mardi 7 mars 2017

Mon coup de coeur pour Never Forgive de Monica Murphy

Mensonges. Trahison. Secrets. Amour. L’entrée fracassante d’une grande voix de la romance contemporaine dans l’univers sombre et bouleversant de la dark romance.

On dit que la vérité blesse. En ce qui concerne Katherine, elle l’a plutôt anéantie, ruinée, lacérée, déchiquetée. Alors qu’elle tombait amoureuse d’Ethan, il lui mentait. Alors qu’elle s’ouvrait à lui, il la trahissait. Elle devrait le haïr, mais elle ne peut pas. Ce qui existe entre eux est trop fort pour être détruit. Elle ignore ce que c’est, mais une chose est sûre : elle ne sait plus vivre sans Ethan. D’une certaine manière, étrange, dangereuse, inquiétante, elle a besoin de lui.

Une bouleversante conclusion pour l’histoire d’amour la plus interdite qui soit.




Date de sortie: 8 mars 2017
Editeur : Collection &H
Prix: 14.90 euros
Pages: 414 pages

Noteimage host

Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tenais une nouvelle fois à remercier Mélanie de Collection &H pour sa confiance et pour m'avoir permis de découvrir ce nouveau tome en SP

Mon avis : J'avais adoré le premier tome Never Forget ( vous pouvez retrouver mon avis en cliquant ICI) et à peine ce tome terminé , j'ai tout de suite enchaîné car comme je vous le disais , la fin nous laisse sur le qui vive et on a hâte de connaître la suite des événements. L'histoire de Katie et Will n'est pas terminée et Monica Murphy a su maintenir la tension narrative à son maximum. Leur histoire a ce côté amants maudits et j'ai adoré cette citation qui résume parfaitement cette dark romance "Les relations les plus belles sont celles pour lesquelles il faut se battre/ C'est la difficulté qui rend le bonheur encore plus magique à la fin". Et si certains personnages méritent le bonheur, il s'agit bien de ces deux êtres écorchés vifs. 

Katie est donc anéantie par la révélation finale et qui ne le serait pas à sa place. Elle a baissé sa garde et est sortie de sa vie d'ermite pour faire confiance à quelqu'un qui lui a menti depuis le début. Il ne lui a pas menti sur ses sentiments ou sur l'importance qu'elle a dans sa vie mais il a omis un détail qui a toute son importance : sur son identité. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé ce travail sur l'identité car au fil des pages Katie ne sait plus si elle préfère parler avec Will, son héros depuis toujours ou Ethan son sauveur. Les deux entités se mélangent et même pour ce personnage masculin , il n'est pas aisé de faire la différence. On pourrait dire que Will appartient au passé et qu'il est mort lorsque Aaron a été arrêté mais ce serait nié celui qu'Ethan est au fond de lui même. On ne choisit pas sa famille et les répercussions seront terribles sur ce jeune homme. Mais revenons pour le moment à Katie. Elle est plus perdue que jamais et elle n'a vraiment plus personne à qui se confier. Son entourage proche ne semble pas la comprendre ou refuse de voir l'évidence. Je vous avais dit que je ne sentais pas Brenna et elle va révéler une facette de sa personnalité à laquelle on ne s'attendait pas vraiment. Avec un peu de recul, j'ai presque réussi à la comprendre et à accepter cette rage sous jacente en elle. Je ne dirais pas que je l'apprécie mais qu'elle a su me faire entendre ses raisons. On découvre plus profondément la mère de Katie , Elizabeth Watts et on l'apprécie aussi car elle va faire des efforts tout au long de ce roman pour accepter ce qui semble incompréhensible ou inacceptable. Ce que j'ai aussi fortement apprécié est le développement de son amitié avec Mme Anderson , sa voisine. On peut même dire que c'est une de ses rares amies. Elles ne sont pas du genre à aller l'une chez l'autre boire le café mais Mme Anderson saura veiller à sa manière au bien être de Katie et elle saura lui donner des conseils .

