continuité des événements. J'ai donc adoré cet épilogue car il permet de tourner la dernière page avec ce sentiments de plénitude. On n'a une vraie fin qui ne nous laisse pas sur notre faim et toutes les intrigues sont résolues. Angel Arekin fait donc de nouveau preuve d'originalité sur ce point. 

Hannah avait achevé son récit à la fin  du tome 6 et nous la retrouvons donc en présence de Rodrigue et Laurent. Nous sommes donc au courant de toute sa vie et il ne reste aucune bribe de mystère. Je pense aussi pour pour la première fois de la saga , nous avons une date ce qui permet de remettre la saga dans son contexte historique. Hannah affronte donc une dernière fois ses démons pour enfin atteindre peut être la plénitude et le bonheur qui lui fait tant défaut. Ce qui est très intéressant dans l'écriture d'Angel Arekin est le fait que nous ne nous contentons pas de lire un récit érotique. Les scènes de sexe sont très sensuelles et offrent une vision de pratiques libertines à la fois émoustillantes et horrifiantes. L'auteur ne se contente pas de nous livrer des scènes de libertinage, Angel Arekin va au delà en posant les bases d'une réflexion philosophique sur le désir, le plaisir , la vertu, le vice , la liberté et bien d'autres sujets profonds. 

Quant à Laurent, nous le retrouvons évidemment dans ce dernier tome mais je dirais qu'il est un peu plus en retrait vis à vis de la situation à laquelle ils seront confrontés. Il assume sa nature et ses désirs et la question reste à savoir s'il pourra continuer de les mettre en oeuvre. J'ai au fil de cette saga appris à connaître ce personnage auquel on finit forcément par s'attacher. Les interrogations sont de mises quand nous le découvrons dans les premiers tomes mais au fil du récit nous découvrons les raisons qui l'ont poussé à devenir celui qu'il est devenu. Il n'est pas un personnage lisse uniquement guidé par l'assouvissement de ses désirs. C'est un homme qui a vécu des épisodes douloureux et éprouvants et qui a dû se forger au fil des années pour accepter celui qu'il est profondément . 

Bref , je n'en dirais pas plus mais sachez que tout n'est pas fini. Laurent et Hannah pourront ils trouver la quiétude et la liberté qui leur ont tant fait défaut tout au long de leur vie? Pourront ils oublier les fantômes du passé pour aller de l'avant? Jeu Vespéral est une saga étonnante qui mérite amplement d'être lue. J'ai découvert la plume d'Angel Arekin au fil des tomes et j'ai adoré me plonger dans un univers si particulier. L'auteur a su faire ressortir la beauté d'un récit parfois horrible et cruel. 

Pour commander ce dernier tome , cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...