mercredi 26 avril 2017

Mon avis sur le 1er tome de la saga Affaires Privées de Molly O Keefe

La sulfureuse Monica Appleby est de retour à Bishop. Sa célébrité, elle la doit au drame familial qu'elle a autrefois vécu et qu'elle souhaite coucher sur le papier. Or, ce projet n'est pas du goût du maire, Jackson Davies, qui, pour sauver la ville d'une faillite économique, vient d'inscrire sa commune à un concours télévisé ultra médiatisé. Son objectif : offrir à Bishop un nouveau départ. Son ennemi numéro un : Monica, qui risque d'accaparer la presse. Et si cette apparente hostilité entre l'homme de pouvoir et la séduisante écrivaine dissimulait en réalité une profonde attirance ?

Date de sortie : 4 janvier 2017
Editeur : J'ai Lu pour Elle
Prix: 7.40 euros
Pages: 407 pages

Note :image host


Mon avis : J'ai vraiment adoré ce premier tome car Molly O Keefe nous plonge dans une romance qui se déroule dans une petite ville des Etats Unis qui se nomme Bishop et j'aime l'atmosphère de huit clos qui peut régner dans ce genre de ville.  Il y a certes des personnages principaux mais on s'attache aussi aux histoires des autres personnages car les intrigues les concernant s'entremêlent pour notre plus grand bonheur. 

Jackson Davies est donc le maire de Bishop , une petite ville au bord de la faillite et de la rupture. Lors qu'il découvre à la télévision l'émission America Today, il se rend compte qu'il tient peut être là la dernière chance de sauver sa ville. En participant à cette émission où Dean Jennings doit impliquer sa nouvelle entreprise pour Maybream Crackers, on pourrait croire que la fin des soucis est proche. Cependant il s'agit bel et bien d'une utopie car Jackson a bien d'autres problèmes personnels à régler. Ce que j'ai aimé chez ce personnage est sa détermination à faire passer les problèmes de la ville avant les siens. Cela peut donc être vu comme une qualité ou un défaut. L'enfant du pays est revenu après la mort tragique de ses parents et les responsabilités ne l'ont jamais quittés. On pourrait penser que cet homme est un personnage arrogant et hautain mais son comportement au fil des pages prouve le contraire. On s'attache à lui et on a envie de voir tous ses problèmes s'en aller. Il semble n'attendre qu'une seule chose : gagner les concours et ainsi sauver sa ville et terminer son mandat en passant le flambeau à son trésorier Brian Anderson. Alors oui il est apprécié en ville à sa juste valeur , par ses concitoyens mais il ferait bien de faire attention à sa seule famille qui lui reste. 

Gwen est sa petite soeur de 16 ans , en pleine crise d'adolescence ou devrais je dire en crise existentielle. Son grand frère n'a jamais été présent dans sa vie et le manque de communication entre eux va aboutir à des situations difficiles certes mais pas inextricable. Gwen n'est pas une ado comme les autres et c'est une surdouée qui a du mal à trouver sa place. J'ai aimé en apprendre plus sur sa vie et ses ressentis. Même si elle ne fait pas partie de l'intrigue centrale, j'ai aimé le fait qu'on aborde les thématiques du deuil et de la reconstruction avec ce personnage qui cherche tout simplement sa place. Parviendra t-elle à effacer les malentendus avec son frère? Jackson parviendra t-il à ouvrir son coeur ? 

Jackson est un handicapé des sentiments et il a donc dû mal à dire à haute voix ce qu'il ressent vraiment. Le stress est son lot quotidien et l'arrivée en ville de la célèbre Monica Appleby pourrait être l'élément déclencheur dont il a tant besoin. Jackson est comme un éléphant dans un magasin de porcelaine et ses impairs ou ses maladresses pourraient laisser des traces. Mais cet homme a été bien élevé et il saura trouver les bons mots face à la jeune femme. Même si elle pourrait contrer ses supers plans pour faire de Bishop la ville gagnante, j'ai adoré voir la tension sexuelle monter entre eux pour ensuite exploser. Monica n'est pas étrangère à la ville de Bishop car elle y a connu un épisode douloureux de sa vie. C'est assez ironique qu'elle revienne en quelque sorte sur les lieux du crime mais sa solitude fait peine à voir . Son arrivée est donc évidemment remarquée mais contrairement à ce qu'on pourrait s'attendre , elle saura trouver sa place au sein de la petite communauté qui deviendra une sorte de havre de paix . Monica est une jeune femme qui souffre intérieurement et même si elle ne le montre pas, les fantômes du passé risquent de faire bien des ravages. Elle est dans une position délicate et si en s'ouvrant aux autres, elle pouvait trouver le chemin du pardon et du bonheur? Monica et Jackson pourraient ils panser leur blessure ensemble? 

Comme je le disais au tout début de mon avis, ce qui est intéressant avec ce premier tome est le fait que nous ayons aussi l'histoire des personnages secondaires et on ne peut pas dire que Shelby Monroe n'est pas une femme emblématique de la ville. Même si elle n'en a pas conscience , elle insuffle une âme artistique au sein de la petite ville. La bibliothèque est le point de ralliement de son atelier créatif et le comportement de la jeune femme peut en quelque sorte susciter des interrogations. On sent qu'elle est un peu perdue sentimentalement parlant et qu'elle se cherche. J'ai hâte de découvrir le 3ème tome qui lui est consacrée car je pense qu'on a pas fini d'avoir envie de découvrir ce personnage. 

Bref, j'ai passé un très bon moment de lecture avec cette saga qui a su me conquérir dès les premières pages. Je sens que l'atmosphère familiale qui règne dans la ville de Bishop n'a pas fini de nous réserver des surprises. Je ne connaissais pas la plume de Molly O'Keefe mais je peux vous dire que j'ai dévoré Coup d'Etat en à peine quelques heures. Une fois la lecture commencée, il est impossible de laisser les habitants et leur soucis de côté. 

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...