mercredi 15 avril 2015

Mon avis sur Violet Templeton , une lady chapardeuse de Lhattie Haniel

Depuis sa plus tendre enfance, lady Violet a un petit défaut en plus de son caractère tempétueux : le chapardage ! En grandissant — bien que ne manquant de rien —, elle reste une véritable cleptomane qui ne peut s’empêcher de fouiner et de prendre tout objet qui lui tombe sous la main. Et ce qui est bien pis, c’est qu’elle s’en rend compte, qu’une fois son forfait accompli ! Et voilà que par deux fois, en dix ans d’intervalle, elle se fait attraper par le même homme en train de chaparder un objet chez lui ! Après un corps à corps surprenant pour leurs âges, lord Edward lui susurre, d’une tonalité menaçante, ceci :
— Je vous laisse dix secondes, Milady, pour remettre en place ce que vous avez pris. Après ce temps, il sera trop tard pour vous…


Date de sortie : 08 avril 2015.

Une nouvelle fois, je tenais à remercier Lhattie Haniel qui m'a permis de lire son nouveau roman en échange d'un avis franc et sincère. 

Mon avis : Nous plongeons de nouveau dans le 19ème siècle et un univers à la Jane Austen à qui on fait référence tout au long de l'histoire. Alors que dans Lady Rose et Miss Darcy, deux coeurs à prendre ( vous pouvez retrouver mon avis ICI) , nous retrouvions les personnages de Jane Austen , ici dans ce roman , les références se font vis à vis des livres que le personnage principal , Lady Violet Templeton , lit. 

Je dirais que le style est légèrement différent et nous fait entrevoir des personnages eux aussi différents et plus "grivois" .  Cela n'enlève rien au talent de l'auteur qui nous transporte dans un monde à la fois si particulier mais en même "assez moderne" . J'entends par là que Lord Edward et Lady Violet cèdent souvent à leur pulsion tout en parvenant à respecter les règles de bienséances si bien ancrées dans leur époque. Une chose est sure, ces deux là ne vont pas vous laisser indifférents .

J'ai beaucoup aimé le personnage de Violet Templeton qui a deux facettes. Nous la découvrons dès le début du roman en train de chaparder dans le bureau de Lord Edward et se faisant surprendre , elle ment sur son identité et se laisse voler quelques baisers. Nous pourrions penser que les moeurs et le comportement de cette jeune demoiselle est plus que frivole. Cependant , nous découvrons vite que cette jeune fille est atteinte d'un tic ( de nos jours, nous pourrions parler de TOC) : elle ne peut s'empêcher inconsciemment de dérober un quelconque objet. Elle lutte mais cède sans le savoir à ses pulsions dont elle ne connaît la cause et aucun remède ne lui ai offert. Mais ses scènes à l'orphelinat la dévoile sous un tout autre jour : c'est une jeune femme généreuse, qui prend à coeur d'aider les plus démunis et qui se métamorphose aux contacts de ces jeunes enfants qu'elle finira à sa manière par sauver de leur tragique destin. 

Il lui fallait donc un personnage à la hauteur de ce caractère hors norme et Lord Edward est le parfait candidat. Tout au long du roman , il ne cesse d'avoir un comportement frivole, qu'on pourrait trouver indigne d'un gentleman de son rang , mais qui est en fait dicté par ses émotions à l'état brut. Car Lord Edward et Lady Violet sont comme deux aimants qui s'attirent et se repoussent. Ils nous offrent des moments aussi délicieux , sensuels que drôles. Ils aiment se taquiner , se jouer des tours mais cela prouve à quel point ils ont de l'affection l'un pour l'autre. Vous verrez 3 modes de communication entre eux mais je vous les laisse découvrir pour ne pas vous spoiler l'histoire. 

Ce roman est riche d'autres personnages que je ne pourrais qualifier de personnages secondaires tant ils sont un pivot central de l'intrigue. La mère de Violet, Lady Susan de la Marre, est un personnage tout aussi attachant car elle vit de nombreux événements au fil de ce roman. C'est une mère attentive, aimante qui saura révéler des lourds secrets et ainsi faire le bonheur de sa fille. Grâce à Lord Clive Pembroke, Duc de Brigdewater , elle vivra un véritable tournant dans sa vie.  Cette dernière sera sans cesse aidée et conseillée par son amie de toujours Lady Shirley Somerford , comtesse de March. Elle viendra non seulement en aide à son amie mais aussi à son fils Lord Edward afin de le mener sur le droit chemin. Enfin que serait un roman sans le personnage que l'on adore détester ? Ici , il s'agit de Lady Marjorie Greville , qui n'a aucune envie d'aller sur la voie de la rédemption. Sa rancoeur , sa haine et son envie de vengeance la poussera à commettre des actes irréparables non seulement contre ses ennemis mais aussi contre ceux qu'elle est supposée aimer. 

Bref, vous passerez un excellent moment avec ces personnages qui vous feront passer du rire aux larmes. Lhattie Haniel réussit de nouveau avec brio à nous livrer une histoire crédible et tellement ancré dans l'époque Austenienne . 

Vous commandez ce livre, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...