Mais Katie fera forcément des erreurs et je pense que la pire de toute est celle avec Lisa Swanson . J'ai détesté ce personnage dans les deux tomes et encore plus dans celui ci car c'est une manipulatrice hors paire qui n'a que faire des troubles vécus par Katie. Ce qui l'importe est uniquement l'audimat et sa carrière. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle sera la seule à se rapprocher d'Aaron Monroe pour lui donner la parole ! Comment en tant que journaliste ne peut on avoir aucune éthique ou morale? Déjà dans le premier tome, elle a avait poussé Katie vers des terrains glissants mais là elle dépasse largement ses fonctions de journaliste. Nous la verrons donc à l'oeuvre et sa "relation" avec Aaron est des plus détestables. Comment peut on donner la parole à un tel monstre? Il veut dire sa vérité mais comment accorder le moindre crédit à ce psychopathe? Lisa va donc donner du fil à retordre à nos deux héros et ajoutera des difficultés supplémentaires à une histoire qui a déjà fait tant souffrir des tas de personnes. Mais Lisa ne sera pas la seule à donner la parole à Aaron car Monica Murphy nous fait entrer dans ses pensées par le biais de quelques chapitres écrits sous son point de vue. Le lecteur a encore plus froid dans le dos car sa volonté de nuire ne s'est pas éteinte en entrant en prison. Ces deux êtres pourront ils faire souffrir Katie et Ethan?

Nous retrouvons évidemment Ethan qui va se chercher intensément dans ce tome. Il a voulu jouer avec le feu et il a tout perdu. Un peu à l'instar de Katie, Ethan est un être solitaire , qui certes a un travail qui lui permet de bien vivre financièrement mais c'est un homme qui n'a pas d'amis, pas de passe temps et pas de soupape de décompression. Il se lève, il vit et et il se couche avec cette obsession pour cette femme qui a changé sa vie dans tous les sens du terme. Contrairement à Katie, il n'a pas su trouver en lui le courage de consulter un psychologue et il emmagasine toute cette torture psychologique depuis des années. Il y a chez lui cette honte d'avoir été la marionnette de son père qui l'a obligé à voir des choses qu'un enfant ne devrait pas voir. Il y a cette culpabilité d'être le fils de l'être abject qui a bouleversé à jamais la vie de Katie. Pourtant on ne peut ressentir aucune rancoeur à son égard car lui aussi a subi son enfance et son adolescence. Il est lui aussi la victime des sévices psychologiques et physiques de son père et lui aussi aurait besoin de se libérer d'un fardeau qu'il s'est imposé. J'ai donc adoré l'arrivée de Molly, cette chienne qu'il adopte, car elle change complètement la donne et permet à nos deux héros d'avoir leur moments normaux et de distiller un peu de légèreté dans cette romance dramatique . Ce chien est là pour apaiser leur souffrance et pour leur permettre d'exprimer leur amour. Molly permet à Ethan d'extérioriser ses émotions. Il n'est jamais aussi honnête qu'en présence de son chien et on va voir à quel point la communication peut apaiser les tensions. Il est évident qu'Ethan doit apprendre à accepter celui qu'il était pour espérer se forger un avenir? Will devra t-il faire remonter à la surface ? Ethan pourra t-il à lui seul convaincre Katie qu'il n'est pas qu'un menteur?

Bref , je ne vous en dirais pas plus mais sachez que ce deuxième tome est à la hauteur du premier tome. Monica Murphy nous offre une dark romance parfaite où l'horreur dont on était victime les deux héros laissera des marques sans pour autant nous revulser ou nous dégoûter. Never Forget et Never Forgive sont des lectures qui resteront marquées en nous car leur histoire est extraordinaire et nous laisse espérer que l'amour peut réparer toutes les souffrances chez des êtres écorchés vifs. 


Vous pouvez pré commander ce roman en cliquant ci dessous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...